• Accueil > 
  • Sports > 
  • Golf 
  • > Tiger Woods signe sa meilleure carte au Défi mondial 

Tiger Woods signe sa meilleure carte au Défi mondial

Tiger Woods... (PHOTO WILLIE J. ALLEN JR., AP)

Agrandir

Tiger Woods

PHOTO WILLIE J. ALLEN JR., AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Doug Ferguson
Associated Press
WINDERMERE, Floride

Tiger Woods ne s'était pas senti aussi mal en point depuis le début du Défi mondial de golf, et pourtant il a signé sa meilleure carte de la semaine, samedi.

Woods a perdu la voix durant la nuit et a ressenti des nausées avant et pendant sa troisième ronde sur le parcours d'Isleworth. Mais grâce à des oiselets lors de ses trois derniers trous, il est parvenu à jouer 69.

«Ce ne fut pas facile et j'ai travaillé dur, a déclaré Woods. C'est tout ce que j'avais à donner.»

Ce fut suffisant pour lui permettre de ramener son score cumulatif au niveau de la normale, soit à 216, mais il demeure au dernier rang parmi les 18 joueurs inscrits à la compétition, et il est le seul à ne pas afficher un score inférieur à la normale.

Woods n'avait pas joué depuis le Championnat de la PGA, le 9 août, en raison d'une blessure au dos.

Son objectif premier, samedi, était de jouer la ronde au complet. Au premier trou, Woods a pris une gorgée d'eau et a vomi. Mais il n'était pas question qu'il abdique.

«J'aime la compétition. Si je peux jouer, je vais jouer. Je vais donner tout ce que j'ai. Je ne sentais aucune douleur. Je ne souffrais que de fièvre.»

Il a confié que sa fièvre s'est finalement dissipée et qu'il a graduellement recouvré la santé et un meilleur niveau de jeu.

Il a tout de même raté deux autres coups d'approche, samedi, portant à huit le nombre de tels coups qui pourraient être qualifiés d'incroyablement mauvais depuis le début du tournoi.

Ces deux bourdes ont mené à autant de bogueys, et tout indiquait que Woods se dirigeait vers une autre ronde de mauvaise qualité, jusqu'à la fin.

Son meilleur moment de la journée: le fait que lui et son partenaire, Billy Horschel, aient pris à peine plus de trois heures pour négocier les 18 trous.

«Nous avons joué rapidement, ce qui est bien. Je n'ai pas eu à endurer la chaleur trop longtemps.»

Plus tôt samedi, Jordan Spieth avait réussi un coup roulé de cinq pieds pour la normale sur le 18e vert, ce qui lui avait permis de compléter la deuxième ronde avec un score de 67 et une avance de deux coups sur Henrik Stenson.

Le deuxième parcours avait été retardé pendant 90 minutes en raison de la pluie, vendredi, et avait dû être suspendu en raison de la noirceur.

Après 36 trous, Spieth affichait un score cumulatif de 133, 11 coups sous la normale.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer