• Accueil > 
  • Sports > 
  • Golf 
  • > Omnium canadien: Tim Clark vole la victoire à Jim Furyk 

Omnium canadien: Tim Clark vole la victoire à Jim Furyk

Tim Clark a joué une ronde finale de... (Photo Robert Skinner, archives La Presse)

Agrandir

Tim Clark a joué une ronde finale de 65 (-5) pour un pointage cumulatif de 263 (-17) qui égale le record du tournoi.

Photo Robert Skinner, archives La Presse

Le Sud-Africain Tim Clark a causé toute une surprise, dimanche au Club Royal Montréal, en comblant un déficit de trois coups en dernière ronde pour remporter l'Omnium canadien sous le nez de l'Américain Jim Furyk.

Le joueur de 38 ans a joué une ronde finale de 65 (-5) pour un cumulatif de 263 (-17) qui égale le record du tournoi. Furyk s'est contenté de 69 (-1) et a terminé la compétition à 264 (-16). Clark s'est assuré la victoire avec un coup roulé de six pieds au 18e trou. «Cette victoire est vraiment très spéciale pour moi», a indiqué celui qui n'avait enlevé qu'un autre titre sur le circuit de la PGA en carrière. «Réussir un tel retour, dans ces circonstances, est très satisfaisant.»

Clark a été rejoint par son jeune fils, puis par sa femme et sa fille, en bordure du 18e trou. «Très spécial, vraiment», a-t-il commenté, visiblement ému. «Seize ans après ma première victoire professionnelle, au Nouveau-Brunswick, j'ai un peu l'impression de boucler la boucle.

«Ma femme est canadienne et elle a de la famille dans la région. J'ai obtenu un soutien merveilleux cette semaine, et je n'oublierai jamais cette victoire.»

Clark a réussi cinq oiselets sur le neuf de retour, pour rejoindre, puis dépasser son rival. «Je n'ai pas très bien amorcé la journée et je ne me sentais pas aussi à l'aise que lors dans les derniers jours.

«Je savais que ce serait difficile. Jim est tout un compétiteur et il n'allait pas me laisser gagner sans combattre. Je ne suis pas un long cogneur, et j'ai souvent été à la limite, mais mon fer droit m'a sauvé!»

Clark a obtenu une bourse de 1,026 million pour sa victoire, doublant ainsi ses gains de la saison.

Furyk s'en voulait évidemment d'avoir raté une autre occasion de victoire cette saison, lui qui a obtenu une troisième deuxième place. «C'est évidemment frustrant. Il y a beaucoup de positif à retenir de cette semaine... sauf la fin! Je n'ai jamais réussi à me mettre en marche, aujourd'hui. J'ai raté plusieurs occasions de creuser l'écart. Avec la pluie, les verts étaient très réceptifs. Un 69, dans ces conditions, n'était assurément pas suffisant pour l'emporter...»

Beau joueur, Furyk a salué son rival victorieux. «Tim est quelqu'un que j'apprécie beaucoup, nos femmes sont amies et je suis sincèrement content pour lui. Je suis simplement déçu d'avoir encore laissé une victoire m'échapper...»

L'Américain Justin Hick a joué une ronde finale de 64 (-6), pour se hisser au troisième rang avec un cumulatif de 267 (-13). Ses compatriotes Matt Kuchar et Michael Putnam, de même que l'Espagnol Gonzalo Fernandez-Castano ont terminé à égalité au quatrième rang à 269 (-11).

DeLaet a apprécié la semaine

Graham DeLaet espérait se mêler à la lutte pour les premiers rangs, mais il a dû se contenter d'une égalité en septième place avec une ronde finale de 68 (-2) et un cumulatif de 270 (-10). Le joueur de la Saskatchewan préférait toutefois préféré insister sur les aspects positifs de son tournoi.

«J'ai eu beaucoup de plaisir toute la semaine, a-t-il souligné. La foule a été incroyable. Encore aujourd'hui, j'avais la chair de poule en marchant vers le vert du 18e trou. Je repars d'ici avec tellement d'énergie. Et j'ai déjà hâte de revenir au Canada pour le prochain omnium, dans un an.»

La performance permet à DeLaet de grimper au classement de la Coupe FedEx et est de bon augure pour la suite de la saison. «Je joue mieux depuis quelques semaines, même si les résultats n'étaient pas encore là. Nous avons de gros tournois qui arrivent, les tournois éliminatoires du Circuit par la suite. Je me sens en bonne position après une telle semaine!»

---

Top 10 pour deux Canadiens

L'Albertain Brad Fritsch a ajouté son nom à la liste des Canadiens qui ont signé d'excellentes cartes pendant l'Omnium canadien, dimanche, en dernière ronde. Le joueur de 36 ans a réussi un 64 (-6), ratant de justesse un roulé qui lui aurait permis d'égaler le record du parcours au 18e trou. Fritsch a terminé la compétition à 271 (-9), à égalité en neuvième place. Avec la septième place de Graham DeLaet, c'est la première fois depuis 1988 que deux Canadiens sont du top 10.

---

Bonne dernière ronde pour l'amateur

Le jeune Taylor Pendrith, le seul amateur à s'être qualifié pour le week-end, a complété l'Omnium à 277 (-3), en 43e place. Adam Hadwin et David Hearn ont terminé à égalité au 53e rang (-2), tandis que Mike Weir (+2) s'est contenté du 66e rang.




À découvrir sur LaPresse.ca

Rondelle Libre >

123302:liste;4317250:box; 300_billet-brunet.tpl:file;
la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer