• Accueil > 
  • Sports > 
  • Golf 
  • > Omnium du Québec: Lévesque mêne par trois coups 

Omnium du Québec: Lévesque mêne par trois coups

Dave Lévesque... (Photo Pascal Ratthé, Le Soleil)

Agrandir

Dave Lévesque

Photo Pascal Ratthé, Le Soleil

La Presse Canadienne
QUÉBEC

Dave Lévesque commence à se détacher de ses rivaux à l'Omnium du Québec Promutuel Assurance avec une deuxième ronde de 69, trois coups sous la normale, ce qui lui donne un score cumulatif de 137, pour une avance de trois coups sur l'Ontarien Conor O'Shea, le Britanno-Colombien Bryn Parry et l'Américain Javier Sanchez.

C'était le jour du couperet au club de Golf de La Faune, et 66 joueurs ont su l'éviter.

Lévesque (Pure Golf Experience) était satisfait de son 69 parce qu'il lui permet de mener par trois coups.

«Mon objectif c'est de creuser encore l'écart, dit-il. La troisième ronde, on la surnomme celle du moving day dans le sens que tous les joueurs essaient de se bien positionner pour la dernière ronde du dimanche. J'ai eu un peu de difficulté à négocier les verts. J'ai connu un mauvais trou, le 11e, mais tout était sous contrôle. Je suis confortable dans ma position de meneur, et au fil des ans, j'ai appris à gagner de toutes les façons possibles.»

Le golfeur de Price aime définitivement mieux être le chassé que le chasseur. L'un de ses poursuivants sera l'Américain Sanchez.

«J'ai bien frappé la balle, a commenté ce dernier, mais je n'ai pas bien fait sur les verts. J'avais de la difficulté à bien en évaluer la vitesse. Je vais devoir continuer à jouer de façon constante. J'ai bien aimé évoluer en compagnie de Dave et Joe (Data), j'ai vu du bon golf.»

À trois coups des meneurs aussi, Parry n'a pas dit son dernier mot.

«Je suis persuadé, et j'espère que ce sera moi, qu'un des joueurs connaîtra une ronde encore meilleure qu'un 68. Ça va descendre plus bas. Je ne suis pas déçu de ma ronde, mais j'aurais aimé faire un peu mieux. La balle sautillait un peu sur les verts à cause de la pluie. J'aurais aimé être plus opportuniste.»

O'Shea aurait pu chauffer Lévesque si ce n'avait été de son quadruple boguey au 10e trou. Avec deux balles hors limite et la troisième sur le bord d'un hasard, le joueur ontarien a joué quatre coups de plus que la normale sur ce trou. Il a quand même ramené une carte de 72, la normale.

«J'ai joué 17 excellents trous, a dit celui qui se considère plus comme un professeur de golf qu'un golfeur de compétition. J'ai bien frappé la balle, mon jeu sur les verts était bon et j'ai été chanceux au niveau de la météo. Je ne suis pas habitué à faire des tournois de quatre rondes mais je me sens confortable dans le position où je suis au classement.»

Jérôme Blais (Venise/Performance Golf) s'est donné une frousse au premier neuf avec un pointage de 38, résultat d'un double boguey au deuxième trou. Il s'est bien racheté par la suite avec un pointage de 32 sur le neuf de retour.

«J'ai effectué un bon roulé au dixième trou et ça m'a redonné confiance pour le reste de la ronde», a dit le principal intéressé.

Yvan Beauchemin (La Tempête) est toujours dans le coup avec son total de 142.

«J'étais à quatre coups au-dessus de la normale après 10 trous et quand le doute s'installe dans ta tête, on dirait que les allées deviennent plus étroites, a mentionné Beauchemin. Je me suis dit que si je suis pour mourir, aussi bien mourir debout et j'ai récolté trois oiselets sur le deuxième neuf. Le parcours de La Faune t'oblige à bien choisir les trajectoires de la balle.»

La troisième ronde commencera à 8h30 samedi.




Rondelle Libre >

123302:liste;4317250:box; 300_billet-brunet.tpl:file;
la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer