• Accueil > 
  • Sports > 
  • Golf 
  • > Tournoi des Maîtres: Weir se sent «dans le coup» 

Tournoi des Maîtres: Weir se sent «dans le coup»

Mike Weir... (Photo: Reuters)

Agrandir

Mike Weir

Photo: Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Gregory Strong
La Presse Canadienne
Toronto

Cela fait près de sept ans que Mike Weir n'a pas remporté un tournoi sur le circuit de la PGA.

Il a été ennuyé par des blessures au cours des dernières saisons et il tente de retrouver la forme qui lui a permis d'exceller il y a 10 ans. Weir n'a évité la coupure que dans trois tournois cette saison, mais il sent que son jeu est sur le point de retrouver sa forme d'antan.

C'est son jeu court - habituellement l'une de ses forces - qui lui a causé des ennuis récemment. Weir a travaillé d'arrache-pied pour corriger le tout en vue des deux tournois préparatoires au Tournoi des Maîtres, disputé le mois prochain.

«Je joue suffisamment bien pour être dans le coup, a dit Weir au cours d'une téléconférence, mardi. C'est la même chose pour tout le monde. Il faut que tous les éléments soient en place au même moment. Présentement, je ne suis pas en mesure de le faire.

«Je vois que les choses s'améliorent. Je frappe la balle avec beaucoup plus de constance, mais mon jeu sur les verts n'est pas très bon en ce moment. Alors ça occupe le plus clair de mon temps.»

Weir prendra part à l'Omnium Valero du Texas avant de participer à l'Omnium Shell, à Houston, la semaine suivante. Après cela, le champion 2003 du Tournoi des Maîtres se rendra à Augusta pour y disputer le premier tournoi majeur de la saison.

«Je crois vraiment que je peux être dans le peloton de tête, a indiqué Weir. Je crois toujours en moi, plus que tout. Je pense que lorsque je foulerai le premier tertre, j'aurai confiance. Comme j'ai déjà dit, je sais comment jouer ce parcours, j'ai une excellente stratégie pour Augusta, qui ne change jamais vraiment.

«J'y ai connu du succès: évidemment, je l'ai déjà gagné. Mais j'y ai aussi connu d'autres bonnes sorties, terminant avantageusement au classement en plus d'être dans la course à la victoire. Alors je crois que je peux y accomplir de bonnes choses cette saison.»

Âgé de 43 ans, Weir s'est retiré d'un tournoi à la fin janvier en raison de douleurs au cou. Il s'est entraîné beaucoup au cours des dernières semaines et il se sent maintenant d'attaque.

«Je ne me suis pas senti aussi bien depuis longtemps.»

Le golfeur de Bright's Grove, en Ontario, avait battu Len Mattiace en prolongation pour devenir le premier Canadien à remporter un tournoi du Grand Chelem en 2003. Cette année, il sera accompgané de son compatriote Graham DeLaet, qui participera au tournoi pour la première fois. Weir croit que le golfeur de 32 ans doit être considéré pour l'emporter également.

«Je crois que Graham possède le type de golf qui peut lui permettre de gagner à Augusta. Il frappe la balle loin et très haut. Il est très puissant. Il a travaillé fort sur son jeu court, qui s'est grandement amélioré.»

Weir n'a pas gagné depuis le l'Omnium Fry's Electronics de 2007. Mais il sent qu'il est près de goûter de nouveau à la victoire.

«Je suis assurément sous le radar, a-t-il imagé. J'espère prendre du rythme au cours des prochaines semaines avant le Tournoi des Maîtres. Augusta National est un parcours que j'affectionne particulièrement. J'espère que je pourrai bâtir sur les bonnes vibrations que j'y sentirai et les bons souvenirs qu'il me rappellera. Je sais comment jouer ce parcours. Souhaitons que les prochaines semaines me donneront ce rythme.»




À découvrir sur LaPresse.ca

Rondelle Libre >

123302:liste;4317250:box; 300_billet-brunet.tpl:file;
la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer