Rory McIlroy devient numéro 1 mondial

Grâce à sa victoire à la Classique Honda,... (Photo Reuters)

Agrandir

Grâce à sa victoire à la Classique Honda, Rory McIlroy grimpera au premier rang mondial du golf.

Photo Reuters

 

Doug Ferguson
Associated Press
Palm Beach Gardens, Floride

Rory McIlroy a remporté la Classique Honda en réalisant une performance digne du golfeur numéro 1 au monde.

Alors que McIlroy semblait se diriger vers une victoire plutôt facile dimanche, Tiger Woods a mis un peu de piquant en enchaînant un oiselet et un aigle pour conclure sa ronde. Woods a remis une carte de 62 et s'est approché à un coup du meneur.

McIlroy a pu entendre les cris de la foule à travers le parcours du PGA National et le Nord-Irlandais âgé de 22 ans a répliqué avec des coups clés. Il a calé un roulé de huit pieds pour l'oiselet, puis a réussi une normale grâce à trois roulés lors d'une séquence difficile sur le parcours.

Il a joué de prudence au 18e trou. Il a profité de son avance de deux coups pour conclure avec une normale et un pointage de 69 (-1). Il a ainsi obtenu la victoire nécessaire pour remplacer Luke Donald au sommet du prochain classement mondial, qui sera publié lundi.

> Classique Honda: le classement final

«Ce fut difficile aujourd'hui, particulièrement après que Tiger eut rugi, a indiqué McIlroy. Je savais qu'enchaîner les normales serait probablement suffisant. De jouer -1 dans ces conditions, quand tu amorces la ronde avec l'avance, c'est très bien. Et j'ai été en mesure de faire le travail.»

Il est le 16e joueur à mériter cet honneur et, à l'âge de 22 ans, est le deuxième plus jeune golfeur après Woods à obtenir le titre de golfeur numéro 1 au monde. Woods était âgé de 21 ans quand il était devenu numéro 1 au monde après sa victoire à l'Omnium des États-Unis en 1997.

Woods a connu sa meilleure ronde finale en carrière et a terminé à deux coups de McIlroy, en compagnie de Tom Gillis (69).

McIlroy, qui a conclu le tournoi à -12, a enregistré sa cinquième victoire en carrière, sa troisième sur le circuit de la PGA. Son triomphe le plus important est survenu l'été dernier lors de l'Omnium des États-Unis au Congressional.

Il a terminé à l'extérieur du top-5 une seule fois depuis le Championnat de la PGA en août dernier.

«Il y a peu de joueurs aussi bons que lui à cet âge et qui remportent des tournois, a mentionné Padraig Harrington, triple champion de tournois majeurs. Il y a des golfeurs qui ont du potentiel, mais lui, il a déjà livré la marchandise. Et il a un bon équilibre dans sa vie. Il n'a pas l'air d'un gars qui va se brûler. Il devrait être ici pour un bon moment.»

McIlroy a célébré sa victoire dans les bras de son père, Gerry, après avoir quitté le vert du 18e trou. Ses parents ont quitté l'Irlande du Nord afin d'habiter avec lui dans le sud de la Floride d'ici le Tournoi des Maîtres, où McIlroy fera partie des favoris.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:2500684:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer