Le Super Bowl XLVIII sous la loupe

Le MetLife Stadium, à East Ruthoford (New Jersey),... (PHOTO CHARLIE RIEDEL, AP)

Agrandir

Le MetLife Stadium, à East Ruthoford (New Jersey), lieu du Super Bowl XLVIII.

PHOTO CHARLIE RIEDEL, AP

(New York) Afin de bien vous préparer pour le match tant attendu, voici quelques joueurs et confrontations qui seront à suivre lors du Super Bowl que se disputeront les Seahawks de Seattle et les Broncos de Denver, au MetLife Stadium.

LES JOUEURS-CLÉS

Peyton Manning (quart-arrière, Denver)

Tout repose sur les épaules de Manning du côté des Broncos. Si le jeu de passe et lui en arrachent, les Seahawks pourraient gagner le match plus facilement qu'on le pense. Le jeu au sol des Broncos devra contribuer à l'effort, mais afin de remporter le troisième Super Bowl de leur histoire, les Broncos devront réussir ce qu'aucune équipe ne semble capable de faire: gagner sa bataille contre l'imposante «Legion of Boom».

Marshawn Lynch (demi offensif, Seattle)

La défense des Broncos sera-t-elle en mesure de stopper le robuste porteur de ballon des Seahawks? Celle des 49ers l'a fait en début de match, il y a deux semaines, mais Lynch a réussi quelques belles courses - dont son touché de 40 verges - et a terminé la finale de conférence avec 109 verges au compteur. Lynch est probablement le demi offensif le plus difficile à mettre au sol de la ligue et la ligne défensive et les secondeurs des Broncos ne sont pas les plus imposants.

À DÉCOUVRIR

Bobby Wagner (secondeur, Seattle)

La tertiaire des Seahawks reçoit beaucoup de publicité, mais il ne faudrait pas oublier Wagner, l'un des joueurs les plus sous-estimés de la NFL. Wagner est l'un des secondeurs intérieurs les plus constants et productifs depuis qu'il a été un choix de deuxième ronde en 2012. Il a été particulièrement bon en finale de la NFC, terminant le match avec 15 plaqués. Si Frank Gore a été incapable de se mettre en marche, c'est en grande partie à cause de Wagner.

Danny Trevathan (secondeur, Denver)

Comme Wagner, Trevathan a été repêché en 2012. Et les Broncos ont réussi l'un des vols de ce repêchage en sélectionnant le secondeur au sixième tour. Trevathan a réussi plusieurs jeux importants cette saison, comme le démontrent ses 3 interceptions et les 4 échappés qu'il a provoqués. Les absences de Von Miller et de Derek Wolfe ont dépouillé les Broncos de deux de leurs meilleurs joueurs défensifs. Heureusement pour eux, Trevathan a comblé une partie du vide, même s'il ne joue pas à la même position.

CARTES CACHÉES

Doug Baldwin (ailier espacé, Seattle)

Golden Tate a mené l'équipe avec 64 attrapés et 898 verges en saison, et c'est le retour au jeu de Percy Harvin qui retient l'attention chez les receveurs des Seahawks. Depuis un mois, c'est toutefois Baldwin qui est l'ailier espacé le plus dangereux de l'équipe. Il a attrapé 6 passes pour 106 verges contre les Niners, mais s'est également blessé à une hanche. Sera-t-il capable d'avoir un impact sur le match ?

Trindon Holliday (spécialiste des retours de botté, Denver)

Ce retourneur de 1,65 m (5 pi 5 po) est capable de changer l'allure d'un match en un rien de temps. Holliday a joué son meilleur match lors de l'élimination des Broncos contre les Ravens de Baltimore, en deuxième ronde des séries de l'année dernière. Il avait ouvert la marque avec un touché de 90 verges sur un retour de botté de dégagement, puis avait amorcé la deuxième demie avec un autre majeur, cette fois avec un retour de botté d'envoi de 104 verges. Les Seahawks seraient bien avisés de garder le ballon loin des mains de Holliday.

Des affrontements à surveiller

C'est le choc entre la tertiaire des Seahawks et l'arsenal de receveurs à la disposition de Peyton Manning qui devrait décider du vainqueur de l'affrontement. Les Seahawks utilisent presque toujours une couverture homme à homme, alors voici les affrontements qu'on devrait voir le plus souvent.

RICHARD SHERMAN ET DEMARYIUS THOMAS

La logique veut que Sherman soit opposé au meilleur ailier espacé adverse, qui est Thomas chez les Broncos. Mais puisque Sherman joue presque uniquement du côté gauche, il pourrait également être appelé à couvrir Erik Decker. Les Seahawks pourraient alors opter d'utiliser une couverture à deux joueurs afin de neutraliser Thomas, probablement avec le jeune Byron Maxwell et l'un des demis de sûreté partants, Kam Chancellor ou Earl Thomas.

KAM CHANCELLOR ET JULIUS THOMAS

À 1,91 m et 105 kg (6 pi 3 po et 232 lb), Chancellor possède le physique de l'emploi pour contrer Thomas. Mais il joue souvent près de la ligne de mêlée en raison de ses habiletés contre la course. D'autres joueurs, dont Earl Thomas et les secondeurs K.J. Wright et Bobby Wagner, devront donc pousser à la roue afin de neutraliser l'ailier rapproché des Broncos.

EARL THOMAS ET WES WELKER

Parce que Thomas et Welker sont d'une taille similaire, on présume qu'ils seront en compétition, occasionnellement à tout le moins. Puisque Thomas sera souvent le voltigeur de centre et la dernière ligne de protection contre Manning, Byron Maxwell et Walter Thurmond se retrouveront souvent devant Welker. Même le secondeur Williams risque de devoir couvrir Welker à l'occasion.

BYRON MAXWELL ET ERIC DECKER

Logiquement, c'est de cette façon que la tertiaire des Seahawks devrait se positionner afin de ralentir la prolifique attaque des Broncos du mieux qu'elle le peut. Mais les défenses optent souvent pour des stratégies différentes et il est bien évident que les Seahawks devront varier leurs couvertures. Manning s'ajuste trop bien. La défense des Seahawks ne s'est pas trop ressentie de l'absence du demi de coin Brandon Browner jusqu'à présent. Sa présence lui aurait toutefois été fort utile contre un groupe de receveurs dont trois des quatre principaux joueurs mesurent 1,91 m (6 pi 3 po) ou plus.




À découvrir sur LaPresse.ca

la liste:123302:liste;la boite:4317250:box

Rondelle libre>

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer