Avantage Seahawks

L'attaque des Seahawks fonctionne au rythme du quart-arrière... (Photo Shannon Stapleton, Reuters)

Agrandir

L'attaque des Seahawks fonctionne au rythme du quart-arrière Russell Wilson (à gauche) et du porteur de ballon Marshawn Lynch.

Photo Shannon Stapleton, Reuters

Matthieu Proulx

collaboration spéciale

La Presse

Chaque année, les deux semaines qui précèdent le Super Bowl nous permettent de réaliser l'ampleur unique du match le plus important de la saison de la NFL. Cette année, plus de 6000 médias de partout à travers le monde ont été accrédités pour l'événement. C'est sans surprise que l'ensemble des sujets d'intérêts (ou non...) a été couvert et que la table est déjà bien mise.

Le match ultime opposera donc la meilleure attaque de la ligue face à la meilleure défense. Ce sera aussi l'occasion pour Peyton Manning de compléter son retour improbable à la suite de quatre chirurgies au cou et de devenir le premier quart de l'histoire à mener deux équipes différentes à une conquête du Super Bowl.

Après toutes ces analyses, il est donc temps de se mouiller et d'y aller de notre prédiction sur le déroulement de la rencontre et du résultat final.

L'attaque des Broncos c. la défense des Seahawks

Peyton Manning a quelque peu dissipé les doutes quant à ses performances éliminatoires grâce à un match formidable contre les Patriots de la Nouvelle-Angleterre et son groupe de receveurs est le meilleur de la NFL. Mais il fera face à une unité défensive qui sait comment limiter les attaques aériennes dynamiques.

Seattle sera en mesure d'appliquer suffisamment de pression à quatre joueurs et ainsi de conserver plus de ressources en couverture de passe. Les demi-défensifs joueront avec beaucoup de combativité et dérangeront le synchronisme de l'attaque précise des Broncos. Ainsi, Manning sera dans l'obligation de conserver le ballon plus longtemps ou de forcer des passes dans de très minces fenêtres.

Grâce à sa robustesse et à son agressivité, je suis d'avis que la défense des Seahawks réussira quelques revirements opportuns qui offriront des terrains courts à son attaque.

En somme, je ne vois pas les Broncos inscrire autant de points qu'à l'habitude. Ils éprouveront des difficultés dans la zone payante et devront se contenter trop souvent de placements au lieu de touchés.

L'attaque des Seahawks c. la défense des Broncos

L'attaque des Seahawks fonctionne au rythme de Marshawn Lynch, le redoutable porteur de ballon. Lynch est unique dans son genre puisqu'il est pratiquement impossible à projeter au sol dès le premier contact ou avec un seul joueur. De plus, il excelle depuis toujours durant les séries éliminatoires et il est présentement au sommet de sa forme. Lynch progressera au cours du match pour exploser au 4e quart devant une unité défensive fatiguée en fin de rencontre.

Russell Wilson n'a pas connu la fin de saison espérée, mais un facteur est constant : il sait comment gagner. En raison de son excellente mobilité, Wilson sera en mesure de prolonger les jeux avec ses jambes en esquivant la pression des Broncos et improviser des jeux comme il sait si bien le faire. Ceci lui permettra de rejoindre ses receveurs qui se démarqueront face à l'unité défensive des Broncos décimée par les blessures.

Et il ne faudrait pas oublier le facteur Percy Harvin. Il n'a réalisé que 39 jeux cette saison, mais il demeure celui qui peut réaliser le gros jeu de n'importe où, à n'importe quel moment et de n'importe quelle façon.

Prédiction

Les conditions météorologiques difficiles, l'agressivité défensive des Seahawks et la puissance de Marshawn Lynch permettront au Seahawks de remporter le premier Super Bowl de leur histoire.

Marque finale: Seahawks 27, Broncos 23




À découvrir sur LaPresse.ca

Rondelle Libre >

123302:liste;4317250:box; 300_billet-brunet.tpl:file;
la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer