Marshawn Lynch boude les médias

Le porteur de ballon des Seahawks Marshawn Lynch... (Photo Carlo Allegri, Reuters)

Agrandir

Le porteur de ballon des Seahawks Marshawn Lynch (à gauche) a subitement quitté la session avec les journalistes après seulement six minutes et demie, mardi, lors de la Journée des médias en marge du Super Bowl.

Photo Carlo Allegri, Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Super Bowl
Super Bowl

Notre dossier sur le 48e Super Bowl »

Barry Wilner
Associated Press
Newark, N.J.

Le porteur de ballon étoile Marshawn Lynch a effectué un très bref passage à la Journée des médias en marge du Super Bowl, mardi, avant d'y revenir juste à temps pour éviter, possiblement, une lourde amende de la part de la NFL.

Le demi des Seahawks de Seattle a subitement quitté la session avec les journalistes, après seulement six minutes et demie.

Lynch est revenu plus tard et est demeuré à côté de la section réservée aux médias, accordant des entrevues au réseau des Forces armées des États-Unis, à Deion Sanders, de NFL Network, et à un journaliste du site web des Seahawks. Lynch a également discuté avec des coéquipiers et apposé son autographe sur des ballons et sur un casque, à l'intention des spectateurs dans les gradins.

Pendant tout ce temps, une soixantaine de journalistes se trouvaient en face du demi offensif et lui ont posé des questions. Lynch a ignoré la plupart d'entre elles alors que s'écoulaient les 45 minutes réservées aux champions de l'Association nationale.

Un journaliste lui a demandé s'il était revenu pour éviter de se voir imposer une amende, ce à quoi Lynch a répondu par l'affirmative, en hochant deux fois la tête.

Plus tôt en janvier, Lynch a écopé une amende de 50 000 $ pour son refus de collaborer avec les médias de Seattle. La ligue avait cependant mis la sanction en veilleuse, précisant qu'elle l'annulerait si Lynch changeait son attitude pour le mieux.

«Les joueurs ont l'obligation de participer, et il a participé. Nous allons continuer de surveiller la situation», a déclaré Greg Aiello, porte-parole de la ligue.

Lynch doit également rencontrer les journalistes mercredi et jeudi.

Lors de la Journée des médias, mardi, Lynch se trouvait sur le plancher du Prudential Center - le domicile des Devils du New Jersey - parmi une centaine de journalistes.

Huit podiums avaient été réservés à des vedettes des Seahawks et à l'entraîneur en chef Pete Carroll, et neuf autres kiosques avaient été érigés à des endroits séparés et en retrait de la masse de gens. Lynch n'était à aucun d'entre eux.

Lynch a répondu à une demi-douzaine de questions avant de quitter les lieux. Il a parlé avec une personne pendant quelques instants avant de sortir de l'enceinte. Il est revenu un peu plus tard.

Lynch a surveillé les secondes du cadran indicateur descendre à zéro, et lorsque les responsables ont annoncé que la session réservée aux Seahawks était terminée, il a quitté pour de bon.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:4273453:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer