• Accueil > 
  • Sports > 
  • Football 
  • > L'entraîneur-chef des Eagles voulait aller à la Maison-Blanche 

L'entraîneur-chef des Eagles voulait aller à la Maison-Blanche

L'entraîneur-chef des Eagles de Philadelphie, Doug Pederson.... (Photo Matt Slocum, AP)

Agrandir

L'entraîneur-chef des Eagles de Philadelphie, Doug Pederson.

Photo Matt Slocum, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press

L'entraîneur-chef Doug Pederson, des Eagles de Philadelphie, tenait à aller à la Maison-Blanche dans la foulée de leur triomphe au Super Bowl, mais n'a pas voulu en dire plus au sujet d'une visite qui a été annulée par le président Donald Trump.

Pederson a parlé aux journalistes pendant environ huit minutes mercredi avant de diriger l'une des séances d'entraînement au programme de la journée, et a maintes fois répété qu'il ne voulait pas discuter de l'annulation de cette visite. Il a refusé d'expliquer pourquoi la situation avait dégénéré au point où la Maison-Blanche a accusé les joueurs d'abandonner leurs supporters en choisissant de ne pas assister à la cérémonie.

Tard lundi, Trump a annulé son invitation et a plutôt tenu une brève «Célébration des États-Unis» lorsqu'il est devenu évident que plusieurs joueurs seraient absents.

Trump a lié le litige aux critiques qu'il a adressées aux joueurs qui ont choisi de poser un genou au sol pendant l'hymne national pour protester contre le racisme et la brutalité policière, même si aucun joueur des Eagles n'a agi de la sorte pendant la saison 2017.

Pederson a ajouté que l'équipe était unie et comptait passer à autre chose.

La controverse s'était rendue jusque dans les cercles de la NBA alors que LeBron James et Stephen Curry, les deux grandes vedettes des Cavaliers de Cleveland et des Warriors de Golden State, respectivement, ont répété qu'ils n'iraient pas à la Maison-Blanche si leur formation remportait la finale actuellement en cours.

«Je ne suis pas surpris. C'est son genre, avait déclaré James au sujet de la décision du président des États-Unis d'annuler la visite des Eagles.

«Je sais que peu importe le vainqueur de la série, a renchéri James, personne ne veut de cette invitation. Donc, Golden State ou Cleveland n'ira pas.»




À découvrir sur LaPresse.ca

la liste:123302:liste;la boite:4317250:box

Rondelle libre>

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer