Les Eagles remportent le Super Bowl face aux Patriots

Nick Foles a été désigné joueur le plus... (USA TODAY Sports)

Agrandir

Nick Foles a été désigné joueur le plus utile du match.

USA TODAY Sports

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

La défensive des Eagles de Philadelphie semblait incapable d'arrêter Tom Brady et l'attaque des Patriots de la Nouvelle-Angleterre. Jusqu'à ce qu'elle réussisse le plus gros jeu du match.

Nick Foles a supplanté Tom Brady.... (AP) - image 1.0

Agrandir

Nick Foles a supplanté Tom Brady.

AP

Tom Brady ne soulèvera pas le trophée, cette... (AP) - image 1.1

Agrandir

Tom Brady ne soulèvera pas le trophée, cette année.

AP

Derek Barnett a récupéré un échappé alors qu'il ne restait qu'un peu plus de deux minutes à écouler au quatrième quart et les Eagles ont défait les Patriots 41-33, dimanche soir, lors du 52e Super Bowl.

Alors que les Patriots tentaient de convertir un deuxième essai, l'ailier défensif des Eagles Brandon Graham a fait perdre le ballon à Brady et Barnett a saisi l'objet avant d'être plaqué profondément en territoire adverse. Ce jeu a mené au placement de 46 verges de Jake Elliott, qui a éventuellement concrétisé la victoire des siens.

«Nous nous sommes dit que nous avions besoin d'un jeu, a raconté Graham. Nous devions profiter de n'importe quelle opportunité, nous devions donner tout ce qu'on possédait et je me suis retrouvé là par hasard.»

Brady a orchestré une dernière séquence à l'attaque, dans la dernière minute de l'affrontement, mais sa longue passe dans la zone des buts a été rabattue, faisant en sorte que les Eagles ont remporté le premier Super Bowl de leur histoire.

«Nous jouons au football depuis que nous sommes petits, nous avons rêvé de ce moment, a déclaré le quart-arrière des Eagles Nick Foles. Il y a plein d'enfants qui ont regardé le match de ce soir et qui rêvent déjà au moment où ils réussiront cet exploit, eux aussi.»

«Pour nous, il s'agissait du blocage le plus important que nous devions faire. Nous nous sommes présentés sur le terrain et nous l'avons fait», a ajouté Graham.

Dans un affrontement opposant deux défensives classées dans le top-5 de la NFL au chapitre des points accordés, c'est plutôt l'attaque qui a alimenté le spectacle, alors que chaque séquence offensive semblait se terminer avec des points. Les deux équipes ont récolté un total de 1151 verges, ce qui représente un record de la NFL pour un Super Bowl.

«S'il y avait un mot pour décrire ce moment, ce serait »tout», a déclaré le propriétaire des Eagles, Jeffrey Lurie. C'est ce que ça signifie pour tous les partisans des Eagles. Et cette victoire est dédiée à tous les supporters de l'équipe.»

Le conte de fées de Foles s'est poursuivi. Après avoir remplacé le quart numéro un Carson Wentz, blessé à un genou, il est resté invaincu en cinq départs, dont trois en séries.

Foles, qui a été nommé le joueur le plus utile de cette finale de la NFL, a complété 28 de ses 43 passes pour des gains aériens de 373 verges. Il a lancé trois passes de touché et il a été victime d'une interception. Il est même devenu le premier quart de l'histoire du Super Bowl à capter une passe dans la zone des buts, en fin de première demie.

«J'étais calme. Je veux dire, nous avons tellement un beau groupe de joueurs, de bons d'entraîneurs, a admis Foles. Nous étions confiants et nous avons simplement joué au football.»

Contre son ancienne équipe le porteur des Eagles LeGarrette Blount a effectué 14 courses pour des gains de 90 verges et un touché. Corey Clement, Alshon Jeffery et Zach Ertz ont quant à eux réussi un majeur par la voie des airs.

«Si les Patriots avaient réussi à venir de l'arrière pour l'emporter, je ne sais pas ce qui serait arrivé à Philadelphie, a souligné Ertz. Mais je suis content qu'ils ne l'aient pas fait.»

Dans la défaite, Brady a tout de même continué à faire reluire sa légende. Il a obtenu 505 verges par la passe, ce qui lui a permis de battre son propre record de 466, établi lors du dernier Super Bowl. Il a vu 28 de ses 48 passes être captées, dont trois pour un touché.

«Nous ne sommes pas parvenus à faire un jeu pour remettre le ballon à l'attaque», a reconnu le demi de coin des Patriots Stephon Gilmore, en relatant les derniers moments de la rencontre.

Brady a découpé la défensive des Eagles pendant une bonne partie de la rencontre et ce sont Danny Amendola, Chris Hogan et Rob Gronkowski qui en ont profité. Amendola a réussi huit attrapés pour des gains de 152 verges. Hogan a capté six ballons pour des gains de 128 verges et un touché tandis que Gronkowski a effectué neuf réceptions, dont deux pour un majeur, pour une récolte de 116 verges.

Foles  nommé le joueur le plus utile 

Il est difficile de croire qu'il y a deux ans, Nick Foles réfléchissait à son avenir dans la NFL, et pourtant.

Le quart-arrière des Eagles de Philadelphie, Foles, a été nommé le joueur le plus utile du 52e Super Bowl, dimanche, complétant 28 de ses 43 passes pour des gains de 373 verges par la voie des airs.

Mis à l'écart par les Eagles à plusieurs reprises, Foles, qui a remplacé le quart numéro un Carson Wentz, blessé à un genou, a offert à la ville le premier titre de Super Bowl de son histoire, ayant le meilleur sur le seul et l'unique Tom Brady.

Il a tenu tête au quintuple champion et joueur par excellence pour mener les Eagles vers un triomphe de 41-33, devant les Patriots de la Nouvelle-Angleterre. Tout comme Brady, Foles a lancé trois passes de touché.

À sa façon, le quart des Eagles a également marqué l'histoire du circuit Goodell, alors qu'il tentait de défier les pronostics qui favorisaient largement les Patriots.

Foles est devenu le premier quart-arrière à capter une passe de touché dans la finale de la NFL.

Alors qu'il restait 38 secondes avant la fin de la première demie, il a capté une passe de touché lancée par son coéquipier Trey Burton sur un jeu truqué que Brady et sa bande avaient tenté un peu plus tôt dans la rencontre. Ce jeu a permis aux Eagles de prendre les devants 22-12 avant la mi-temps.

Les passes payantes ont été de 34 verges à Alshon Jeffery, de 22 verges à Corey Clement et de 11 verges à Zach Ertz.

Il s'agit d'un dénouement heureux pour Foles, qui demeurait dans l'ombre du quart numéro un, Wentz, jusqu'à ce que celui-ci ne se blesse. Wentz avait mené les Eagles à un dossier de 10-2 avant de se déchirer deux ligaments du genou gauche, dans la semaine 14.

Foles a aidé la formation à mériter un titre de section et la meilleure fiche (13-3) dans la Nationale, avant les gains contre Atlanta et le Minnesota, en éliminatoires.

Repêché au troisième tour en 2012, Foles a connu beaucoup de succès à sa première année en 2013, récoltant 29 passes de touché en 11 départs. Il avait alors égalé le record de la NFL grâce à ses sept passes de touché face aux Raiders d'Oakland en novembre 2013 et avait remporté le titre du joueur le plus utile au Pro Bowl.

Suite à un rendement décevant et une blessure en 2014, les Eagles l'ont cependant échangé aux Rams de St. Louis en retour de Sam Bradford.

C'est alors que les ennuis ont commencé. Foles a perdu son rôle de partant aux mains de Case Keenum et a demandé à être libéré après que Jared Goff fut repêché au premier rang. Foles a songé à accrocher ses crampons avant qu'Andy Reid, son ancien entraîneur, le convainque de venir le rejoindre à Kansas City comme substitut d'Alex Smith.

Après une saison avec les Chiefs, Foles a signé un pacte de deux ans et 12 millions US$ avec les Eagles pour assurer la relève derrière Wentz.

Il est cependant devenu un héros pour la concession, qui affichait un rendement de 0-2 au Super Bowl, et a contrecarré les plans des Patriots, qui tentaient de mettre la main sur un troisième titre en quatre ans.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:4273453:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer