Les Argonauts veulent se détacher dans l'Est

Les Alouettes et les Argonauts vont s'affronter samedi... (Photo Chris Young, PC)

Agrandir

Les Alouettes et les Argonauts vont s'affronter samedi soir à Toronto.

Photo Chris Young, PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Dan Ralph, Frédéric Daigle
La Presse Canadienne
Toronto

Le secondeur Bear Woods aime bien la position dans laquelle se trouvent les Argonauts de Toronto.

La formation de Marc Trestman, première dans l'Est en vertu d'une fiche de 5-7, tentera pour la première fois de la saison de remporter une deuxième victoire d'affilée. Leurs adversaires, les Alouettes de Montréal (3-9), tenteront quant à eux de freiner une séquence de cinq revers.

Une victoire permettrait également aux Argos d'enlever la série de trois rencontres contre les Alouettes, actuellement égale 1-1.

Bien que Woods ne soit pas satisfait de la fiche des siens, il est encouragé par le fait que le club contrôle toujours sa destinée dans la - faible - section Est.

«Je pense que toutes les équipes souhaiteraient être dans notre position, a-t-il dit. Tout le monde veut avoir un laissez-passer au premier tour éliminatoire. Tout le monde veut terminer en tête et ce match est très important. Les Alouettes ne sont qu'à deux matchs derrière, alors nous abordons cette rencontre comme s'il s'agissait d'un match éliminatoire.»

Les Argos viennent de signer un gain de 34-26 à domicile contre les Eskimos d'Edmonton, sa première contre une équipe de la section Ouest cette saison.

«Nous avons de toute évidence manqué de constance, a déclaré le quart Ricky Ray. À l'attaque, nous avons bien exécuté certains matchs alors que ç'a été le contraire dans certains autres. Dans les matchs difficiles, on doit réussir à se concentrer pour réussir les jeux qui se présentent à nous.»

Les Alouettes viennent quant à eux d'encaisser un revers de 29-11 contre le Rouge et Noir d'Ottawa, à leur premier match sous la gouverne de l'entraîneur par intérim Kavis Reed, qui a congédié Jacques Chapdelaine et le coordonnateur à la défense Noel Thorpe le 13 septembre.

Même si Darian Durant ne connaît pas sa meilleure campagne et qu'il a été tout simplement médiocre à sa dernière sortie - aucune passe complétée en six tentatives, dont cinq se sont retrouvées au sol avant de rejoindre le joueur visé -, Reed a assuré que le quart serait à son poste en début de rencontre.

«Nous avons regardé les 11 matchs précédents et nous n'avons pas trouvé de mauvais départ de la part de Darian, a dit l'entraîneur. Il n'a pas été mauvais. Ce que nous tentons de découvrir, c'est ce que nous pouvons faire pour lui venir en aide.

«Les ennuis de Darian, nous en sommes persuadés, sont mécaniques. Il y avait un peu plus de pression. Ç'aurait été mieux avec Philip (Blake), mais nous ne pouvons pas utiliser cette excuse. La semaine dernière par contre, la protection a été très bonne. La ligne à l'attaque a été l'un des rares bons points de notre dernier match.

«Nous souhaitons qu'il (Durant) fasse partie de la solution. La question que nous nous posons entre entraîneurs est: croyons-nous en Darian? Tout le monde au sein du personnel d'entraîneurs a dit qu'il croyait toujours en lui. Nous devons donc le mettre dans la meilleure position qui soit. Nous devons nous assurer qu'il ne pense pas qu'il doit être Superman. On veut juste qu'il soit une pièce du casse-tête. Changer de quart amène une situation chaotique, dans laquelle nous perdrions de la stabilité. Nous avons un plan, nous allons le suivre à la lettre.»

Blake de retour

Parlant de Blake, les Alouettes pourront compter sur le retour au jeu du garde à gauche, qui a raté les six derniers matchs en raison d'une blessure au triceps.

«C'est super d'être de retour, bien que je sois un peu fatigué, a déclaré le principal intéressé à la suite de l'entraînement des siens, plus tôt cette semaine. C'est difficile de regarder ses coéquipiers perdre semaine après semaine. Je voulais seulement sauter sur le terrain et leur venir en aide. Je n'en peux plus d'attendre.»

Blake devrait être le partant à la gauche du centre Luc Brodeur-Jourdain samedi soir, 19h, au BMO Field.

«Je suis très heureux que Philip Blake soit de retour, a indiqué Reed. Au cours de ces six semaines, nous avons dû nous passer de l'un des meilleurs gardes de la LCF et notre ligne à l'attaque a dû utiliser plusieurs joueurs à des positions différentes, ce qui a causé beaucoup d'ennuis.»




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer