• Accueil > 
  • Sports > 
  • Football 
  • > Durant éprouve des difficultés depuis son arrivée avec les Alouettes 

Durant éprouve des difficultés depuis son arrivée avec les Alouettes

Darian Durant contre le Rouge et Noir d'Ottawa, le... (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

Agrandir

Darian Durant contre le Rouge et Noir d'Ottawa, le 31 août.

PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Bill Beacon
La Presse Canadienne
Montréal

La saison dernière, les Alouettes de Montréal croyaient que le vétéran Kevin Glenn allait mettre fin au carrousel de quarts depuis que le légendaire Anthony Calvillo a pris sa retraite en 2013.

Après l'échec de cette tentative, la formation montréalaise a acquis les services de Darian Durant en provenance des Roughriders de la Saskatchewan.

Mais après 10 parties cette saison, les Alouettes revendiquent la même fiche de 3-7 qu'il y a un an alors que les Roughriders connaissent du succès avec Glenn au poste de quart partant.

«Ce sont deux situations complètement différentes. Quand Kevin était ici, tout le monde croyait qu'il n'avait plus d'essence dans le réservoir, a dit Durant. Il a été échangé. Il se trouvait dans une mauvaise situation et maintenant il est dans un environnement plus stable. Les Roughriders ont stabilisé leur ligne offensive et ils ont acquis de bons receveurs. C'est le même joueur que l'année passée, mais j'imagine qu'il est dans une meilleure situation.»

Glenn a été échangé aux Blue Bombers de Winnipeg au mois de septembre après avoir perdu son rôle de partant aux profits de Rakeem Cato, qui a par la suite perdu le sien aux mains de Vernon Adams fils. Maintenant, Adams est le second de Glenn à Regina, où les Roughriders (5-4) ont gagné trois parties de suite.

Durant a passé 11 saisons en Saskatchewan et il a mené les Roughriders à une victoire de la Coupe Grey en 2013. Mais l'entraîneur-chef Chris Jones ne semblait pas intéressé à le garder au sein de sa formation, indiquant que Durant avait connu «des succès mitigés» en tant que quart. Il a ensuite été échangé aux Alouettes contre deux choix au repêchage.

À Montréal, Durant est maintenant sous pression. Il a apposé sa signature au bas d'un faramineux contrat de trois ans afin de redonner du lustre à l'attaque des Alouettes, mais le vétéran de 35 ans éprouve actuellement des difficultés. Les Alouettes n'ont pas marqué un touché offensif au cours de deux de leurs trois derniers matchs, se terminant tous par des défaites. Si ce n'était pas des pauvres Tiger-Cats de Hamilton, ils occuperaient le dernier rang dans plusieurs statistiques offensives importantes.

«Je ne me mets pas plus de pression sur les épaules, a affirmé Durant, qui montre un dossier de 61-61-1 en carrière. Je sais qu'en tant que quart, je ne peux pas tout faire. J'ai eu ma part d'erreurs et j'en accepte la responsabilité, mais en même temps, si les erreurs se poursuivent, nous paraissons tous mal. C'est un effort de groupe et nous devons nous assurer d'être sur la même page pour que notre attaque connaisse du succès.»

Quand Durant s'est joint aux Alouettes, l'inquiétude principale était son état de santé, mais il a semblé en pleine forme lors des 10 premiers départs de la saison. La question maintenant est de savoir pendant encore combien de temps l'entraîneur-chef Jacques Chapdelaine fera de lui son numéro un.

Le quart Drew Willy a pris les rênes de l'attaque au troisième quart, la semaine dernière, dans une défaite de 32-4 contre le Rouge et Noir d'Ottawa. Il a même participé à quelques séquences au sein de la première unité offensive en fin d'entraînement.

Chapdelaine a mentionné que ce n'était pas seulement la performance de Durant qui a mené à certains changements, mais bien plusieurs problèmes à l'attaque.

«Nous avons procédé à quelques changements cette année alors ce n'est pas comme si notre façon de travailler était encore enracinée, a fait valoir Chapedelaine. Nous avons toutefois réussi à pratiquer avec les mêmes joueurs que nous utiliserons lors du match de vendredi et ça, c'est important. Avec tous les changements dans la ligne offensive, nous ne voulions pas être très agressifs et nous avons perdu plusieurs opportunités.»




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer