• Accueil > 
  • Sports > 
  • Football 
  • > La NFL poursuivie pour révoquer la suspension d'Ezekiel Elliott 

La NFL poursuivie pour révoquer la suspension d'Ezekiel Elliott

Ezekiel Elliott a été suspendu par la ligue pour... (PHOTO ARCHIVES AFP/GETTY IMAGES)

Agrandir

Ezekiel Elliott a été suspendu par la ligue pour avoir employé de la force physique l'été dernier contre Tiffany Thompson, son amie de coeur de l'époque.

PHOTO ARCHIVES AFP/GETTY IMAGES

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Schuyler Dixon
Associated Press
DALLAS

L'Association des joueurs de la NFL (AJNFL) intente une poursuite contre la ligue au nom d'Ezekiel Elliott, cherchant à révoquer la décision à venir d'un arbitre dans le dossier d'une suspension de six matchs contre le porteur de ballon des Cowboys de Dallas pour violence domestique.

La plainte a été déposée tard jeudi soir dans un tribunal fédéral du Texas. L'AJNFL soutient que le processus d'appel de la NFL est « fondamentalement injuste » puisque l'arbitre Harold Henderson a rejeté les tentatives des avocats d'Elliott de permettre à son ex-copine de témoigner lors d'une audience qui a pris fin jeudi.

L'AJNFL affirme aussi que des dirigeants de la NFL ont caché des informations favorables à Elliott avant l'annonce de la suspension par le commissaire Roger Goodell, le 11 août.

La plainte accuse la conseillère spéciale de la NFL, Lisa Friel, d'avoir caché à Goodell les propos de la co-enquêteuse Kia Roberts, qui, selon les documents, aurait conclu que l'accusatrice n'était pas crédible et qu'une sanction n'était pas nécessaire.

« La non-divulgation d'informations critiques dans un processus disciplinaire représente une injustice fondamentale dans un processus d'arbitrage et ne respecte pas les lois fédérales du travail », est-il écrit dans la poursuite.

Le porte-parole de la NFL, Brian McCarthy, a réfuté la version des faits de l'AJNFL, soutenant que Goodell était au courant du point de vue de Roberts lorsqu'il a pris sa décision.

Henderson doit rendre une décision sur la suspension d'Elliott « dès que possible », selon la convention collective.

Elliott a dominé la NFL pour les gains au sol en 2016 alors qu'il en était à sa première saison dans le circuit. Il a été suspendu quand la ligue a conclu qu'il avait employé de la force physique l'été dernier contre Tiffany Thompson, son amie de coeur de l'époque. Les procureurs n'ont pas amené le dossier en cour, citant des preuves contradictoires. Elliott a nié les allégations sous sermon dans une audience d'appel, selon la poursuite. La NFL n'a pas immédiatement répondu à une demande de commentaires.

Selon les documents de la poursuite, l'AJNFL et les représentants d'Elliott prévoient demander une ordonnance interdictive dans l'espoir de permettre à Elliott d'être admissible pour le match d'ouverture des Cowboys, le 10 septembre, face aux Giants de New York.

La politique de conduite personnelle de la NFL a été modifiée il y a trois ans pour augmenter la sévérité des sanctions dans les cas de violence domestique. Friel a été embauchée à la suite des changements, qui sont survenus après que la ligue eut été sévèrement critiquée pour sa gestion du dossier impliquant l'ancien porteur de ballon des Ravens de Baltimore Ray Rice.

L'AJNFL critique également le refus de Henderson de demander à Goodell de témoigner. Selon la convention collective, Goodell peut choisir un arbitre dans une liste lors d'appels.

Henderson a participé à des dizaines d'audiences d'appels, incluant celles entourant le dossier de violence contre un enfant contre le porteur de ballon Adrian Peterson. Henderson avait rejeté l'appel de la suspension de Peterson, mais un juge fédéral avait infirmé sa décision.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer