• Accueil > 
  • Sports > 
  • Football 
  • > Le retour de Ricky Ray ne change pas la préparation des Alouettes 

Le retour de Ricky Ray ne change pas la préparation des Alouettes

Le quart-arrière des Argonauts de Toronto, Ricky Ray.... (Photo Mark Blinch, PC)

Agrandir

Le quart-arrière des Argonauts de Toronto, Ricky Ray.

Photo Mark Blinch, PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Simon Servant
La Presse Canadienne

Pour un deuxième match de suite, le premier rang de la section Est sera à l'enjeu, mais cette fois, les Alouettes de Montréal devront négocier avec des Argonauts de Toronto légèrement différents à l'attaque, samedi.

Après n'avoir amassé que 142 verges par la voie des airs vendredi, les Argonauts accueilleront à bras ouverts le retour de leur quart Ricky Ray, qui a raté deux semaines d'activités en raison d'une blessure à l'épaule.

Mais pour les Alouettes (3-4), la présence de Ray ne change en rien leur façon d'aborder la partie. Même s'il reste près de trois mois à la saison de la Ligue canadienne de football, ce deuxième duel en autant de semaines contre les Argonauts (3-5) est aussi important que le dernier, remporté 21-9 par les Montréalais.

«Au début de la semaine et pendant la semaine de relâche, nous nous préparions en fonction d'affronter Ray, a fait savoir l'entraîneur-chef des Alouettes, Jacques Chapdelaine, jeudi. Nous avons les effectifs et nous sommes préparés pour son retour. Nous connaissons sa façon de jouer et nous voulons mettre de la pression sur lui tout en étant prudents en défensive.»

La défensive des Alouettes avait complètement dominé l'attaque aérienne des Argonauts, la semaine dernière, mais elle s'était fait prendre quelques fois à contrepied lors des jeux au sol, concédant 96 verges à Brandon Whitaker et 60 au quart substitut Cody Fajardo.

Le retour au jeu de Ray, un quart beaucoup plus habile dans la pochette que par la course, permettra à la défensive du coordonnateur Noel Thorpe de revenir à sa mentalité habituelle et de moins se préoccuper de la mobilité du quart adverse.

«Nous avons prouvé que nous formions une meilleure équipe qu'eux, mais Fajardo nous a causé quelques problèmes en défensive. Dès qu'il voyait un trou, il courait, a analysé le secondeur des Alouettes Nicolas Boulay. Ray est un très bon quart, mais nous allons pouvoir mettre plus de pression et le forcer à se débarrasser du ballon plus rapidement.»

En sept départs cette saison, Ray a complété 199 de ses 292 tentatives de passe pour des gains de 2421 verges. Il a lancé 10 passes de touché et il a été victime de quatre interceptions.

«Je ne m'attends à rien du retour de Ray. Nous devons faire notre travail, a insisté le quart des Alouettes Darian Durant. Que ça se termine 1-0 ou 45-44, l'important c'est de gagner. Il faut simplement marquer plus de points que son adversaire et c'est ce que nous devrons faire samedi.»

Giguère de retour, Campbell patientera

Bien au-delà de cette rencontre entre deux éternels rivaux, le receveur Québécois Samuel Giguère disputera un premier match cette saison. Il avait raté les sept premières parties en raison d'une blessure à la cuisse subie au camp d'entraînement et il ne cache pas qu'il commençait à s'ennuyer du terrain de football.

«J'avais hâte de retrouver l'action et ma guérison a été plus longue que prévu, a indiqué Giguère. J'espère avoir un impact immédiat, mais je souhaite surtout qu'il n'y ait pas de baisse dans l'exécution et la communication à l'attaque. Ça va se dérouler peut-être un peu rapidement au premier quart ou en première demie, mais j'ai bien étudié les jeux et je suis bien préparé.»

Nouvellement acquis des Roughriders de la Saskatchewan, le demi défensif âgé de 24 ans Tevaughn Campbell était présent à l'entraînement matinal, jeudi, mais il devra patienter avant d'être inséré dans la formation.

«Je suis heureux d'être ici et c'est une nouvelle opportunité qui s'offre à moi. Je compte bien la saisir, a-t-il affirmé. C'est une ambiance très accueillante et je veux contribuer aux succès de l'équipe et la mener à la Coupe Grey, que ce soit en défensive ou sur les unités spéciales.»

Par ailleurs, le vétéran centre Luc Brodeur-Jourdain était absent de l'entraînement en raison de maux de ventre, mais il devrait être en uniforme samedi. Dans le cas du secondeur Frédéric Plesius, il ratera la partie contre les Argonauts, car il est encore aux prises avec une contusion.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer