Les défis d'une «semaine courte» pour les Alouettes

« On essaye d'optimiser nos répétitions, tout en diminuant... (photo IVANOH DEMERS, LA PRESSE)

Agrandir

« On essaye d'optimiser nos répétitions, tout en diminuant l'intensité lorsqu'on est capables de le faire », a indiqué l'entraîneur-chef Jacques Chapdelaine.

photo IVANOH DEMERS, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Au football, on appelle ça des « semaines courtes ». C'est lorsqu'une équipe doit disputer un match quatre ou cinq jours après son précédent. Avec tout le travail de préparation qu'il y a au football, ce n'est évidemment pas simple comme situation.

Darian Durant... (PHOTO SIMON GIROUX, LA PRESSE) - image 1.0

Agrandir

Darian Durant

PHOTO SIMON GIROUX, LA PRESSE

Les Alouettes ont joué vendredi contre les Stampeders de Calgary et affronteront le Rouge et Noir, demain, à Ottawa. Remarquez que le Rouge et Noir ne prendra certainement pas l'équipe de Jacques Chapdelaine en pitié, elle qui est au milieu d'une séquence de quatre matchs en 17 jours !

« L'équipe qui récupérera le plus rapidement sera probablement celle qui l'emportera. Il faut accorder une plus grande importance à notre préparation mentale. On doit étudier davantage et prendre plus de notes, car on s'entraîne moins souvent sur le terrain », a expliqué l'ailier défensif John Bowman, hier.

Plutôt que de tenir trois entraînements complets cette semaine, les Alouettes ont pris part à deux séances, dimanche et hier.

« On a éliminé les sessions où notre attaque et notre défense s'affrontaient durant nos entraînements afin d'éviter que l'intensité soit trop haute et qu'il y ait des blessures », a mentionné Jacques Chapdelaine.

« On essaye d'optimiser nos répétitions, tout en diminuant l'intensité lorsqu'on est capables de le faire », a ajouté l'entraîneur-chef.

« Tout doit être accompli en quelques jours, alors tout de suite après notre match de vendredi, je me suis concentré sur celui contre Ottawa. Normalement, on visionne notre match précédent afin de voir ce qu'il y a à corriger, mais on ne l'a pas fait cette semaine », a indiqué le quart-arrière Darian Durant.

Éviter l'alcool

En plus de devoir accorder une plus grande importance à leur préparation mentale en raison du peu de temps qu'ils passeront sur le terrain, les Alouettes doivent s'assurer de prendre les bonnes décisions quant à leur préparation physique.

« Il faut éviter l'alcool car ça vous déshydrate. Le sucre et les gras sont deux autres choses qu'il faut réduire au maximum durant ces quelques jours », a dit Bowman.

« Nos joueurs peuvent faire plusieurs choses afin de s'assurer de bien récupérer. On leur en a d'ailleurs parlé [hier] matin, surtout aux plus jeunes, qui ne sont pas habitués à notre ligue. Ils doivent s'assurer de bien s'hydrater, de faire beaucoup d'étirements afin d'éviter les blessures, de prendre des bains de glace, etc. », a énuméré le coordonnateur défensif Noel Thorpe, qui ne croit pas que son unité sera désavantagée contre Trevor Harris et l'attaque du Rouge et Noir.

« Plusieurs des équipes de la ligue ont un système offensif très similaire. Alors ce n'est pas comme s'il y avait des changements majeurs d'une attaque à une autre », a observé Thorpe.

« On joue normalement assez bien dans ces situations. L'un des points positifs des semaines courtes, c'est qu'on n'a pas le temps de s'attarder à notre match précédent. On a attaqué notre prochain match quelques heures après celui contre Calgary », a dit Thorpe.

Rutley à la place de Sutton

Chapdelaine a confirmé hier que c'est Brandon Rutley qui sera le demi offensif partant de l'équipe, demain soir. L'équipe veut donner des journées de repos à Tyrell Sutton lorsqu'elle peut se le permettre, et la semaine courte est l'occasion idéale de le faire.

Cela dit, Sutton a subi une blessure contre les Stampeders. Il aurait donc peut-être été obligé de rater le match d'une façon ou d'une autre. « La blessure de Tyrell n'est pas trop sévère. Il a une contusion à un mollet », a indiqué Chapdelaine.

Par ailleurs, le demi de coin Jonathon Mincy s'est entraîné avec ses coéquipiers, hier matin, et pourrait affronter le Rouge et Noir. Mincy a raté les deux derniers matchs des siens en raison d'une commotion cérébrale.

« Son état de santé est bon, le médecin lui a permis de s'entraîner. De là à savoir s'il va jouer, on va regarder la vidéo de l'entraînement afin de s'assurer de prendre une bonne décision », a prévenu Chapdelaine.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer