• Accueil > 
  • Sports > 
  • Football 
  • > Seattle choisit le Montréalais Justin Senior, Antony Auclair signe avec Tampa Bay 

Seattle choisit le Montréalais Justin Senior, Antony Auclair signe avec Tampa Bay

Justin Senior lors des tests de performance qui... (Photo David J. Phillip, AP)

Agrandir

Justin Senior lors des tests de performance qui se sont déroulés devant les entraîneurs et dépisteurs de la NFL, au début du mois de mars dernier.

Photo David J. Phillip, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Quelques instants après la conclusion du repêchage de la Ligue nationale de football samedi, l'ailier rapproché Antony Auclair a paraphé une entente de trois ans avec les Buccaneers de Tampa Bay à titre de joueur autonome. Plus tôt, le bloqueur montréalais Justin Senior avait été choisi en sixième ronde par les Seahawks de Seattle.

L'ailier rapproché Antony Auclair... (Photo archives Associated Press) - image 1.0

Agrandir

L'ailier rapproché Antony Auclair

Photo archives Associated Press

Porte-couleurs de l'Université de Mississippi State, où il a évolué pendant les trois dernières saisons à titre de partant, Senior a reçu en 2016 le trophée Kent Hull, remis au meilleur joueur de ligne à l'attaque dans tout l'État du Mississippi.

Senior, qui mesure six pieds cinq pouces et pèse 331 livres, est un espoir de la séance de sélection de la Ligue canadienne de football, qui aura lieu le 7 mai.

«Je veux devenir un joueur plus complet. Je pense que je le dois à l'équipe qui a pris une chance sur moi. Je le dois aux gens qui m'ont aidé à me rendre jusqu'ici. Je ne sais pas quand je cesserai de travailler. Je vais travailler jusqu'à la fin.»

Auclair

Pour Antony Auclair, l'anxiété d'une longue journée à attendre le coup de fil d'une équipe pendant la séance de sélection de la Ligue nationale de football a rapidement fait place, tôt samedi soir, à une sensation de soulagement.

Ignoré pendant les sept rondes du repêchage, dont les quatre tenues samedi, l'ailier rapproché du Rouge et Or de l'Université Laval a paraphé une entente de trois saisons avec les Buccaneers de Tampa Bay à titre de joueur autonome.

L'agent d'Auclair, Sasha Ghavami, a confirmé la nouvelle quelques minutes à peine après que les Broncos de Denver eurent sélectionné le quart Chad Kelly au 253e et dernier rang. Les détails financiers de l'entente n'ont pas été dévoilés.

«Ç'a été une énorme journée, a admis Auclair lors d'une conférence téléphonique. Mais comme je l'ai dit plus tôt, l'objectif était de faire partie d'une équipe après le repêchage, que ce soit en étant repêché ou comme agent libre. L'objectif a été accompli.»

Classé 19e parmi tous les ailiers rapprochés disponibles, Auclair avait attiré 17 organisations lors de sa journée «Pro Day» en mars, dont les Buccaneers.

«C'est une équipe qui avait l'oeil sur Antony depuis l'automne dernier, a souligné Ghavami. Le recruteur l'avait suivi de près, il l'avait vu au Shrine Game et il était venu au Pro Day. Les Buccaneers nous ont appelés, comme plusieurs autres, pendant la 7e ronde et c'est l'équipe, selon nous, qui cadrait le mieux pour Antony. Nous avions peut-être 15 ou 20 offres devant nous, mais c'est l'endroit où on se sentait le mieux.»

Auclair a rencontré les dirigeants de dix équipes en prévision de la séance de sélection, et il dit avoir senti un intérêt sincère des Buccaneers.

«Lorsque je suis revenu de mes dix visites, j'ai dit à Sasha que le meilleur feeling, c'était à Tampa Bay. J'ai eu l'impression que les entraîneurs voulaient travailler avec moi, que ce soit l'entraîneur-chef, le coordonnateur à l'attaque, l'entraîneur des équipes spéciales ou celui des ailiers rapprochés. J'avais vu tout le monde, et j'avais vraiment un bon feeling avec tout le monde.»

Auclair a notamment raconté qu'il n'avait pas nécessairement eu la même sensation avec les Colts d'Indianapolis.

«Oui, les dépisteurs m'aimaient bien, et oui, le directeur général m'aimait bien. Mais quand je suis arrivé là-bas, les entraîneurs ne savaient même pas qui j'étais. Ils n'avaient pas fait leur film encore. Quand je suis arrivé à Tampa Bay, c'était tout le contraire. Ils avaient fait leur film. On a regardé la Coupe Vanier ensemble, on a regardé la Coupe Dunsmore. Ils savaient tout. C'est vraiment ce qui m'a vendu à eux.»

Classé septième en vue du repêchage de la Ligue canadienne de football le 7 mai, Auclair prendra part au mini-camp des Buccaneers la semaine prochaine, et il devrait avoir une chance de se faire valoir lors du camp officiel, au cours de l'été.

Reconnu pour ses qualités athlétiques, Auclair est cependant désavantagé, selon plusieurs observateurs, à cause de la qualité des joueurs contre lesquels il a joué au niveau universitaire.

«J'ai tout à prouver parce que je n'ai pas joué dans la même ligue. Mais une fois là-bas, tout le monde est égal et la compétition est ouverte.»




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer