Jim Popp et Marc Trestman refont équipe chez les Argonauts

L'entraîneur Marc Trestman et le directeur général Jim... (Archives, La Presse canadienne)

Agrandir

L'entraîneur Marc Trestman et le directeur général Jim Popp ont été présentés aux médias torontois mardi matin.

Archives, La Presse canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Toronto

Jim Popp et Marc Trestman sont de nouveau réunis et les Argonauts de Toronto espèrent que le duo pourra répéter les succès qu'ils ont connus avec les Alouettes de Montréal.

Les Argonauts ont confié le poste de directeur général à Popp tandis que Trestman devient le nouvel entraîneur-chef.

Popp a passé 21 saisons avec les Alouettes comme directeur général, guidant l'équipe à huit participations à la finale de la Coupe Grey et à trois titres.

Deux de ces championnats ont été obtenus alors que Trestman était à la barre de l'équipe en 2009 et 2010.

Sous la gouverne de Trestman, les Alouettes ont terminé au sommet de l'Est quatre fois, compilant un dossier de 59-31 en saison régulière et de 5-3 en matchs éliminatoires. Trestman a quitté pour devenir l'entraîneur-chef des Bears de Chicago en 2013, poste qu'il a occupé deux ans avant d'être congédié avec une fiche de 13-19.

Les Ravens de Baltimore l'ont ensuite embauché pour occuper le poste de coordonnateur à l'attaque, mais ils l'ont remercié en décembre dernier après seulement 21 rencontres.

Trestman affirme qu'il n'est pas à Toronto dans le but de retourner dans la NFL.

«Quand je suis allé à Montréal, j'y étais pour devenir le meilleur entraîneur que je pouvais être sur une base quotidienne. Je ne pensais qu'à ça, a-t-il déclaré. Je veux faire de même pour les Argonauts et je ne vais penser qu'à ça aussi parce que c'est la seule chose que je peux contrôler.»

Quant à Popp, il s'est taillé une réputation enviable comme l'un des meilleurs directeurs généraux de la Ligue canadienne, gagnant aussi une bague de la coupe Grey en 1994 comme directeur général des Stallions de Baltimore. En 2011, il a été nommé dirigeant de l'année par Sports Media Canada.

L'homme de 52 ans s'est toutefois révélé inefficace comme entraîneur-chef, compilant un dossier de 22-36 et de 1-4 en éliminatoires en quatre passages sur les lignes de côté des Alouettes.

Les Alouettes l'ont remplacé par Jacques Chapdelaine comme entraîneur-chef en septembre. Popp a été congédié à la fin de la saison et remplacé par Kavis Read, qui a confirmé le retour de Chapdelaine en 2017.

Les Argonauts ont terminé au dernier rang de la section Est la saison dernière avec un triste dossier de 5-13. L'équipe a toutefois patienté jusqu'au 24 janvier avant de congédier son directeur général Jim Barker, à qui il restait encore deux ans au contrat.

La situation de l'équipe a empiré trois jours plus tard lorsque l'entraîneur-chef Scott Milanovich a démissionné pour devenir l'instructeur des quarts des Jaguars de Jacksonville dans la NFL.

Ray comme partant

Trestman n'a pas mis de temps avant de prendre une première décision en tant qu'entraîneur-chef de sa nouvelle formation, mardi. Il a nommé le vétéran Ricky Ray comme quart partant pour le début de la saison.

Ray s'interrogeait sur son avenir pendant la saison morte, après avoir perdu son rôle de numéro un aux profits de Drew Willy, qui avait été acquis des Blue Bombers de Winnipeg dans les dernières semaines de la dernière saison.

Trestman a indiqué qu'il avait discuté la semaine passée avec le vétéran de 37 ans, qui disputera une 15e saison dans la LCF et une sixième avec les Argonauts.

«Je n'ai jamais vu jouer Drew Willy, mais j'ai vu jouer Ricky Ray et je sais qu'il a gagné plusieurs championnats, a fait savoir Trestman. Il est excité de jouer et il reviendra en tant que quart partant. Il n'y aura pas de compétition interne et moi et lui allons décider s'il est encore capable de le faire. Drew comprend ça. J'ai eu l'occasion de lui parler et il m'a impressionné.»

La décision de Trestman est audacieuse, surtout que Ray a raté 36 parties depuis son arrivée à Toronto, avant la saison 2012. Lorsqu'il est en santé l'athlète de six pieds trois pouces et 210 livres reste néanmoins un des passeurs les plus précis de la LCF. Son pourcentage d'efficacité en carrière de 67,97 pour cent s'avère le meilleur de l'histoire de la ligue. Il a également remporté trois coupes Grey, dont la dernière en 2012.

Mais Ray a seulement amorcé 11 matchs lors des deux dernières saisons.

«Ricky a aussi mentionné que si ça ne fonctionnait pas pour lui en tant que partant, il allait être le meilleur second possible pour nous, a insisté Trestman. Mais il sera notre numéro un jusqu'à ce qu'il nous montre qu'il ne peut plus l'être. Il nous apporte de l'espoir s'il est en santé. Il est un très bon leader dans le vestiaire.»

Âgé de 30 ans, Willy a complété 77 de ses 113 passes en quatre départs avec les Argonauts. Il a amassé 681 verges, il a inscrit trois touchés par la voie des airs et il a été victime d'une interception.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer