Jim Popp et Marc Trestman réunis avec les Argonauts

Jim Popp et Marc Trestman avec les Alouettes... (Photo Rémi Lemée, archives La Presse)

Agrandir

Jim Popp et Marc Trestman avec les Alouettes en 2008.

Photo Rémi Lemée, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Dan Ralph
La Presse Canadienne
Toronto

Jim Popp et Marc Trestman sont de nouveau réunis. Deux sources ont indiqué lundi à La Presse canadienne que les Argonauts de Toronto ont conclu une entente de principe avec les deux hommes afin qu'ils deviennent respectivement le directeur général et l'entraîneur-chef de la formation. Popp devrait rencontrer les médias mardi, au BMO Field.

Popp a été aperçu en compagnie de Larry Tanenbaum lors d'un match des Maple Leafs de Toronto, mardi dernier. Tanenbaum est le président de Maple Leafs Sports And Entertainment, mais également co-propriétaire des Argonauts.

Le porte-parole des Argos, Jamie Dykstra, a refusé de commenter, lundi. Popp n'a pas immédiatement répondu aux messages de La Presse canadienne.

Il se joint aux Argonauts après 21 saisons passées à Montréal (1996 à 2016), au cours desquelles il a remporté trois coupes Grey, en 2002, 2009 et 2010, en plus de mener l'équipe à cinq autres finales. Les deux dernières conquêtes ont été obtenues avec Trestman à la barre de l'équipe.

Trestman a été embauché par Popp en 2008. Immédiatement, cette association a rapporté des dividendes, alors que l'équipe a atteint le finale de la Coupe Grey, jouée au Stade olympique. L'équipe s'était toutefois inclinée 22-14 devant les Stampeders de Calgary.

Sous la gouverne de Trestman, les Alouettes ont terminé au sommet de l'Est quatre fois, compilant un dossier de 59-31 en saison régulière et de 5-3 en matchs éliminatoires. Trestman a quitté pour devenir l'entraîneur-chef des Bears de Chicago en 2013, poste qu'il a occupé deux ans avant d'être congédié avec une fiche de 13-19.

Les Ravens de Baltimore l'ont ensuite embauché pour occuper le poste de coordonnateur à l'attaque, mais ils l'ont remercié en décembre dernier après seulement 21 rencontres.

Les Argos ont conlu la dernière campagne - leur première au BMO FIeld - en dernière place dans l'Est avec une fiche de 5-13, mais ils ont attendu au 24 janvier avant de congédier leur directeur général Jim Barker, qui avait toujours deux années à son contrat.

La situation est devenue d'autant plus critique trois jours plus tard, quand l'entraîneur-chef Scott Milanovich - coordonnateur à l'attaque de Trestman à Montréal - a démissionné pour devenir l'entraîneur des quarts avec les Jaguars de Jacksonville. Ces deux départs ont fait en sorte que le directeur général adjoint Spencer Zimmerman était à la tête des Argos quand s'est ouvert le marché des joueurs autonomes, le 14 février.

Bien que Popp et Trestman se joignent aux Argos dans un moment peu idéal, leur arrivée donne un immense coup de pouce à l'organisation. Popp s'est établi comme l'un des meilleurs directeurs généraux du circuit, lui qui avait auparavant remporté une Coupe Grey à la tête des Stallions de Baltimore, en 1995. En 2011, il a été nommé dirigeant de l'année par Sports Media Canada.

L'homme de 52 ans s'est toutefois avéré très inefficace comme entraîneur-chef, compilant un dossier de 22-36 et de 1-4 en éliminatoires en quatre passages sur les lignes de côté des Alouettes.

Les Alouettes l'ont remplacé par Jacques Chapdelaine comme entraîneur-chef en septembre, alors que l'équipe avait un dossier de 3-9. Chapdelaine a conclu la campagne avec une fiche de 4-2. Popp a été congédié à la fin de la saison et remplacé par Kavis Reed, qui a confirmé le retour de Chapdelaine en 2017.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer