Un essai dans la NFL pour Martin Bédard?

Martin Bédard... (Photo Robert Skinner, Archives La Presse)

Agrandir

Martin Bédard

Photo Robert Skinner, Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Spécialiste des longues remises chez les Alouettes depuis qu'il a été repêché par l'équipe en 2009, Martin Bédard pourrait changer d'uniforme sous peu.

Son agente au sud de la frontière, Samatha Stevenson, est confiante d'obtenir un essai dans la NFL pour son client de 32 ans.

«Elle m'a dit qu'il y avait quelques équipes qui seraient à la recherche d'un spécialiste des longues remises. Si c'est pour se faire, ça devrait être dans les prochaines semaines», a dit Bédard à La Presse.

Le Québécois était venu bien près d'obtenir sa chance, il y a quelques années. Alors dirigés par Marc Trestman, les Bears de Chicago avaient démontré de l'intérêt pour Bédard, mais l'offre n'était jamais venue.

Bédard n'a jamais raté une longue remise depuis qu'il est membre des Alouettes. Mais avant d'accepter de poursuivre sa carrière dans la Ligue canadienne, Bédard veut être certain d'explorer toutes ses options dans la NFL.

«C'est sûr que si je peux obtenir une chance de jouer dans la NFL, ça ferait mon bonheur. Je vais le faire si je peux. C'est ma dernière opportunité de tenter ma chance dans la NFL. Il sera trop tard à la fin de mon prochain contrat.»

Même s'il est déjà dans la trentaine, Bédard ne croit pas que son âge jouera contre lui.

«Je pense qu'on peut jouer plus longtemps à cette position. On voit souvent des spécialistes de longues remises prendre leur retraite à 38 ou à 39 ans. Alors je ne crois pas que mon âge soit un handicap important. Je vois plus ça comme une preuve que je suis un joueur expérimenté.»

Le vétéran de huit saisons n'a cependant eu aucune discussion avec le directeur général Kavis Reed et les Alouettes en vue d'un nouveau contrat. Mais ça ne semble pas trop le préoccuper.

«Kavis était mon entraîneur sur les unités spéciales l'année dernière, alors il sait que j'aimerais obtenir une chance dans la NFL.»

Bédard ne risque-t-il pas de se retrouver le bec à l'eau si les choses ne fonctionnent pas pour lui dans la NFL?

«C'est un risque, mais j'ai une bonne tolérance aux risques. J'ai bien préparé mon après-carrière. Ma copine et moi avons une entreprise d'investissement en immobilier, je donne des formations de football occasionnellement et je suis également un entraîneur privé. Je veux jouer le plus longtemps possible, mais je ne dépends plus du football.»

Perrett libéré

Deux semaines avant l'ouverture du marché des joueurs autonomes dans la LCF, les Alouettes ont annoncé hier qu'ils avaient libéré le bloqueur Jeff Perrett, qui a disputé 10 saisons avec l'équipe.

Nommé le joueur de ligne offensive par excellence de la division Est lors de la saison précédente, Perrett a connu une saison 2016 difficile.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer