Les Packers éliminent les Cowboys sur le dernier jeu

Cette fois, ce fut un attrapé et une autre victoire pour les Packers de Green... (PHOTO REUTERS)

Agrandir

PHOTO REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Dallas

Cette fois, ce fut un attrapé et une autre victoire pour les Packers de Green Bay.

Aaron Rodgers a décoché une passe de 36 verges vers Jared Cook le long des lignes de côté et Mason Crosby a réussi un placement de 51 verges alors que les dernières secondes s'écoulaient au cadran pour envoyer les Packers au match de championnat de l'Association nationale grâce à un gain de 34-31 face aux Cowboys de Dallas, dimanche.

La passe de Rodgers vers Cook a dû être confirmée à la reprise vidéo puisque ce dernier a gardé de justesse les pieds à l'intérieur des limites du terrain.

Et elle est survenue après que les Cowboys eurent créé l'égalité deux fois dans les cinq dernières minutes grâce au brio des recrues Dak Prescott et Ezekiel Elliott.

«J'aime ces moments où je dois aller sur le terrain et réussir de gros jeux, a affirmé Rodgers. J'étais déçu que nous n'ayons pas trouvé un moyen de nous donner une avance de trois possessions, à 28-13, et d'avoir lancé une interception. Nous avons cependant réussi à avoir deux bonnes séquences offensives vers la fin de la rencontre.»

Il s'agissait du troisième placement de plus de 50 verges dans les 98 dernières secondes - deux de Crosby et un de Dan Bailey. Crosby a même dû réussir le placement victorieux à deux occasions après que l'entraîneur des Cowboys, Jason Garrett, eut appelé un temps mort juste avant la première tentative.

«Tout est embrouillé en ce moment, a mentionné Crosby. Quand nous avons 35 secondes au tableau et que notre attaque arrive à faire avancer les chaînes et me placer dans une position pour tenter un placement faisable, c'est très spécial.»

Rodgers, qui a permis aux siens de l'emporter la semaine dernière avec une longue passe avant la mi-temps, fera face aux Falcons d'Atlanta de Matt Ryan, dimanche prochain. Il s'agira de son troisième match de championnat, tous à l'étranger.

La victoire des Packers était la première de l'équipe à l'étranger, elle qui a signé 12 victoires de suite à domicile en séries.

Les Cowboys (13-4) sont presque devenus la troisième équipe à l'emporter en éliminatoires après avoir tiré de l'arrière par 15 points au quatrième quart. Les Cowboys avaient réussi l'exploit en 1972 quand Roger Staubach avait mené la formation vers une victoire de 30-28 face à San Francisco.

Au lieu de ça, les Cowboys ont encaissé une cinquième défaite de suite en affrontement de section.

«Nous n'allions pas arrêter de jouer, peu importe le pointage et peu importe le match, a assuré Prescott. Ça montre le vrai caractère de cette formation.»

Prescott a amorcé la remontée des Cowboys avec une passe de touché de 40 verges à Bryant en première mi-temps, le premier majeur en éliminatoires pour le receveur étoile. Il a créé l'égalité en rejoignant Jason Witten sur six verges, également le premier touché en séries pour le vétéran de 14 saisons.

Rodgers a remonté le terrain et Crosby a enfilé un placement de 56 verges avant de voir Bailey lui donner la réplique avec un botté de 52 verges.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer