Les Patriots disposent facilement des Dolphins 35-14

Tom Brady a amassé 276 par la voie des airs et il a lancé trois passes de... (Photo USA Today Sports)

Agrandir

Photo USA Today Sports

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press

Tom Brady a amassé 276 par la voie des airs et il a lancé trois passes de touché et les Patriots de la Nouvelle-Angleterre se sont assurés de l'avantage du terrain pendant toute la durée des séries en défaisant les Dolphins de Miami 35-14, dimanche.

Les Patriots détenaient une avance de 20-0 à la fin de la première demie et ils ont mis un frein aux espoirs de remontée des Dolphins lorsque Julian Edelman a inscrit un touché de 77 verges et Shea McClellin a ramené un échappé sur 69 verges pour un majeur.

Les Patriots (14-2), qui s'étaient déjà assurés d'une semaine de congé en séries, sont devenus la neuvième équipe depuis 1972 à être invaincue à l'étranger en une saison.

Les Dolphins (10-6), défaits pour seulement une deuxième fois au cours des 11 dernières parties, avaient déjà leur laissez-passer pour les séries dans l'Américaine et ils prendront part à un premier match éliminatoire depuis 2008, contre les Steelers à Pittsburgh.

Ayant perdu leurs trois derniers affrontements contre les Dolphins, les Patriots ont tôt fait de mettre fin à cette vilaine séquence. Pendant qu'ils menaient 20-0, ils avaient également l'avantage 238 à 30 pour les verges totales et 17 à un au chapitre des premiers essais.

Les Dolphins ont réduit l'écart à 20-14 grâce à deux séquences à l'attaque de 75 verges, mais Edelman a capté une passe de Brady et il s'est sauvé pour le plus long touché de sa carrière.

Brady a complété 25 de ses 33 passes et il n'a commis aucun revirement. Sa cible de choix, Edelman, a obtenu 151 verges, un sommet en carrière, sur huit réceptions.

Matt Moore a réussi 24 de ses 34 tentatives par la voie des airs et il a amassé 205 verges pour les Dolphins.

Les Patriots pourraient affronter à nouveau les Dolphins si ces derniers l'emportent contre les Steelers, la semaine prochaine.

Les Jets surclassent les Bills 30-10

Ryan Fitzpatrick a réussi deux passes de touché dans ce qui sera vraisemblablement son dernier match dans l'uniforme des Jets de New York, dimanche après-midi, et les Bills de Buffalo ont plié l'échine 30-10.

En dépit de leur fiche de 5-11, les Jets ne procéderont à aucun changement au sein de leur direction, ce qui signifie que l'entraîneur-chef Todd Bowles et leur directeur général Mike Maccagnan conserveront leur poste en prévision de la prochaine saison. L'équipe a confirmé ces informations après la rencontre.

Fitzpatrick a complété 20 de ses 30 tentatives de passe pour 210 verges de gains. Il fera de toute évidence partie des joueurs étoiles qui quitteront l'équipe new-yorkaise, puisqu'il obtiendra sous peu son statut de joueur autonome. Il pourrait également s'agir du dernier match dans l'uniforme vert forêt du demi de coin Darrelle Revis (qui a réalisé sa première interception de la saison dimanche), de l'ailier espacé Brandon Marshall (blessé à une hanche) et du centre Nick Mangold (sur la liste des blessés), entre autres.

Les Bills (7-9) pourraient entamer une période de reconstruction pendant la saison morte à la suite du congédiement de Rex Ryan plus tôt cette semaine. Cette décision a permis au coordonnateur offensif Anthony Lynn d'obtenir une promotion de façon intérimaire.

Les Giants envoient les Redskins en vacances

Affrontant un adversaire qui n'avait rien à gagner, les Redskins de Washington ont raté une occasion de participer aux séries éliminatoires en s'inclinant 19-10 contre les Giants de New York, dimanche.

Les Redskins (8-7-1) auraient accédé aux séries en l'emportant et si le match opposant les Packers de Green Bay aux Lions de Detroit ne se terminait pas par une nulle. Kirk Cousins a plutôt été intercepté deux fois par Dominique Rodgers-Cromartie en deuxième demie.

Cette défaite a permis aux Packers et aux Lions d'être qualifiés pour les séries. Les Giants (11-5) seront la première des deux équipes repêchées. Eli Manning a été d'office pendant toute la rencontre et il a complété 17 de ses 27 passes pour des gains aériens de 180 verges.

Cousins a terminé l'affrontement avec 22 de ses 35 passes complétées. Il a lancé une passe de touché, mais ses deux interceptions ont fait mal. Pour en rajouter, le match s'est conclu alors que les Redskins ont commis un autre revirement quand le demi inséré Jordan Reed a tenté une passe latérale qui a été récupérée par un joueur des Giants.

Remplaçant Odell Beckham fils au troisième quart, le receveur des Giants Tavarres King a fait mal aux Redskins en captant une passe de 44 verges de Manning, au quatrième quart. Cet attrapé a mis la table pour un placement de 48 verges de Robbie Gould, qui a donné les devants 13-10 à sa troupe. King n'avait effectué que trois réceptions en carrière, pour des gains de 19 verges.

Les Giants prendront la route de Green Bay ou Detroit, la semaine prochaine, lors de la première ronde des éliminatoires.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer