Kavis Reed et Jacques Chapdelaine aux commandes des Alouettes

Kavis Reed devrait être nommé directeur général des Alouettes... (Photo Darryl Dyck, archives La Presse canadienne)

Agrandir

Kavis Reed devrait être nommé directeur général des Alouettes aujourd'hui.

Photo Darryl Dyck, archives La Presse canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les Alouettes rompront leur long silence cet après-midi et tout indique que ce sera pour confirmer que Kavis Reed est leur nouveau directeur général et que Jacques Chapdelaine a obtenu sa permanence comme entraîneur-chef.

Personne chez les Alouettes n'a voulu confirmer la nouvelle, hier, mais TSN a rapporté que c'était bel et bien le cas. Et cela semblait n'être qu'une formalité depuis plusieurs jours déjà.

Reed a été le coordonnateur des unités spéciales et un entraîneur adjoint des Alouettes lors des deux dernières saisons. Déjà un vieux routier de la LCF à l'âge de 43 ans, il a notamment été l'entraîneur-chef des Eskimos d'Edmonton de 2011 à 2013. En comptant les Alouettes, il a travaillé pour sept équipes dans la LCF, mais jamais dans le secteur des opérations football.

Entraîneur-chef par intérim lors des six derniers matchs de la saison, Chapdelaine a remporté quatre victoires. Le propriétaire du club, Robert Wetenhall, et son fils Andrew ont été très impressionnés par le travail de Chapdelaine. Il aurait donc été très étonnant qu'il ne soit pas de retour à la barre de l'équipe.

Il semble que Reed et Chapdelaine aient une bonne relation de travail. Les deux hommes discutaient souvent ensemble au cours de la saison dernière et on les a même vus faire du jogging après des entraînements de l'équipe à l'occasion.

On présume que la bonne entente entre Kavis Reed et Jacques Chapdelaine a été un point positif aux yeux de l'état-major des Alouettes.

Il sera intéressant de voir si l'organisation embauche ou non un directeur des opérations football, poste qu'elle a offert à Danny Maciocia. Le pilote des Carabins de l'Université de Montréal a décliné l'offre, lui qui espérait plutôt obtenir le poste de directeur général.

Maciocia a révélé, lundi, que les Alouettes lui avaient également proposé de devenir le président du club, ce qui nous amène au statut de Mark Weightman. Actuellement président du club, Weightman conservera- t-il ce poste? Ses fonctions resteront-elles les mêmes?

Les Alouettes ont choisi de remercier Popp après 21 saisons. Et si l'on se fie à la façon dont les choses se sont déroulées au cours des six dernières semaines, les Wetenhall n'avaient pas de plan établi pour la suite des choses.

L'état-major du club pourra d'ailleurs apporter quelques éclaircissements et donner des réponses au public et à ses partisans cet après-midi. À condition que les Wetenhall soient présents à la conférence de presse, eux qui avaient brillé par leur absence lors de celle au cours de laquelle avait été annoncé le départ de Popp, le 6 novembre dernier.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Bolduc veut travailler avec Chapdelaine

    Sports

    Bolduc veut travailler avec Chapdelaine

    André Bolduc ne sait toujours pas s'il pourra poursuivre son association avec les Alouettes, mais la nomination de Kavis Reed à titre de directeur... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer