• Accueil > 
  • Sports > 
  • Football 
  • > Coupe Grey: la finale opposera le Rouge et Noir et les Stampeders 

Coupe Grey: la finale opposera le Rouge et Noir et les Stampeders

Le Rouge et Noir et les Stampeders s'affronteront en finale de la Coupe Grey. (Photo La Presse Canadienne)

Agrandir

Photo La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Le Rouge et Noir et les Stampeders s'affronteront en finale de la Coupe Grey.

Burris a lancé deux passes de touché et le Rouge et Noir a gagné 35-23 face aux Eskimos d'Edmonton malgré la neige, dimanche, lors de la finale de l'Est.

Un retour de botté de dégagement de 75 verges de Tristan Jackson avec 3:10 à faire au troisième quart a permis au Rouge et Noir de creuser l'écart à 23-3. Burris a réussi le converti de deux points en rejoignant Patrick Lavoie, augmentant l'écart à 25-3.

Cependant, les Eskimos ont répliqué quand Mike Reilly a lancé une passe de touché de cinq verges à Adarius Bowman avec 13 secondes à faire au troisième quart. Reilly a ensuite ramené les Eskimos à huit points du Rouge et Noir avec une passe de touché de 18 verges à Chris Getzlaf, tôt au quatrième quart.

Ray Early a redonné un coussin de 28-17 au Rouge et Noir avec un placement de 23 verges avec 4:30 à faire au match. Mais Reilly a repéré Bowman fin seul pour un majeur de 57 verges avec 2:57 à jouer, réduisant l'avance du Rouge et Noir à 28-23. Le converti de deux points a été raté.

Le Rouge et Noir a fermé la porte par la suite, alors que Kienen Lafrance a confirmé la victoire des locaux avec une course de 20 verges jusque dans la zone des buts avec 45 secondes à jouer.

La météo a eu son mot à dire, alors qu'Ottawa était frappée par sa première tempête de neige de la saison. Le début de la deuxième demie a été retardé pour permettre à des employés du stade d'effectuer des réparations.

Le Rouge et Noir avait perdu 26-20 face aux Eskimos d'Edmonton en finale de la Coupe Grey la saison dernière.

Les Stampeders en embuscade

Les Stampeders de Calgary ont battu les Lions de la Colombie-Britannique 42-15 en finale de l'Ouest, dimanche, et ont ainsi accédé à la finale de la Coupe Grey.

Les Stampeders affronteront le Rouge et Noir d'Ottawa en grande finale de la LCF, dimanche prochain, à Toronto et ils tenteront de remporter les grands honneurs pour une deuxième fois en trois ans. 

«J'ai regardé la finale de l'Est et les conditions climatiques étaient tout simplement folles, a affirmé l'entraîneur-chef des Stampeders, Dave Dickenson. Nous avons eu une superbe journée de football. C'est ce qui se produit quand le talent est mis en vedette.»

Le quart des Stampeders Bo Levi Mitchell a lancé des passes de touché à Marquay McDaniels, DaVaris Daniels et Lemar Durant. Durant a aussi atteint la zone des buts sur une course.

«Nous sommes arrivés prêts et nous n'étions pas rouillés du tout, a mentionné Durant. Nous avons joué un très bon match. Nous allons nous servir de cette victoire comme tremplin et si nous jouons de la sorte en finale, il n'y a rien qui peut nous arrêter.»

Le demi défensif Jamar Wall a ramené une interception dans la zone des buts et Rene Paredes a ajouté deux placements pour les Stampeders.

Mitchell a complété 21 de ses 28 passes pour des gains aériens de 365 verges. Il a également été victime d'une interception.

Emmanuel Arcenaux et Chris Rainey ont capté des passes de touché pour les Lions.

Jonathan Jennings a amorcé la partie au poste de quart pour les Lions, mais Travis Lulay l'a remplacé au début de la deuxième demie. Jennings est toutefois revenu dans la rencontre à la fin du troisième quart. Il a réussi 15 de ses 22 passes pour des gains de 161 verges et un touché. Lulay a été 6-en-9 et il a amassé 86 verges.

«Ils nous ont frappés en plein visage dès le début et nous n'avons jamais été en mesure de répliquer», a analysé Lulay.

Les Stampeders n'avaient pas disputé une partie depuis trois semaines, mais ils ont dissipé les doutes dès la première demie, rentrant au vestiaire avec une confortable avance de 32-0.

«Dès que je me suis levé ce matin, je savais que nous allions nous présenter de cette façon, a exprimé Mitchell. Ç'a semblé facile, mais ce ne l'était pas du tout. Les joueurs ont exécuté les jeux à un haut niveau.»

L'attaque des locaux s'est refroidie au troisième quart et elle a commis un revirement quand Anthony Gaitor a intercepté une passe de Mitchell dans la zone des buts. Le secondeur Glenn Love a cependant répliqué dès la séquence suivante en interceptant Lulay dans la zone payante.

«Je crois qu'à trois occasions, nous n'avons pas réussi à obtenir un premier essai sur un deuxième et deux verges à franchir, s'est plaint l'entraîneur-chef des Lions, Wally Buono. Soudainement, tu te mets à dégager le ballon et notre défensive se fatigue de plus en plus. C'est le genre de chose que tu ne veux pas offrir à Bo Levi parce qu'il va te faire payer. Il l'a fait ce soir.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer