Les Carabins ont fait l'essentiel

Sean Thomas Erlington (1), des Carabins, célèbre son... (Photo Olivier Jean, La Presse)

Agrandir

Sean Thomas Erlington (1), des Carabins, célèbre son touché inscrit au troisième quart.

Photo Olivier Jean, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les Carabins de l'Université de Montréal ont gardé l'avantage au premier rang du football universitaire québécois, hier au CEPSUM, avec une victoire de 30-5 sur le Vert & Or de Sherbrooke.

En plus de la victoire, les Carabins devaient s'assurer de n'accorder qu'un minimum de points à leurs rivaux dans le duel à distance qu'ils livraient au Rouge et Or de Laval. Leur défense a fait le travail en provoquant pas moins de six revirements, tout en réussissant cinq sacs du quart et six plaqués pour des pertes.

«Je pense qu'on a réussi ce qu'on voulait aujourd'hui [hier]», a souligné le joueur de ligne Junior Luke, qui a bien failli réussir un touché après une interception. «J'ai échappé le ballon en entrant dans les buts ! Mais bon, ce n'est pas grave, on a bien réagi ensuite. C'est sûr qu'on ne veut pas donner de points, mais ça, c'est ce qu'on veut toujours accomplir, quelle que soit l'équipe.»

Les deux rivaux se sont longtemps livré un duel de position, et le Vert & Or n'était encore qu'à huit points des Carabins avec un peu plus d'un quart à jouer. Deux interceptions de Samuel Drapeau et Allan Lambert ont toutefois permis aux spectateurs de mieux respirer en fin de troisième quart. Gabriel Parent et Sean Thomas-Erlington ont réussi des touchés sur les jeux suivants, et les Carabins ont porté l'écart à 27-5.

Guillaume Paquet et Louis-Mathieu Normandin avaient aussi réussi des touchés en première demie sur des passes du quart Samuel Caron. Paquet a gagné 126 verges en 13 courses (253 verges au sol pour les Carabins au total).

«C'est important d'avoir un bon équilibre entre la passe et la course si on veut aller loin en séries. Je pense qu'on a montré aujourd'hui qu'on en était capables», a déclaré Paquet.

Le botteur Félix Ménard-Brière, qui devait composer avec un fort vent, a souvent permis à son équipe de se sortir d'embarras. Il a notamment réussi un botté de dégagement de 91 verges au dernier quart pour repousser le Vert & Or à sa ligne de 1.

Bris d'égalité

Avec encore un match à disputer, les Carabins présentent une fiche de six victoires et une défaite, comme le Rouge et Or. Ce dernier a blanchi les Gaiters de Bishop's, 44-0, au PEPS de l'Université Laval.

Les deux meneurs se sont divisé leur série de deux matchs - 24-21 pour les Bleus à Laval, 22-19 pour les Rouges à Montréal -, avec le même différentiel de trois points.

C'est donc le troisième bris d'égalité, les points accordés pendant toute la saison, qui devra être considéré, et les Carabins en ont actuellement donné cinq de moins (72 contre 77). «C'est surtout la victoire qu'on voulait aujourd'hui, et c'est encore ce qu'on va viser la semaine prochaine à McGill», a insisté l'entraîneur-chef Danny Maciocia.

«Le Vert & Or a une bonne équipe et nos joueurs ont montré beaucoup de caractère dans des conditions difficiles. Rendus à ce stade de la saison, tous les matchs sont importants, mais c'est bon pour nous d'être impliqués dans cette lutte pour le premier rang avec Laval. Cela nous force à jouer notre meilleur football et on ne peut espérer meilleure préparation pour les séries.»

Le Vert & Or devra espérer

Du côté du Vert & Or (3-4), la défaite est d'autant plus douloureuse qu'elle risque de coûter à l'équipe une place en séries. Avec la victoire des Redmen de McGill (4-3) samedi à Concordia (3-4), Sherbrooke doit espérer une défaite des Stingers samedi prochain à Bishop's, contre les faibles Gaiters (1-5).

Les joueurs de l'entraîneur-chef David Lessard pourraient aussi se qualifier en battant le Rouge et Or à Sherbrooke samedi prochain, mais ils n'ont jamais vaincu Laval depuis leur création, en 2003...

________________________________________________

SAMEDI PROCHAIN

Concordia à Bishop's, Coulter Field, 13h

Montréal à McGill, stade Percival-Molson, 14h

Laval à Sherbrooke, stade de l'Université, 14h

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer