Les Buccaneers l'emportent contre les Panthers

Le botteur Roberto Aguayo (19) a procuré la... (Photo Bob Leverone, AP)

Agrandir

Le botteur Roberto Aguayo (19) a procuré la victoire aux Buccaneers de Tampa Bay avec un placement de de 38 verges sur le dernier jeu du match.

Photo Bob Leverone, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Steve Reed
Associated Press
Charlotte, Caroline du Nord

Roberto Aguayo a réussi un placement de 38 verges au même moment où le match se terminait et les Buccaneers de Tampa Bay ont défait les Panthers de la Caroline 17-14, lundi soir.

Aguayo avait raté des tentatives de 33 et 46 verges, plus tôt dans la rencontre, et il n'avait réussi que trois de ses sept premiers placements de la saison avant d'envoyer le ballon entre les poteaux pour la victoire.

> Le sommaire du match

«Évidemment, tu deviens un peu frustré de rater tous ces placements, a fait savoir Aguayo. Tu ne peux pas te laisser abattre, car sinon tu ne seras pas prêt pour le prochain.»

Questionné à savoir s'il était à l'aise avec la position du ballon sur le terrain avant le dernier jeu de la rencontre, l'entraîneur-chef des Buccaneers, Dirk Koetter, a indiqué qu'il «n'était pas à l'aise du tout. J'aurais aimé qu'on s'approche un peu plus.»

Le quart des vainqueurs, Jameis Winston, était un peu plus confiant.

«J'ai une pleine confiance en Aguayo et je lui ai dit de se tenir prêt parce que j'allais placer le ballon en position pour qu'il se reprenne», a-t-il mentionné.

Winston a complété 18 de ses 30 passes pour des gains de 219 verges par la voie des airs. Il a lancé une passe de touché et il a orchestré une séquence de 66 verges au quatrième quart qui a placé les Buccaneers (2-3) en position pour tenter un placement.

Jacquizz Rodgers a obtenu 101 verges au sol en 30 courses. Il a remplacé Doug Martin, blessé.

Une pénalité de 15 verges à Kony Ealy a également fait mal aux Panthers, qui ont commis quatre revirements au cours de cet affrontement. Trois de ceux-ci ont été commis par le quart Derek Anderson, qui prend la relève de Cam Newton, incommodé par une commotion cérébrale subie la semaine dernière.

«Nous avons bien fait avancer le ballon quand nous le voulions et plusieurs bonnes choses se sont produites, mais nous avons commis des erreurs au mauvais moment», a expliqué Anderson.

Les hommes de Ron Rivera n'avaient commis que 19 revirements la saison dernière, en route vers une participation au Super Bowl contre les Broncos de Denver. Cette saison, ils en ont déjà commis 14 en cinq parties.

Le revirement le plus coûteux est survenu vers la fin du quatrième quart, alors que l'égalité de 14-14 persistait. Les Panthers se retrouvaient à la porte des buts, mais Anderson a lancé le ballon dans une double couverture défensive et il a été victime d'une interception.

«Si je pouvais recommencer, je me serais débarrassé du ballon, a indiqué Anderson. Ce jeu a fait la différence.»

Le demi inséré Greg Olsen a établi un nouveau sommet en carrière en amassant 181 verges grâce à neuf attrapés et Cameron Artis-Payne a inscrit deux touchés au sol pour les Panthers (1-4). Olsen a devancé le membre du Temple de la renommée Kellen Winslow au huitième rang de l'histoire de la NFL pour les verges obtenues par la voie des airs par un demi inséré.

Les Panthers rendront visite aux Saints de La Nouvelle-Orléans, la semaine prochaine, avant d'obtenir une semaine de congé. La présence de Newton est toujours incertaine. Les Buccaneers bénéficieront quant à eux d'une semaine de repos.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer