Un match test attend les Alouettes face aux Eskimos

Les Alouettes (4-9) ont signé une victoire de... (Photo La Presse Canadienne)

Agrandir

Les Alouettes (4-9) ont signé une victoire de 38-11 face aux Argonauts de Toronto lors du premier match de Chapdelaine à la barre de l'équipe.

Photo La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Bill Beacon
La Presse Canadienne

Même les petits détails comme l'orientation des chaises dans la salle de conférence sont importants aux yeux du nouvel entraîneur-chef des Alouettes, Jacques Chapdelaine.

Il a fait en sorte que la salle du stade olympique où il rencontre les médias chaque semaine soit réorientée, surtout pour permettre aux joueurs d'y passer sans interrompre leurs coéquipiers. Mais c'était plus que ça.

«Lorsque vous prenez une situation en main, vous voulez amener du changement ou un sentiment nouveau, a déclaré Chapdelaine, dimanche. Je ne pouvais pas peinturer ou changer le plancher. Ce n'est pas le temps de faire ça. Mais il y a de petites choses avec lesquelles vous pouvez envoyer des messages.»

Jusqu'ici, même si l'échantillon est petit, les changements effectués par Chapdelaine ont fonctionné depuis qu'il a été nommé entraîneur il y a deux semaines, lorsque le directeur général Jim Popp s'est fait retirer le poste par les propriétaires de l'équipe. Les entraînements sont mieux structurés et les joueurs semblent être plus disciplinés.

Les Alouettes (4-9) ont signé une victoire de 38-11 face aux Argonauts de Toronto lors du premier match de Chapdelaine à la barre de l'équipe.

La formation montréalaise fera face à un important test lundi contre les Eskimos d'Edmonton (7-7), qui ont gagné deux matchs de suite. Les Eskimos alignent le meneur de la LCF au chapitre des gains aériens en Mike Reilly (4708 verges), qui est aussi neuvième au chapitre des gains au sol avec 358 verges sur 84 courses. Ils comptent aussi sur les deux meilleurs receveurs en Adarius Bowman (1497 verges) et Derel Walker (1368).

Les Alouettes n'ont jamais aligné deux victoires cette saison, ce qui est un autre élément que Chapdelaine souhaite changer.

«Cette semaine, on s'est dit que la victoire contre Toronto était une bonne première étape, que nous commençons à nous bâtir une identité, a-t-il expliqué. Mais j'ai dit aux joueurs qu'ils ne savent pas encore à quel point ils sont bons.

«Nous le réalisons en équipe que nous sommes une bonne équipe. Les bons résultats sont des indicateurs. Le fait d'ajouter d'autres résultats positifs vient confirmer ça dans notre vestiaire et auprès des autres équipes de la Ligue.»

Les Eskimos sont au quatrième rang dans l'Association ouest. S'ils ne peuvent effacer leur déficit de quatre points sur les Lions de la Colombie-Britannique et les Blue Bombers de Winnipeg au deuxième échelon, ils peuvent toujours se qualifier pour les séries s'ils terminent devant la troisième meilleure équipe dans l'Est.

Les Alouettes sont quatrièmes dans l'Est, mais ils sont seulement à deux points des Argonauts de Toronto au troisième rang et à quatre des Tiger-Cats d'Hamilton, en deuxième place. Les séries ne sont pas encore écartées, mais ils doivent enfiler les victoires, ce qui ne sera pas facile puisqu'ils affronteront les Stampeders de Calgary (12-1-1) deux fois à leurs cinq prochains matchs.

«Nos séries sont maintenant, a déclaré le quart Rakeem Cato, qui en sera à un troisième départ après avoir lancé quatre passes de touché contre les Argonauts. Chaque match est important.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer