Les Cardinals profitent des erreurs des 49ers

Drew Stanton... (Photo Ben Margot, AP)

Agrandir

Drew Stanton

Photo Ben Margot, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Josh Dubow
Associated Press
SANTA CLARA, Calif.

À son premier départ en deux ans, Drew Stanton a lancé deux passes de touché à Larry Fitzgerald, David Johnson a inscrit deux touchés au sol des les Cardinals de l'Arizona ont capitalisé sur les erreurs des 49ers de San Francisco pour finalement l'emporter 33-21, jeudi soir.

>>> Le sommaire du match

Les Cardinals (2-3) ont marqué 17 points à la suite de trois revirements des 49ers (1-4) - deux interceptions de Blaine Gabbert et un échappé de Chris Davis sur un botté d'envoi.

Ces trois séquences menant à des points n'ont totalisé que 41 verges, mais elles ont été suffisantes pour battre les 49ers. Les Cardinals ont trouvé le moyen de gagner sans leur quart numéro un, Carson Palmer.

«Statistiquement, quand une équipe possède un ratio négatif au chapitre des revirements, elle ne gagnera pas souvent. Nous avons commis trop de revirements et à des moments clés. Nous avons connu quelques bonnes séquences à l'attaque et nous avons fait du bon travail, mais pas assez pour l'emporter», a mentionné l'entraîneur-chef des 49ers, Chip Kelly.

Stanton n'a pas généré beaucoup d'attaque en l'absence de Palmer, aux prises avec une commotion cérébrale, et il a réussi 11 de ses 27 passes pour des gains aériens de 124 verges. Les visiteurs n'ont toutefois pas commis de revirement et ils ont vu Johnson amasser 157 verges au sol.

L'interception de Calais Campbell sur une passe déviée a mis la table pour le premier touché des Cardinals, une passe de 21 verges de Stanton à Fitzgerald, à la fin du deuxième quart. L'échappé de Davis sur le botté d'envoi de la deuxième demie a préparé une course de quatre verges de Johnson pour le majeur.

Stanton a ensuite dirigé l'attaque vers sa plus longue séquence offensive de la soirée avant de la couronner avec une passe de 29 verges à Fitzgerald. Chandler Catanzaro a aussi ajouté un placement de 36 verges pour porter la marque à 24-7 Cardinals.

Il y avait plusieurs milliers de sièges vides au Levi's Stadium et les partisans qui ont assisté à ce spectacle ont exprimé leur frustration. À un certain moment au troisième quart, ils ont demandé la présence du quart substitut, Colin Kaepernick. Gabbert a répondu en orchestrant une séquence de 82 verges pour le touché.

Quand Gabbert a été victime de sa deuxième interception de la rencontre, les cris se sont poursuivis.

«C'est très frustrant, a affirmé Gabbert. C'est de ma faute. J'ai commis deux revirements cruciaux et ils ont marqué des points. Ça fait toute la différence ce soir. Je dois faire un meilleur travail pour protéger le ballon. Je dois absolument mieux jouer, il n'y a pas de doute à propos de cela.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer