Conférence américaine: Patriots, Steelers, et qui d'autre?

Tom Brady, des Patriots de la Nouvelle-Angleterre, et... (Photos AP et USA Today)

Agrandir

Tom Brady, des Patriots de la Nouvelle-Angleterre, et Antonio Brown, des Steelers de Pittsburgh.

Photos AP et USA Today

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les équipes de Bill Belichick et de Mike Tomlin semblent être les deux grosses pointures de l'Américaine. À quelques jours du début de la saison, voici un survol des 16 équipes de la conférence.

Ben Roethlisberger... (Photo Christopher Hanewinckel, USA TODAY) - image 1.0

Agrandir

Ben Roethlisberger

Photo Christopher Hanewinckel, USA TODAY

DIVISION NORD

STEELERS DE PITTSBURGH

Les Steelers menaient au quatrième quart de leur défaite au deuxième tour éliminatoire à Denver, même s'ils jouaient sans Antonio Brown, Le'Veon Bell et DeAngelo Williams, et que Ben Roethlisberger était ennuyé par une blessure à l'épaule droite. L'attaque de Todd Haley est probablement la plus dévastatrice de la NFL lorsqu'elle peut compter sur tous ses éléments. Le problème, c'est que cela se produit rarement. Les Steelers devront d'ailleurs se passer des services de Martavis Bryant (suspension) pour toute la saison, et personne ne sait quand Ladarius Green (commotion cérébrale) pourra jouer. Green a été embauché afin de remplacer Heath Miller, qui a pris sa retraite. La défense a montré des signes encourageants l'année dernière, enregistrant notamment 48 sacs et 30 revirements. En contrepartie, l'unité a été l'une des plus généreuses contre la passe (30e de la ligue) et la tertiaire devrait encore une fois constituer le talon d'Achille de l'équipe cette saison. Cameron Heyward, Stephon Tuitt et Ryan Shazier forment un bon noyau autour duquel construire, mais il manque encore quelques morceaux en défense.

Principaux ajouts: Ladarius Green (ailier rapproché), Ryan Harris (bloqueur)

Principaux départs: Heath Miller (ailier rapproché), Kelvin Beachum (bloqueur), Steve McClendon (plaqueur)

Fiche en 2015: 10-6

Prédiction pour 2016: 11-5

---

BENGALS DE CINCINNATI

Cinq participations aux séries de suite, cinq éliminations au premier tour de suite. Les Bengals font partie des équipes les plus talentueuses de la ligue depuis quelques années, mais leur indiscipline et leur incapacité à élever leur niveau de jeu dans les moments chauds ont bousillé de belles occasions. Il faut dire que l'histoire aurait été différente si Andy Dalton n'avait pas raté la dernière ligne droite l'an dernier en raison d'une fracture du pouce de la main droite. Dalton a connu les meilleurs moments de sa carrière lors des trois premiers mois de la saison. La ligne offensive excelle depuis longtemps, et le jeu des jeunes demis offensifs Giovani Bernard et Jeremy Hill se complémente parfaitement. Mais à la suite des départs de Marvin Jones et de Mohamed Sanu, les Bengals ont-ils encore suffisamment de cibles, outre A.J. Green et Tyler Eifert? Carlos Dunlap et Geno Atkins sont deux des meilleurs joueurs de ligne défensive du circuit, le dangereux Vontaze Burfict est un très bon joueur malgré son comportement discutable et il y a quatre anciens premiers choix parmi les demis de coin. Les doutes subsisteront toutefois tant et aussi longtemps que les Bengals n'auront pas connu du succès en séries.

Principaux ajouts: Karlos Dansby (secondeur), Brandon LaFell (ailier espacé)

Principaux départs: Marvin Jones (ailier espacé), Mohamed Sanu (ailier espacé), Reggie Nelson (demi de sûreté) et Emmanuel Lamur (secondeur)

Fiche en 2015: 12-4

Prédiction pour 2016: 10-6

---

RAVENS DE BALTIMORE

L'attaque des Ravens a terminé sa dernière saison sans Joe Flacco, Steve Smith, Justin Forsett et plusieurs autres joueurs partants. De blâmer Marc Trestman pour les insuccès de l'équipe, comme certains observateurs l'ont fait, est donc injuste. Cela dit, on raconte que la relation entre l'ancien pilote des Alouettes et Flacco n'était pas fameuse, ce qui s'explique peut-être du fait que les deux hommes ne partagent pas la même philosophie stratégique. Tandis que Flacco est un quart qui s'illustre par la force et la précision de ses longues passes, Trestman est un apôtre du «West Coast offense», un système offensif construit autour d'un jeu de courtes passes. Chose certaine, le jeu au sol devra être productif. Les receveurs de qualité sont peu nombreux, malgré l'arrivée de Mike Wallace. La défense n'a toujours pas retrouvé ses ailes depuis les départs de Ray Lewis, d'Ed Reed et d'Haloti Ngata, mais plusieurs jeunes joueurs ont émergé au cours des dernières saisons, dont Brandon Williams, C.J. Mosley et Jimmy Smith. Terrell Suggs et Elvis Dumervil seront-ils encore capables de dicter l'allure de certains matchs en exerçant de la pression sur les passeurs adverses? Il s'agira peut-être de la clé pour les Corbeaux en 2016.

Principaux ajouts: Eric Weddle (demi de sûreté), Mike Wallace (ailier espacé), Benjamin Watson (ailier rapproché)

Principaux départs: Kelechi Osemele (garde), Daryl Smith (secondeur), Courtney Upshaw (secondeur)

Fiche en 2015: 5-11

Prédiction pour 2016: 8-8

---

BROWNS DE CLEVELAND

C'est un défi colossal que tentera de relever Hue Jackson, le nouvel entraîneur-chef des Browns. La première étape sera de changer la culture de perdants qui s'est incrustée depuis le retour de l'équipe à Cleveland, il y a une vingtaine d'années. Les Browns ont pris un risque calculé en lançant une bouée de sauvetage à Robert Griffin III, mais la question est de savoir s'ils réussiront à le garder en santé dans une division qui affectionne le jeu musclé. Le côté gauche de la ligne offensive est solide grâce à la présence de Joe Thomas, mais le côté droit est vulnérable. Le groupe de demis offensifs est très ordinaire, mais la recrue et premier choix Corey Coleman ajoutera une nouvelle dimension chez les receveurs, une unité qui ne serait pas si mal si Josh Gordon pouvait rester sur le terrain. Du côté défensif, plusieurs jeunes joueurs n'ont pas performé comme l'espéraient les Browns jusqu'à présent. À l'exception du demi de coin Joe Haden, la défense est composée d'une collection de joueurs médiocres et de quelques jeunes qui ont encore tout à prouver. Jackson et le nouvel état-major des Browns devront s'armer de patience.

Principaux ajouts: Robert Griffin III (quart-arrière), Rahim Moore (demi de sûreté)

Principaux départs: Alex Mack (centre), Mitchell Schwartz (bloqueur), Tashaun Gipson (demi de sûreté), Karlos Dansby (secondeur)

Fiche en 2015: 3-13

Prédiction pour 2016: 4-12

__________________________________________________

Rob Gronkowski... (Photo David Butler II, USA Today) - image 2.0

Agrandir

Rob Gronkowski

Photo David Butler II, USA Today

DIVISION EST

PATRIOTS DE LA NOUVELLE-ANGLETERRE

Choisi au 62e rang du repêchage de 2014, Jimmy Garoppolo aura la difficile mission de remplacer Tom Brady durant le premier quart de la saison. Les Patriots pourraient toutefois s'appuyer davantage sur leur jeu au sol durant l'absence de Brady. Et il est toujours difficile de se préparer à affronter le jeu au sol des Pats, la position de demi offensif étant souvent une porte tournante à Foxboro. Avec un quatuor de receveurs formé de Rob Gronkowski, Julian Edelman, Martellus Bennett et Danny Amendola, l'attaque restera tout de même centrée sur un jeu de courtes passes. Il y a beaucoup de profondeur au milieu de la ligne offensive, mais le bloqueur Sebastian Vollmer ratera probablement toute la saison. Nate Solder est-il encore un bloqueur de premier plan? La ligne défensive est l'une des plus imposantes de la ligue et la force des Pats en défense est le duo de secondeurs formé de Jamie Collins et de Dont'a Hightower. Malcolm Butler et Devin McCourty sont les meilleurs joueurs d'une tertiaire correcte, sans plus. Compte tenu de la suspension de Brady et d'un calendrier exigeant (Arizona, Seattle, Denver, Cincinnati, Pittsburgh, Baltimore), les Patriots seront mis à l'épreuve comme ils l'ont rarement été en saison «régulière» au cours des prochains mois.

Principaux ajouts: Martellus Bennett (ailier rapproché), Terrance Knighton (plaqueur), Chris Hogan (ailier espacé), Chris Long (ailier défensif)

Principaux départs: Chandler Jones (ailier défensif), Brandon LaFell (ailier espacé)

Fiche en 2015: 12-4

Prédiction pour 2016: 11-5

---

JETS DE NEW YORK

L'équipe de Todd Bowles est venue à une victoire près de participer aux séries à sa première saison comme pilote. Le calendrier des Jets en 2016 est toutefois plus difficile, alors même s'ils forment une meilleure équipe, il sera difficile pour eux de gagner 10 matchs comme l'an dernier. Après une dispute contractuelle qui aura duré plusieurs mois, Ryan Fitzpatrick est de retour à New York pour une deuxième saison. Le quart-arrière peut compter sur deux ailiers espacés imposants en Brandon Marshall et Eric Decker. La principale force de l'attaque est son équilibre, encore plus avec la présence du nouveau venu Matt Forte. Mais si les Jets bataillent pour une place en séries, ce sera grâce à leur défense. Aucune équipe ne possède plus de joueurs dominants sur sa première ligne (Muhammad Wilkerson, Sheldon Richardson, Leonard Williams). Il y a cependant encore de l'incertitude chez les secondeurs. Le noyau de la tertiaire est composé de Darrelle Revis, Buster Skrine et Calvin Pryor. Bowles a permis aux siens de dépasser les attentes en 2015 et le défi est maintenant de maintenir ce niveau de jeu.

Principaux ajouts: Matt Forte (demi offensif), Ryan Clady (bloqueur), Steve McClendon (plaqueur)

Principaux départs: Damon Harrison (plaqueur), Chris Ivory (demi offensif), Jeremy Kerley (ailier espacé)

Fiche en 2015: 10-6

Prédiction pour 2016: 9-7

---

BILLS DE BUFFALO

Les Bills sont manifestement convaincus que Tyrod Taylor est l'homme de la situation au poste de quart. Ils lui ont accordé un contrat de 90 millions pour cinq saisons il y a quelques semaines. Sammy Watkins a émergé en deuxième moitié la saison dernière, mais LeSean McCoy a été décevant à son premier tour de piste avec les Bills. La ligne offensive est solide, particulièrement le côté gauche avec Cordy Glenn, Richie Incognito - qui aurait une attitude exemplaire depuis l'épisode d'intimidation au coeur duquel il s'est retrouvé chez les Dolphins - et Eric Wood. Dennis Thurman est officiellement le coordonnateur défensif, mais, embauché par son frère à titre d'entraîneur-adjoint en défense, Rob Ryan supervisera l'unité. La tertiaire est talentueuse avec des joueurs comme Stephon Gilmore, Ronald Darby et Aaron Williams, mais la suspension de quatre matchs de Marcell Dareus et les blessures aux deux premiers choix du club, Shaq Lawson et Reggie Ragland, compliqueront la tâche des deux premières lignes. Rex Ryan réussira-t-il à mettre un frein à la plus longue série du circuit sans participation aux éliminatoires (16 saisons)? Il serait étonnant qu'il soit de retour avec les Bills en 2017 s'il n'y parvient pas.

Principaux ajouts: Zach Brown (secondeur) et Robert Blanton (demi de coin)

Principaux départs: Mario Williams (ailier défensif), Leodis McKelvin (demi de coin), Chris Hogan (ailier espacé)

Fiche en 2015: 8-8

Prédiction pour 2016: 7-9

---

DOLPHINS DE MIAMI

Adam Gase a fait sa marque comme coordonnateur offensif avec les Broncos et les Bears. Le premier objectif du nouveau pilote des Dolphins sera de faire progresser le jeu de Ryan Tannehill, qui est plafonné depuis quelques années déjà. Si le quart-arrière ne progresse pas, les Dolphins ne pourront espérer mieux qu'une fiche de ,500. Malheureusement pour Tannehill, le groupe de receveurs à sa disposition est maigre à l'exception de Jarvis Landry. Il y a un énorme point d'interrogation chez les porteurs de ballon, et la ligne offensive a accordé 45 sacs en 2015. Il y a par contre du talent sur la ligne, alors que Branden Albert, Mike Pouncey, Ja'Wuan James et la recrue Laremy Tunsil sont tous d'anciens premiers choix. La grande force des Dolphins est leur ligne défensive, qui possède trois joueurs étoiles en Ndamukong Suh, Cameron Wake et Mario Williams. Ces joueurs devront dominer car les secondeurs et les demis défensifs sont d'une qualité douteuse.

Principaux ajouts: Mario Williams (ailier défensif), Kiko Alonso (secondeur) et Byron Maxwell (demi de coin)

Principaux départs: Olivier Vernon (ailier défensif), Lamar Miller (demi offensif), Brent Grimes (demi de coin)

Fiche en 2015: 6-10

Prédiction pour 2016: 6-10

__________________________________________________

J.J. Watt... (Photo Eric Christian Smith, AP) - image 3.0

Agrandir

J.J. Watt

Photo Eric Christian Smith, AP

DIVISION SUD

TEXANS DE HOUSTON

Un total de 72 millions, c'est beaucoup d'argent pour un quart-arrière qui n'avait tenté que 30 passes avant de disputer 8 matchs la saison dernière. Ce qui est doublement inquiétant pour les Texans, c'est que le jeu de Brock Osweiler régressait avant qu'il ne cède sa place à Peyton Manning chez les Broncos. Les Texans ont sélectionné deux receveurs, Will Fuller et Braxton Miller, afin d'aider l'excellent DeAndre Hopkins, et l'arrivée de Lamar Miller devrait apporter un peu de stabilité chez les demis offensifs. La ligne offensive n'est toutefois plus l'unité de premier plan qu'elle était il y a quelques années. Le front défensif et le groupe de secondeurs sont très bien nantis avec des joueurs comme J.J. Watt, Whitney Mercilus, Vince Wilfork, Jadaveon Clowney, Brian Cushing et Benardrick McKinney. Si Wilfork et Cushing ont une autre bonne saison devant eux, la défense pourrait permettre aux Texans d'accéder aux séries pour une quatrième fois en six ans.

Principaux ajouts: Brock Osweiler (quart-arrière), Lamar Miller (demi offensif), Jeff Allen (garde)

Principaux départs: Brandon Brooks (garde), Ben Jones (centre), Arian Foster (demi offensif), Nate Washington (ailier espacé)

Fiche de 2015: 9-7

Prédiction pour 2016: 10-6

---

COLTS D'INDIANAPOLIS

Selon toute vraisemblance, Jim Irsay a fait volteface en décidant de garder le DG Ryan Grigson et l'entraîneur-chef Chuck Pagano en poste. Grigson et Pagano n'étant pas les meilleurs amis du monde, il sera intéressant de voir si leur relation de travail s'améliorera. Même avant de se blesser, Andrew Luck ne jouait pas bien l'automne dernier. À sa décharge, le quart-arrière joue derrière une ligne pleine de trous depuis son arrivée dans la NFL. C'est d'ailleurs pour cette raison que l'organisation a repêché quatre joueurs de ligne offensive, dont le centre Ryan Kelly au premier tour, le printemps dernier. T.Y Hilton, Donte Moncrief et Phillip Dorsett forment un trio de jeunes receveurs intéressant, mais à 32 ans, le demi Frank Gore a-t-il encore de l'essence dans le réservoir? La défense est très ordinaire, alors que seul Vontae Davis peut être considéré comme un joueur supérieur à la moyenne, et le demi de coin ratera au moins le premier mois de la saison. Les Colts ont encore beaucoup de faiblesses, trop pour pouvoir viser le Super Bowl.

Principaux ajouts: Patrick Robinson (demi de coin), Scott Tolzein (quart-arrière)

Principaux départs: Coby Fleener (ailier rapproché), Jerrell Freeman (secondeur), Matt Hasselbeck (quart-arrière), Andre Johnson (ailier espacé) et Greg Toler (demi de coin)

Fiche en 2015: 8-8

Prédiction pour 2016: 8-8

---

JAGUARS DE JACKSONVILLE

À un certain moment, tout devrait tomber en place pour les Jaguars, dont la formation commence sûrement à faire l'envie de plusieurs équipes. Ça semble être un avis partagé par le propriétaire Shad Khan, puisqu'il a choisi de laisser Gus Bradley en poste malgré une fiche de 12-36 à ses trois premières saisons comme entraîneur-chef. Blake Bortles n'a pas beaucoup fait parler de lui en raison de la mauvaise saison des Jags l'année dernière, mais le jeune quart a dépassé les attentes en établissant une marque d'équipe avec 35 passes de touché. Allen Robinson et Allen Hurns forment probablement la meilleure paire de jeunes ailiers espacés du circuit et le porteur Chris Ivory ajoutera un élément de robustesse dans le champ arrière. Les Jaguars espèrent que l'arrivée de Kelvin Beachum améliorera l'une des pires lignes offensives de la ligue. Parce que Dante Fowler n'a pas joué à sa saison recrue, blessé à un genou, ce sont trois jeunes joueurs ultratalentueux qui se grefferont à la défense. Jalen Ramsey et Myles Jack sont les autres. Cette équipe devrait participer aux séries à plusieurs reprises au cours de la prochaine décennie et il n'est pas farfelu de croire qu'elle pourrait le faire dès cette année.

Principaux ajouts: Malik Jackson (plaqueur), Tashaun Gipson (demi de sûreté), Prince Amukamara (demi de coin)

Principaux départs: Stefen Wisniewski (centre), Zane Beadles (garde)

Fiche en 2015: 5-11

Prédiction pour 2016: 8-8

---

TITANS DU TENNESSEE

Il ne fait plus aucun doute que les Titans ont enfin réglé leur faiblesse au poste de quart en sélectionnant Marcus Mariota il y a 16 mois. L'équipe a pris la bonne décision en échangeant le tout premier choix de l'encan de mai dernier, ce qui lui a permis d'obtenir une cargaison de choix au repêchage. Le premier objectif des Titans était de mieux protéger Mariota, alors pour la troisième fois en quatre ans, ils ont repêché un joueur de ligne offensive au premier tour. Ces trois joueurs, Jack Conklin, Taylor Lewan et Chance Warmack, devront également faire le boulot au sol. Les Titans ont obtenu deux demis offensifs imposants, DeMarco Murray et la recrue Derrick Henry, alors on peut présumer qu'ils veulent miser sur cet aspect. Dick LeBeau est maintenant l'unique responsable de la défense après une saison à partager le travail avec Ray Horton. Le coordonnateur a des joueurs talentueux sous la main, mais peu sont capables de réussir des jeux-clés avec constance. Les Titans ont encore beaucoup de travail devant eux, mais leur avenir n'a pas été aussi prometteur depuis les belles années de Steve McNair et d'Eddie George.

Principaux ajouts: DeMarco Murray (demi offensif), Rashad Johnson (demi de sûreté), Brice McCain (demi de coin)

Principaux départs: Michael Griffin (demi de sûreté), Dorial Green-Beckham (ailier espacé)

Saison 2015: 3-13

Prédiction pour 2016: 5-11

__________________________________________________

Laurent Duvernay-Tardif... (Photo Dougal Brownlie, AP) - image 4.0

Agrandir

Laurent Duvernay-Tardif

Photo Dougal Brownlie, AP

DIVISION OUEST

CHIEFS DE KANSAS CITY

S'ils pouvaient compter sur un jeu aérien faisant partie des 10 meilleurs, les Chiefs seraient des aspirants légitimes au Super Bowl. Il est donc assez étonnant qu'ils n'aient rien fait de substantiel afin d'améliorer cette partie de leur équipe au cours de la saison morte. Jeremy Maclin demeure la seule valeur sûre chez les ailiers espacés. En revanche, Travis Kelce est l'un des bons ailiers rapprochés de la ligue. Si Alex Smith se blesse ou si son jeu est décevant, les Chiefs pourront se tourner vers Nick Foles, qui a été embauché après avoir été libéré par les Rams. La ligne offensive est en ascension avec des joueurs comme Laurent Duvernay-Tardif, Mitch Morse, Eric Fisher et Mitchell Schwartz, qui sont tous âgés de 27 ans ou moins. Si Jamaal Charles et Justin Houston sont bien rétablis de leur blessure et que les vétérans Tamba Hali et Derrick Johnson ne ralentissent pas trop, l'équipe d'Andy Reid a les outils pour veiller tard en janvier.

Principaux ajouts: Mitchell Schwartz (bloqueur), Nick Foles (quart-arrière)

Principaux départs: Sean Smith (demi de coin), Jeff Allen (garde), Tyvon Branch (demi de sûreté), Chase Daniel (quart-arrière)

Fiche en 2015: 11-5

Prédiction pour 2016: 10-6

---

RAIDERS D'OAKLAND

En attendant de savoir dans quelle ville ils joueront à moyen terme, les Raiders continuent de se construire une équipe imposante, jeune et talentueuse. Derek Carr est l'un des quarts les plus prometteurs de la ligue, Amari Cooper deviendra un receveur étoile, probablement dès cette saison, le demi offensif Latavius Murray est l'un des secrets les mieux gardés de la NFL et la ligne offensive a les outils nécessaires pour être dominante. Du côté défensif, la clé est Khalil Mack, un chasseur de quarts intense, qui aurait dû être repêché avant Jadaveon Clowney au sommet de l'encan de 2014. Ce ne sont que les principaux joueurs d'avenir des Raiders qui, en plus de bien repêcher depuis quelques années, ont l'espace sous le plafond salarial afin de greffer de bons vétérans à leur noyau, comme ils l'ont fait cette année avec Kelechi Osemel et quelques autres joueurs. Puisque les Broncos risquent de connaître une baisse de régime importante et qu'il y a quelques points d'interrogation chez les Chiefs, les Raiders devraient batailler pour le premier rang de leur division, d'autant plus que leur calendrier n'est pas particulièrement difficile cette saison.

Principaux ajouts: Kelechi Osemele (garde), Bruce Irvin (ailier défensif), Reggie Nelson (demi de sûreté)

Principaux départs: Charles Woodson (demi de sûreté), Curtis Lofton (secondeur), Rod Streater (ailier espacé)

Fiche en 2015: 7-9

Prédiction pour 2016: 9-7

---

BRONCOS DE DENVER

Au lieu de Peyton Manning et de Brock Osweiler, les Broncos se retrouvent avec Mark Sanchez et Trevor Siemian au poste de quart-arrière... Le premier choix Paxton Lynch pourrait toutefois progresser plus rapidement que prévu et pourrait prendre les rênes de l'attaque dès cette saison. Le reste de l'attaque a cependant peu changé. Russell Okung a remplacé Ryan Clady comme bloqueur du côté gauche, mais ce dernier a tellement été blessé souvent au cours des dernières années que les Broncos sont déjà habitués de jouer sans lui. Même s'il est un peu surévalué, Demaryius Thomas est un bon receveur et Emmanuel Sanders est peut-être le meilleur deuxième ailier espacé de la ligue. Mais la principale force des champions en titre reste leur défense, même si l'unité a perdu quelques joueurs importants. La présence de chasseurs de quarts comme Von Miller, DeMarcus Ware et Derek Wolfe jumelée au trio de demis de coin composé de Chris Harris, d'Aqib Talib et de Bradley Roby devrait être suffisante pour permettre aux Broncos de rester dans la plupart de leurs matchs.

Principaux ajouts: Mark Sanchez (quart-arrière), Russell Okung (bloqueur), Jared Crick (ailier défensif)

Principaux départs: Peyton Manning (quart-arrière), Brock Osweiler (quart-arrière), Malik Jackson (ailier défensif), Danny Trevathan (secondeur), Ryan Clady (bloqueur)

Fiche en 2015: 12-4

Prédiction pour 2016: 7-9

---

CHARGERS DE SAN DIEGO

Il est difficile de savoir dans quelle direction s'en vont les Chargers. Philip Rivers reste un quart-arrière supérieur à la moyenne, mais sa mobilité ne s'améliorera pas à l'âge de 34 ans. Curieusement, l'organisation n'a à peu près rien fait pour aider la ligne offensive. À l'exception de Keenan Allen, les receveurs ne font peur à personne, et l'ancien premier choix Melvin Gordon a été très décevant à sa première saison. Le porteur de ballon devra être nettement plus productif (moyenne de 3,5 verges par course en 2015) à sa deuxième saison, ce qui réduirait la pression sur Rivers, qui commet trop souvent des revirements dans les moments cruciaux, ce qui s'explique en partie du fait qu'on lui demande de trop en faire. Le demi de coin Jason Verrett et l'ailier défensif Corey Liuget font partie de la crème de la NFL ou presque, et il y a plusieurs autres joueurs de la défense qui pourraient émerger cet automne, dont les secondeurs Melvin Ingram, Denzel Perryman, Manti Te'o et Jeremiah Attaochu. Les Chargers n'ont pas remporté de titre de division depuis 2009 et il est très peu probable que ça changera cette année.

Principaux ajouts: Casey Hayward (demi de coin), Brandon Mebane (plaqueur), Travis Benjamin (ailier espacé)

Principaux départs: Eric Weddle (demi de sûreté), Patrick Robinson (demi de coin), Malcolm Floyd (ailier espacé), Ladarius Green (ailier rapproché)

Fiche en 2015: 4-12

Prédiction pour 2016: 6-10

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer