Les 49ers libèrent Bruce Miller après son arrestation

Bruce Miller... (PHOTO Duane Burleson, archives AP)

Agrandir

Bruce Miller

PHOTO Duane Burleson, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Josh Dubow
Associated Press
SANTA CLARA, Calif.

Les 49ers de San Francisco ont libéré l'ailier rapproché Bruce Miller lundi, quelques heures seulement après son arrestation pour avoir agressé deux hommes.

Miller a été accusé de voies de fait graves, de violence contre une personne âgée, de menaces et de violence grave pour un incident dans un hôtel de San Francisco, selon la police locale. Miller a été enfermé dans une prison de comté.

La police a indiqué avoir été contactée vers 2 h 45, après que Miller eut tenté d'entrer dans une chambre d'hôtel occupée par un couple âgé. Le fils de 29 ans du couple, qui occupait la chambre adjacente, a dit à Miller qu'il se trompait de chambre. Miller, qui était en état d'ébriété, a attaqué le fils et son père âgé de 70 ans, qui est venu à la rescousse de son fils, selon la police.

Le père a aussi encaissé un coup de Miller et les deux hommes ont été transportés à l'hôpital pour soigner des blessures, selon les autorités.

Les 49ers ont d'abord indiqué qu'ils enquêtaient sur l'incident, puis ont libéré Miller.

C'est la deuxième fois que Miller se retrouve dans l'eau chaude avec la justice. En mars 2015, Miller avait été arrêté et accusé d'avoir bousculé son ex-fiancée et détruit son téléphone cellulaire lors d'une dispute à Santa Clara.

Miller a rejoint les rangs des 49ers comme centre-arrière en 2011, après avoir joué comme ailier défensif au niveau universitaire. Il a aidé les 49ers à atteindre trois fois d'affilée le championnat de la Nationale et une fois le Super Bowl lors de ses trois premières campagnes. En 77 matchs en cinq saisons, il a accumulé 62 verges de gains en 28 courses et 76 passes captées pour 734 verges de gains.

Il devait faire la transition comme ailier rapproché sous les ordres du nouvel entraîneur-chef Chip Kelly, qui n'utilise pas de centre-arrière dans son offensive.

L'agent et avocat de Miller, Jack Reale, a déclaré lundi qu'il recueillait toujours des informations. Miller n'a pas immédiatement répondu à une demande de commentaires.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer