Alouettes: qui secondera Kevin Glenn?

Le quart-arrière Rakeem Cato commencera-t-il la saison comme... (PHOTO MATT SMITH, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Le quart-arrière Rakeem Cato commencera-t-il la saison comme réserviste de Kevin Glenn?

PHOTO MATT SMITH, ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Au cours des dernières années, les Alouettes se demandaient qui serait leur quart partant. Cette fois, c'est l'identité du second qui reste à déterminer.

Les Oiseaux disputeront leur deuxième et dernier match préparatoire en accueillant les Argonauts de Toronto au stade Percival-Molson, ce soir. Hier, Jim Popp a indiqué que Kevin Glenn amorcerait la rencontre et que Tajh Boyd devrait jouer. C'est l'allure du match qui dictera le reste, a soutenu l'entraîneur-chef.

Logiquement, c'est Rakeem Cato qui devrait commencer la saison comme réserviste de Glenn. Il a un peu d'expérience dans la LCF, contrairement à Vernon Adams fils et Boyd, et il est un passeur plus raffiné que Brandon Bridge.

«Cato a toujours fait partie de l'équation. Il a amorcé des matchs pour nous la saison dernière et on sait qu'on peut gagner avec lui. Mais la compétition n'est pas terminée et on verra de quelle façon les choses tomberont en place», a déclaré Popp.

Popp a une fois de plus nié les rumeurs qui avaient circulé au début du camp d'entraînement selon lesquelles les jours de Cato chez les Alouettes étaient comptés.

«Ce n'est pas parce que certaines choses sont publiées qu'elles sont véridiques. Cinquante pour cent des choses que vous lisez ne sont pas exactes, et ça nous fait toujours rigoler», a dit Popp.

Une situation préoccupante

Personne chez les Als ne veut le dire publiquement, mais l'état actuel de la ligne offensive a de quoi inquiéter. La position de bloqueur à gauche - la plus importante du quintette - était déjà occupée par un joueur inexpérimenté en Jacob Ruby. Puis la soudaine retraite de Dominic Picard a forcé l'équipe à muter Kristian Matte au poste de centre et à lancer le premier choix Philippe Gagnon dans le feu de l'action probablement un peu plus tôt qu'elle ne le souhaitait.

«Tous les membres de notre groupe jouent actuellement à côté d'un nouveau joueur», a fait remarquer le vétéran Jeff Perrett, hier. «On devra donc continuer à se familiariser les uns avec les autres et trouver notre zone de confort.»

En ce sens, il ne serait pas étonnant que Perrett, Matte, Gagnon, Ruby et Philip Blake passent beaucoup de temps sur le terrain ce soir. La chimie est essentielle afin qu'une ligne puisse bien jouer.

«On laissera les joueurs partants jouer aussi longtemps qu'on estimera qu'ils doivent le faire», a indiqué Popp, qui soutient ne pas être préoccupé par l'instabilité au sein de la ligne offensive.

«Absolument pas. Ces joueurs sont en formation depuis plusieurs années déjà et ont maintenant l'occasion de faire leurs preuves. On trouvera la bonne combinaison, même si ça pourrait prendre quelques semaines», a-t-il toutefois nuancé.

S'ils commencent la saison comme partants, la pression sera particulièrement forte sur les jeunes Ruby et Gagnon. Perrett croit cependant que les deux premiers choix progressent bien.

«Ils ont relativement bien fait, à mon avis. Ils restent de jeunes joueurs inexpérimentés et ils commettront des erreurs en cours de route, mais c'est propre à tous les joueurs de football», a rappelé Perrett, qui est encouragé par ce qu'il voit du côté de l'attaque.

«On a eu un camp d'entraînement productif pour la première fois depuis plusieurs années. Notre quart-arrière est une valeur sûre et on possède plusieurs joueurs de talent autour de lui. Ce sera à nous [la ligne offensive] de bien bloquer et de leur permettre d'être efficaces.»

Victime de la profondeur

Parmi les neuf premiers joueurs qui ont été remerciés par les Alouettes, mardi soir, Kyler Elsworth est certainement celui dont le renvoi a le plus étonné. Un joueur qui semble toujours près du ballon, Elsworth aura finalement été victime de la profondeur dans le groupe de secondeurs.

«C'est certain que c'est surprenant de voir un joueur qui possédait de l'expérience et qui avait connu du succès être retranché. Mais on ne peut pas se préoccuper de ça, c'est la direction de l'équipe qui prend ces décisions», a commenté Marc-Olivier Brouillette.

Les Oiseaux comptaient déjà sur une impressionnante collection de secondeurs avant qu'un certain Nick Temple ne vienne brouiller les cartes. Produit de l'Université de Cincinnati, Temple a réussi cinq plaqués lors de la défaite des Alouettes, le 8 juin, à Winnipeg.

«Il joue comme un secondeur, mais il a le gabarit d'un demi défensif. En ce sens, il est du même moule que Chip Cox et Winston Venable. Je crois qu'il cadre très bien avec le jeu de la LCF», a analysé Popp.

Brouillette optimiste

À moins d'un revirement de situation inattendu, la grande majorité des 12 joueurs partants de la défense qui amorceront le calendrier, le 24 juin au Manitoba, seront des joueurs qui étaient avec l'équipe en 2015. Une stabilité qui ajoutera des cartes dans le jeu du coordonnateur Noel Thorpe, selon Brouillette.

«Ça nous a permis d'installer beaucoup de nouveautés pendant le camp d'entraînement. On a pu pratiquer plusieurs nouveaux jeux et on aura maintenant l'occasion de voir s'ils fonctionneront à compter de ce soir. Lorsqu'on s'exerce contre la même attaque pendant trois semaines, ça finit par devenir un peu routinier», a avoué le maraudeur québécois, qui s'attend à connaître une très bonne saison, sa septième dans le circuit.

«Je me sens en grande forme et j'ai une bonne compréhension de la défensive. Notre unité compte sur plusieurs vétérans et on communique bien ensemble. Notre attaque est grandement améliorée et je pense qu'elle marquera beaucoup de points. Je crois donc que ce sera une bonne saison, tant sur un plan individuel que collectivement. On s'attend à gagner beaucoup plus de matchs que l'année dernière.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer