• Accueil > 
  • Sports > 
  • Football 
  • > Un dirigeant de la NFL admet le lien entre coups à la tête et l'ETC 

Un dirigeant de la NFL admet le lien entre coups à la tête et l'ETC

La NFL n'avait jusqu'ici jamais admis de lien... (ARCHIVES AP)

Agrandir

La NFL n'avait jusqu'ici jamais admis de lien direct entre la pratique du football et l'encéphalopathie traumatique chronique.

ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Washington

Pour la première fois, un directeur exécutif de la NFL, Jeff Miller, a reconnu l'existence d'un lien entre les coups à la tête découlant de la pratique du football et l'encéphalopathie traumatique chronique (ETC).

Lundi, devant une commission du Congrès américain, Miller, le vice-président principal de la santé et de la sécurité à la NFL, a été interrogé sur l'existence d'un lien entre les plaqués au football et l'ETC.

«Pensez-vous qu'il existe un lien entre le football et le développement d'une maladie dégénérative du cerveau?», a questionné le représentant américain Jan Schakowsky.

Miller a d'abord cité la recherche de la Dre Ann McKee, la neuropathologiste de l'Université de Boston, qui a découvert l'ETC chez 90 ex-joueurs de football professionnels.

«Et bien, de toute évidence, la recherche de la Dre McKee a démontré que plusieurs ex-joueurs de la NFL avaient reçu un diagnostic d'ETC, et en conséquence la réponse à votre question est 'oui', mais plusieurs autres questions découlent de ce constat», a dit Miller.

«Existe-t-il un lien?», a répété Schakowsky.

«Oui, de toute évidence», a rétorqué Miller.

La NFL n'avait jusqu'ici jamais admis de lien direct entre la pratique du football et l'ETC.

Miller a participé à une table ronde sur les commotions cérébrales devant la Commission de l'Énergie et du Commerce.

L'ETC peut être détectée après la mort. Parmi les joueurs qui souffraient de l'ETC se trouvait notamment le membre du Temple de la renommée du football professionnel Junior Seau et Ken Stabler.

Pendant la semaine du Super Bowl, le Dr Mitch Berger, qui est membre du comité de la NFL sur la tête, le cou et la colonne vertébrale a refusé de tracer un lien clair entre la pratique du football et l'ETC.

Miller a dit qu'il n'allait «pas parler au nom du Dr Berger» lorsque Schakowsky lui a demandé son opinion sur ces commentaires.

Avant que Miller ne s'exprime, la même question à propos du lien entre les plaqués à la tête et l'ETC a été posée à la Dre McKee. Elle a répondu qu'il existe un lien, «sans équivoque», et a discuté en détails des résultats de sa recherche.

Miller a mentionné à la commission que tous les tenants et aboutissants de cet enjeu doivent être étudiés.

«Vous m'avez demandé si je crois en l'existence d'un lien, a-t-il évoqué. Si je me fie à la recherche de la Dre McKee, il y en a de toute évidence un, parce qu'elle a trouvé l'ETC chez de nombreux joueurs de football retraités. Je crois qu'il faut élargir l'enquête, et je crois que votre question porte plutôt sur ce que ça signifie obligatoirement et quels sont les gestes que nous poserons à compter de maintenant en ayant ces informations en main.»

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer