Les Patriots accèdent au tour suivant

Tom Brady quitte le terrain après la victoire... (Photo David Butler II, archives USA TODAY)

Agrandir

Tom Brady quitte le terrain après la victoire de son équipe.

Photo David Butler II, archives USA TODAY

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jimmy Golen
Associated Press
FOXBOROUGH, Mass.

Tom Brady a rejoint Rob Gronkowski à deux reprises dans la zone des buts et a inscrit un touché au sol pour mener les Patriots de la Nouvelle-Angleterre au match de championnat de l'Association américaine grâce à une victoire de 27-20 face aux Chiefs de Kansas City, samedi.

Il s'agira d'une cinquième présence de suite en finale d'association pour les champions en titre du Super Bowl.

Les Patriots (13-4) feront face au gagnant du match de dimanche entre les Steelers de Pittsburgh et les Broncos de Denver pour une place au 50e Super Bowl. Les Patriots tenteront de devenir la première équipe à décrocher le titre deux années de suite depuis qu'ils l'ont fait en 2003-2004.

Après avoir passé les deux dernières semaines à se remettre de blessures au genou et au dos, Gronkowski a capté des passes payantes sur des distances de huit et 16 verges. Il a totalisé sept attrapés pour des gains de 82 verges.

Gronkowski a aussi récupéré un botté-court après que les Chiefs eurent réduit le déficit à 27-20 avec seulement un peu plus d'une minute à faire. Julian Edelman a effectué un retour au jeu, lui qui souffrait d'une fracture au pied, et a capté 10 passes pour des gains de 100 verges.

Alex Smith a complété 29 de ses 50 tentatives de passes pour des gains de 246 verges et un touché pour les Chiefs (12-6), qui avaient remporté 11 matchs de suite, battant les Texans de Houston 30-0 la semaine dernière au premier tour des éliminatoires. Il s'agissait de leur première victoire en éliminatoires depuis 1993.

Brady a mené les Patriots à un touché sur la première séquence à l'attaque en lançant 11 passes de suite et en en complétant huit - la dernière étant une passe payante de huit verges en direction de Gronkowski. Les Chiefs se sont ensuite rendus à la ligne de 16 des Patriots, mais ont dû se contenter d'un placement.

Quelques jeux plus tard, la poussée offensive des Patriots semblait ne mener à rien lorsque le secondeur Dezman Moses a frappé Brady en retard et a écopé une pénalité de rudesse.

Le stade s'est alors mis à chanter «Brady! Brady!» - comme il l'avait fait quatre mois plus tôt lorsque le quadruple champion du Super Bowl avait disputé le match d'ouverture après toute l'histoire des ballons dégonflés.

Quatre jeux plus tard, incapable de trouver un receveur, Brady a couru jusqu'à l'extrémité de la zone des buts. Les Chiefs ont réussi à l'empêcher d'y pénétrer, mais seulement pour un jeu. Sur la séquence suivante, Brady a baissé la tête et a inscrit le touché pour porter la marque à 14-3.

Le joueur de ligne défensive des Patriots, Chandler Jones, a forcé Knile Davis à commettre un échappé sur la première possession des Chiefs en deuxième demie. Brady en a profité pour rejoindre Gronkowski dans la zone des buts et faire 21-6.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer