Les Bengals sans Dalton, les Steelers sans Williams

Andy Dalton... (Photo David Kohl, archives USA Today)

Agrandir

Andy Dalton

Photo David Kohl, archives USA Today

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Joe Kay
Associated Press
CINCINNATI

Pendant toute la semaine, ils ont joué les bons enfants. Les membres des Bengals de Cincinnati et des Steelers de Pittsburgh ont tout fait pour éviter de dire ce qu'ils pensaient vraiment les uns des autres.

Parlons d'autre chose. C'est un match comme les autres. Oubliez la rivalité.

«Tout ça ne compte plus une fois en éliminatoires, a dit le bloqueur des Bengals Andrew Whitworth. L'identité de l'adversaire importe peu, même si c'est un rival de section.»

Ok. Personne ne va croire ça.

Les rivaux de la rivière Ohio se détestent tellement que les joueurs s'étaient échangé des bêtises sur Twitter avant leur duel au Paul Brown Stadium de Cincinnati le 13 décembre. Il y avait ensuite eu une échauffourée pendant la période d'échauffement. Et il y avait eu tellement d'infractions pour rudesse dans la rencontre que la NFL avait imposé plus de 100 000 $ en amendes aux joueurs.

Quatre semaines plus tard, la seule différence est que l'enjeu est encore plus important.

Les Bengals (12-4) tenteront de faire oublier 25 ans de misère en éliminatoires quand ils accueilleront les Steelers (10-6) samedi soir, et ils devront garder leur sang-froid pour y parvenir. Ils avaient craqué dans une défaite de 33-20 il y a quatre semaines et cette défaite leur a coûté un laissez-passer direct pour le deuxième tour et leur quart-arrière étoile.

Andy Dalton dominait la ligue pour le taux d'efficacité quand il s'est fracturé le pouce droit en tentant un plaqué après une interception. Les Bengals ont confirmé vendredi qu'AJ McCarron obtiendra son quatrième départ dans la NFL, avec Keith Wenning comme réserviste.

«Tout ça est derrière nous, a dit le bloqueur des Steelers Marcus Gilbert en référence aux débordements du dernier duel. Je connais ces gars-là. Ils ne tentent pas d'être suspendus ou mis à l'amende. Tout ce qui s'est passé il y a quelques semaines est oublié. Comme eux, nous voulons à tout prix gagner le match.»

Du côté des Steelers, le porteur de ballon DeAngelo Williams sera absent en raison d'une blessure au pied droit.

Fitzgerald Toussaint et Jordan Todman auront la chance de briller, mais Williams pourrait revenir au jeu la semaine prochaine si jamais les Steelers l'emportent. Âgé de 32 ans, Williams a terminé à égalité au premier rang du circuit avec 11 touchés au sol cette saison, après avoir remplacé Le'Veon Bell, dont la campagne est terminée en raison d'une blessure au genou droit.

Toussaint a récolté 24 verges de gains au sol et a attrapé une passe sur un converti de deux points après que Williams soit tombé au combat le week-end dernier contre les Browns de Cleveland. Todman a accumulé 22 verges de gains en quatre courses cette saison.

«Pendant toute la saison, nous avons vu des gars prendre la relève, alors pourquoi les choses seraient-elles différentes cette fois-ci, a déclaré le quart des Steelers Ben Roethlisberger. Peu importe qui est employé comme porteur de ballon, la bonne nouvelle est que les gars sont ici depuis le début de l'année. Ils connaissent le système de jeu. Ils savent quoi faire et nous nous attendons à les voir être à la hauteur.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer