Résumé NFL: Roethlisberger propulse les Steelers en séries

Ben Roethlisberger... (Photo David Richard, AP)

Agrandir

Ben Roethlisberger

Photo David Richard, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Tom Withers
Associated Press
CLEVELAND

En jetant un regard vers les gradins pendant le quatrième quart, Ben Roethlisberger a vu des partisans des Steelers de Pittsburgh agiter avec joie les serviettes aux couleurs de leur équipe favorite.

>>> Tous les sommaires des matchs de dimanche

Les Steelers avaient besoin d'aide, et ils l'ont obtenue. Ils peuvent encore espérer ajouter une autre conquête du Super Bowl à leur impressionnante collection. Leur quête d'un septième trophée Vince-Lombardi s'amorcera le week-end prochain alors qu'ils rendront visite aux Bengals de Cincinnati, champions de la section Nord.

Roethlisberger a lancé trois passes de touché, la défensive a livré une performance dominante et les Steelers ont obtenu leur billet pour les séries grâce à une victoire de 28-12 contre les Browns de Cleveland.

Ayant besoin de gagner leur match, et d'un gain des Bills de Buffalo face aux Jets de New York pour prolonger leur saison, les Steelers (10-6) ont vu les deux scénarios se concrétiser.

Alors que son équipe détenait une confortable avance dans les derniers moments de la rencontre, Roethlisberger a entendu des cris dans la foule.

«J'ai pensé qu'il y avait une bagarre ou qu'un partisan des Steelers était en train de corriger un supporter des Browns!, a lancé le quart des Steelers, en riant.

«Lorsque j'ai vu les serviettes, j'ai compris ce qui se passait, a ajouté Roethlisberger. Beaucoup de remerciements à l'instructeur (Rex) Ryan, aux autres membres des Bills et à tout le monde à Buffalo. Je sais qu'ils sont emballés par leur fiche de 8-8 et nous sommes excités parce qu'ils nous ont permis de nous qualifier.»

La saison cahoteuse des Steelers - qui ont surmonté des suspensions, des blessures et une étonnante défaite face aux Ravens de Baltimore la semaine dernière - se prolongera d'au moins une semaine.

Comme d'habitude, Roethlisberger a fait sa part en complétant 24 de ses 36 passes, pour des gains de 349 verges par la voie des airs, dont 187 au sensationnel Antonio Brown. Celui-ci a capté 13 des passes de Roethlisberger, dont une pour un touché.

«Ce fut une difficile bataille de 16 semaines pour nous, mais nous sommes où nous voulions nous rendre, a déclaré Mike Tomlin. Nous nous trouvions là où nous devions être.»

De leur côté, les Browns (3-13) ont mis fin à une autre saison perdante dans le désarroi et le doute.

Le propriétaire Jimmy Haslam, qui avait promis en août de ne pas «tout faire sauter», n'a pas perdu de temps à effectuer un grand ménage. Quelques heures après la rencontre, il a annoncé les congédiements de l'instructeur-chef Mike Pettine et du directeur général Ray Farmer.

En deux saisons avec Pettine à la barre de l'équipe, les Browns ont présenté une fiche de 10-22 et perdu 18 de leurs 21 dernières rencontres. Pettine était le septième instructeur-chef à temps plein chez les Browns depuis 1999.

Après le revers de dimanche, Pettine n'a pas semblé surpris d'entendre des rumeurs annonçant son congédiement.

«Je ne suis pas du genre à supplier, a-t-il déclaré. Voici ce qui compte, selon moi: l'ardeur et l'effort des joueurs, le sérieux lors des entraînements, le comportement lors des réunions d'équipe et comment tout ça se transpose sur le terrain. Je crois que nous avons réalisé beaucoup de bonnes choses, mais je serai le premier à vous dire que vous pouvez obtenir la note de passage ou échouez. Et les résultats ne sont pas là.»

Les Texans remportent le championnat de la section Sud

J.J. Watt et Whitney Mercilus ont été les piliers de la défensive des Texans de Houston, qui ont facilement défait les Jaguars de Jacksonville 30-6 pour s'assurer du premier rang de la section Sud de l'Association américaine, dimanche.

Watt a réalisé trois sacs du quart, provoqué un échappé et en a recouvré un autre, aidant les Texans (9-7) à se qualifier en matchs éliminatoires pour la première fois depuis 2012.

Mercilus a égalé un sommet personnel avec 3,5 sacs. Tout comme Watt, il a forcé un échappé et en a recouvré un autre.

Kareem Jackson a inscrit un touché sur un retour d'interception au quatrième quart.

Du côté offensif, Jonathan Grimes a réussi deux majeurs, un sur une passe de 12 verges et un autre sur une course de trois verges, pour permettre aux Texans de se bâtir une avance de 20-3 à la demie.

Pour les Jaguars (5-11), le quart Blake Bortles a accumulé des gains de 239 verges par la passe, mais a été victime de deux interceptions.

Les Jets sont éliminés

Le quart Ryan Fitzpatrick a été victime d'interceptions lors de chacune de ses trois dernières séries offensives, et les Jets de New York ont été éliminés après un revers de 22-17 contre les Bills de Buffalo dimanche,

Avec une victoire, les Jets (10-6) auraient participé aux séries pour la première fois depuis 2010. Toutefois, leur revers, combiné au gain de 28-12 des Steelers de Pittsburgh contre les Browns de Cleveland, a anéanti leurs espoirs.

Les Jets ont vu leur série de cinq victoires prendre fin, le tout face à leur ancien instructeur-chef Rex Ryan. Ce dernier avait été congédié par les Jets et embauché par les Bills (8-8) en janvier dernier.

Fitzpatrick, qui n'avait été intercepté qu'une seule fois pendant la séquence victorieuse des Jets, a vu Leodis McKelvin voler une de ses passes dans la zone des buts au début du quatrième quart.

Les Bills ont scellé l'issue de la rencontre avec 11 secondes à écouler lorsqu'A.J. Tarpley a réussi à son tour une interception.

Les Dolphins jouent les trouble-fête et battent les Patriots

Les Patriots de la Nouvelle-Angleterre ont raté la chance de s'assurer eux-mêmes de l'avantage du terrain pour la totalité des séries éliminatoires dans l'Association américaine à la suite d'une défaite de 20-10 contre les Dolphins de Miami, dimanche.

Les Patriots (12-4), qui avaient également laissé filer pareille opportunité la semaine dernière, en ont d'ailleurs payé le prix. Les Broncos de Denver les ont devancés au sommet du classement général de l'Association américaine grâce à une victoire de 27-20 contre les Chargers de San Diego en fin d'après-midi.

Les Broncos complètent donc le calendrier régulier avec un dossier de 12-4, mais leur victoire de 30-24 en prolongation face aux Patriots, le 29 novembre, leur confère le premier rang. Ainsi, dans l'éventualité d'une finale d'association entre les Patriots et les Broncos, ces derniers auront l'avantage du terrain.

Constamment harcelé par la défensive des Dolphins, le quart Tom Brady n'a tenté que 21 passes, en a complété 12 pour des gains de 134 verges. Pour la première fois de la saison, il a été incapable de rejoindre un coéquipier dans la zone des buts.

L'instructeur-chef Bill Belichick avait décidé de reposer plusieurs partants réguliers, et a mis fin à la journée de travail de Brady alors qu'il restait cinq minutes à jouer au quatrième quart.

Brady a regardé la dernière série à l'attaque des Patriots sur les lignes de côté, en compagnie de l'ailier rapproché Rob Gronkowski.

Le seul touché des Patriots est survenu à la suite d'une course de deux verges de Steven Jackson.

Sanford et Forbath jouent les héros pour les Saints

Une interception de Jamarca Sanford à la ligne de 25 des Falcons d'Atlanta avec moins de deux minutes à faire a mis la table pour un placement victorieux de 30 verges de Kai Forbath et les Saints de La Nouvelle-Orléans l'ont emporté 20-17, dimanche.

Sanford a coupé devant Devonta Freeman pour réussir l'interception avec 1:47 à jouer.

C'est la sixième fois en 10 ans sous les ordres de l'entraîneur-chef Sean Payton que les Saints balaient leur série saisonnière face aux Falcons. Payton a un dossier de 15-5 en carrière face aux Falcons.

La défaite a empêché les Falcons (8-8) de conclure leur première campagne sous Dan Quinn avec une fiche gagnante. Les Saints (7-9) ont évité de connaître une première saison de 10 défaites sous Payton.

Drew Brees a accumulé 323 verges de gains et a lancé une passe de touché à Ben Watson.

Du côté des Falcons, Julio Jones a capté neuf passes pour 149 verges de gains. Il a connu la troisième saison la plus productive de l'histoire de la NFL pour un receveur avec 136 attrapés et 1871 verges de gains.

Stafford et Johnson permettent aux Lions de vaincre les Bears

Matthew Stafford a lancé trois passes de touché et accumulé des gains de 298 verges par la voie des airs, et les Lions de Detroit ont pris la mesure des Bears de Chicago 24-20, dimanche après-midi.

Malgré la victoire, ce match pourrait avoir été le dernier de Jim Caldwell à la barre des Lions.

L'ailier espacé Calvin Johnson a contribué à ce gain avec une récolte de 137 verges par la passe, pendant que la défensive des Lions interceptait trois passes du quart Jay Cutler.

Les Lions (7-9) ont évité de terminer au dernier rang de la section Centrale de l'Association nationale grâce à cette sixième victoire en huit matchs.

Malgré une fin de saison positive, le retour de Caldwell est incertain. L'avenir de l'entraîneur-chef des Lions est remis en doute après que l'équipe eut perdu sept de ses huit premières sorties.

Caldwell avait survécu à des licenciements massifs en moitié de saison lors de laquelle le coordonnateur à l'attaque Joe Lombardi a été congédié, une semaine avant le président Tom Lewand et le directeur général Martin Mayhew.

Les Redskins peaufinent leur jeu face aux Cowboys

Kirk Cousins a lancé trois passes de touché avant de céder sa place tard en première demie lors d'un match servant essentiellement de préparation aux éliminatoires pour son équipe et les Redskins de Washington ont défait les Cowboys de Dallas 34-23, dimanche.

Cousins a fracassé le record d'équipe appartenant à Jay Shroeder pour les verges de gains en une saison, terminant la campagne avec 4166 verges de gains au compteur. Si le match avait eu une importance au classement, il aurait peut-être menacé le record vieux de 48 ans de Sonny Jurgensen de 31 passes de touché en une saison, mais il s'est arrêté à 29.

Les Redskins (9-7) ont conclu la saison sur une séquence de quatre victoires consécutives, leur plus longue séquence du genre depuis une série de sept gains lors de leur dernière campagne où ils ont participé aux éliminatoires, en 2012. Les champions de la section Est de la Nationale seront les quatrièmes têtes de série et accueilleront un match de premier tour le week-end prochain.

Kellen Moore a accumulé 435 verges de gains et a lancé trois passes de touché après avoir été victime d'une interception puis d'un échappé. Ces deux gaffes avaient aidé les Redskins à placer les Cowboys (4-12) devant un déficit de 21-0 tôt dans la rencontre.

Les Bengals battent les Ravens 24-16

AJ McCarron a fait fi d'un début de match difficile et a éventuellement lancé deux passes de touché, dimanche, aidant les Bengals de Cincinnati à vaincre les Ravens de Baltimore 24-16 et permettant à son équipe de pouvoir espérer obtenir un laissez-passer pour le deuxième tour éliminatoire.

Les Bengals (12-4) ont égalé un record d'équipe au chapitre des victoires en une saison - ils avaient aussi connu des campagnes de 12 victoires en 1981 et en 1988 quand ils avaient atteint le Super Bowl - et leur position en éliminatoires devait être confirmée plus tard.

Les champions de la section Nord de l'Américaine avaient gaspillé une occasion de s'assurer du deuxième rang dans leur association en s'inclinant 20-17 face aux Broncos, lundi soir à Denver.

Les Ravens (5-11) ont conclu une campagne qui a tourné au vinaigre rapidement en raison de défaites serrées et de nombreuses blessures.

Jeremy Hill a récolté 96 verges de gains au sol et a aidé les Bengals à confirmer leur emprise sur la victoire en filant sur 38 verges jusque dans la zone des buts au troisième quart sur un quatrième essai et une verge à franchir.

Les Colts ont le dessus sur les Titans, mais ne se qualifient pas

Josh Freeman et Ryan Lindley ont tous les deux lancé une passe de touché en première demie, dimanche, et Jerrell Freeman a marqué à la suite d'une interception pour mener les Colts d'Indianapolis à une victoire de 30-24 face aux Titans du Tennessee.

Mais pas en éliminatoires.

Les Colts (8-8) ont gagné leurs deux dernières rencontres pour éviter de connaître une première saison perdante depuis 2011, mais n'ont pu recevoir l'aide dont ils avaient besoin - une défaite des Texans de Houston et sept autres résultats favorables - pour participer aux éliminatoires.

Josh Freeman a complété 15 de ses 28 tentatives de passes pour des gains de 149 verges et une interception en dirigeant l'attaque régulière des Colts. Lindley a procuré une avance de 20-14 aux Colts à la mi-temps avec une passe de touché de 18 verges.

Les Titans (3-13) se sont assurés du premier choix au repêchage en encaissant un quatrième revers de suite. Le quart Zach Mettenberger montre désormais une fiche de 0-10 en tant que partant.

Les Eagles gâchent peut-être l'adieu de Coughlin

Les Giants de New York ont encaissé une autre défaite crève-coeur dans ce qui pourrait avoir été le dernier match de l'entraîneur Tom Coughlin.

L'ancien des Giants Walter Thurmond a marqué un touché sur un retour d'interception de 83 verges au troisième quart et les Eagles de Philadelphie ont mis fin à la campagne frustrante de Coughlin en battant sa troupe 35-30, dimanche.

Les Giants (6-10) ont donc encaissé une troisième défaite d'affilée. Ils ont connu une troisième saison de suite sous la barre de ,500 et ont raté les éliminatoires pour une quatrième fois consécutive.

Après avoir croisé l'entraîneur par intérim des Eagles Pat Shurmur au centre du terrain, Coughlin a marché vers le vestiaire et a salué la foule avant d'entrer dans le tunnel.

Coughlin, qui a guidé les Giants vers deux titres du Super Bowl en 12 saisons, a encore une saison à écouler à son contrat. On s'attend à ce que les propriétaires John Mara et Steve Tisch déterminent son avenir bientôt.

Âgé de 69 ans, Coughlin pourrait aussi prendre sa retraite et mettre fin à sa carrière de 20 saisons comme entraîneur-chef dans la NFL.

Les Seahawks écrasent les Cardinals 36-6

Russell Wilson a lancé trois passes de touché au deuxième quart et les Seahawks de Seattle ont mis un terme à la séquence de neuf victoires des Cardinals de l'Arizona en l'emportant 36-6, dimanche.

Jouant sur le même terrain où ils ont perdu le Super Bowl au mois de février, les Seahawks (10-6) ont dominé à partir de leur possession initiale et menaient 30-6 à la mi-temps.

Ce fut une fin de saison amère pour les champions de la section ouest de l'Association nationale, qui étaient déjà assurés d'un laissez-passer pour la deuxième ronde.

Tyler Lockett a préparé trois des quatre touchés des Seahawks en première demie - avec des retours de botté de 66 et 42 verges ainsi qu'avec un attrapé de 36 verges.

Les Panthers battent les Buccaneers et s'assurent du premier rang

Cam Newton a inscrit deux touchés au sol et a lancé deux passes payantes pour permettre aux Panthers de la Caroline de décrocher le premier titre de l'Association nationale de leur histoire en l'emportant 38-10 face aux Buccaneers de Tampa Bay, dimanche.

Newton a égalé le record de Steve Young pour le plus de touchés au sol pour un quart-arrière avec 43. Young a pris 15 saisons pour atteindre ce plateau tandis que Newton l'a atteint en seulement cinq.

Newton a complété 21 de ses 26 tentatives de passes pour des gains de 293 verges alors que les Panthers (15-1) ont surmonté un lent départ pour se bâtir une avance de 31-3 au troisième quart.

La recrue Devin Funchess a réussi sept attrapés pour des gains de 120 verges et un touché tandis que Cameron Artis-Payne a récolté 44 verges au sol et un touché alors que les Panthers ont signé un 11e gain de suite à domicile.

Jameis Winston a été intercepté à deux occasions, et les Buccaneers (6-10) ont terminé au dernier rang dans la section sud de l'Association nationale pour la quatrième fois en cinq saisons.

Les Broncos l'emportent 27-20 face aux Chargers

Peyton Manning a remplacé Brock Osweiler au troisième quart, dimanche, pour mener les Broncos de Denver à une victoire de 27-20 face aux Chargers de San Diego.

Avec le revers des Patriots de la Nouvelle-Angleterre face aux Dolphins de Miami, les Broncos (12-4) ont pris possession du premier rang dans l'Association américaine alors qu'ils se dirigent en éliminatoires avec un dilemme de quarts sur les épaules.

Les Chargers (4-12) ont achevé ce qui a peut-être été leur dernier match à San Diego, le propriétaire voulant déménager l'équipe à Los Angeles.

Les Broncos auraient pu glisser au classement en raison de la 10e victoire de suite des Chiefs, une de 23-17 face aux Raiders d'Oakland, lorsque Manning est venu à la rescousse.

Phil Dawson permet aux 49ers de vaincre les Rams

Phil Dawson a réussi un botté de précision de 23 verges après 11:33 de jeu en prolongation, et les 49ers de San Francisco ont défait les Rams de St. Louis 19-16 dimanche.

Le placement de Dawson, son quatrième de la rencontre, est survenu après que les 49ers eurent bloqué une tentative de botté de précision de 48 verges de Greg Zuerlein avec 4:49 à jouer à la période additionnelle.

Blaine Gabbert a accumulé des gains de 354 verges par la voie des airs et complété une passe de touché de 33 verges pour les 49ers (5-11).

Ce gain a permis aux 49ers d'éviter de terminer avec leur pire fiche depuis 2005 (4-12), mais n'a pas été suffisant pour sauver le poste de l'entraîneur-chef Jim Tomsula. Ce dernier a été congédié un peu plus de deux heures après la fin du match.

De son côté, Jeff Fisher a complété le calendrier avec un dossier de 7-9, pour une quatrième saison perdante d'affilée à la barre des Rams.

Les Vikings décrochent le titre de la section Nord

Les Vikings du Minnesota ont décroché le titre de la section nord de l'Association nationale en battant les Packers de Green Bay 20-13, dimanche.

Adrian Peterson a inscrit un touché au sol, le demi de coin Captain Munnerlyn a retourné un échappé sur 55 verges pour le touché et les Vikings (11-5), ont mérité un premier titre de section depuis 2009.

Les Vikings accueilleront les Seahawks de Seattle, la semaine prochaine. Les Packers (10-6) s'envoleront vers Washington après avoir vu leur règne de quatre ans au sommet de la section nord prendre fin.

Les Vikings ont survécu malgré un lent départ en territoire hostile. La défensive a repoussé une passe d'Aaron Rodgers dans la zone des buts sur un quatrième essai en fin de match pour assurer la victoire.

Le botteur des Packers Mason Crosby a forcé un échappé sur le retour de botté de Cordarrelle Patterson avec 5:21 à faire. Mais Rodgers s'est fait intercepté par Xavier Rhodes dans la zone des buts sur la séquence suivante.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer