Blessé, Tony Romo ne jouera plus en 2015

Le quart des Cowboys de Dallas, Tony Romo.... (Photo LM Otero, archives AP)

Agrandir

Le quart des Cowboys de Dallas, Tony Romo.

Photo LM Otero, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Schuyler Dixon
Associated Press
ARLINGTON, Texas

Tony Romo savait qu'il risquait de subir une autre blessure à la clavicule gauche en revenant au jeu huit semaines après se l'être fracturée. Le quart des Cowboys de Dallas n'a plus à s'inquiéter au sujet d'un autre retour au jeu, car sa saison est terminée.

Le propriétaire et directeur général des Cowboys, Jerry Jones, a annoncé à son émission de radio vendredi que Romo ratera les cinq dernières rencontres du calendrier régulier en raison d'une légère fracture à la même clavicule qui l'avait contraint à l'inactivité pendant sept matchs plus tôt cette année.

Blessé lors du dernier jeu du troisième quart du match de jeudi, que les Cowboys ont perdu 33-14 face aux Panthers de la Caroline, Romo n'aura pas besoin de subir une opération.

Il n'en avait pas eu besoin non plus lorsqu'il s'est blessé lors du deuxième match de la saison, contre les Eagles de Philadelphie.

Pour Romo, il s'agit d'une troisième fracture à l'épaule gauche en neuf ans avec les Cowboys.

Il avait manqué la majeure partie de la saison 2010 après s'être blessé face aux Giants de New York.

«Ce qu'il y a de plus difficile, c'est de jouer lorsque vous voulez éviter de vous blesser, ce qui est idiot, a admis Romo, qui a été victime de trois interceptions, dont deux ont été retournées pour des touchés avant qu'il ne se blesse. Je suis déçu d'avoir empêché l'équipe de demeurer dans le match.»

Romo disputait une deuxième rencontre après que les Cowboys (3-8) eurent subi sept revers consécutifs en son absence. Cette séquence d'insuccès a pris fin à son retour face aux Dolphins de Miami, et la défaite aux mains des Panthers était sa première cette saison.

Matt Cassel, qui a amorcé quatre matchs pendant la première absence de Romo, sera le partant tant et aussi longtemps qu'il sera en santé.

Âgé de 35 ans, Romo est plus susceptible aux blessures au crépuscule de sa carrière. Il a subi deux opérations au dos depuis 2013, et a été victime d'une troisième blessure au dos qui l'a tenu à l'écart du jeu pendant un match la saison dernière. Il a également joué malgré une fracture aux côtes et une performation d'un poumon plus tôt durant sa carrière. Une fracture à un doigt l'a également forcé à rater deux matchs en 2008.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer