Les Ravens battent les Rams mais perdent Forsett et Flacco

Justin Tucker a réussi un botté de précision de 47 verges alors qu'il ne... (Photo AP)

Agrandir

Photo AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
David Ginsburg
Associated Press

Justin Tucker a réussi un botté de précision de 47 verges alors qu'il ne restait plus de temps au cadran, dimanche, et les Ravens ont épongé un recul de dix points au quatrième quart pour vaincre les Rams de St. Louis 16-13.

La victoire a toutefois été acquise à un prix très dispendieux pour les hommes de John Harbaugh puisque les Ravens (3-7) ont perdu les services de leur demi offensif Justin Forsett et du quart Joe Flacco pour le reste de la saison.

Forsett a été victime d'une fracture à un bras au premier quart tandis que Flacco a subi une déchirure du ligament croisé antérieur du genou gauche et peut-être aussi du ligament collatéral tibial. Selon Harbaugh, Flacco s'est blessé pendant la dernière série à l'attaque des Ravens, mais est demeuré dans la rencontre.

«C'était courageux de sa part de rester dans le match», a dit Harbaugh.

Flacco n'a jamais manqué un match depuis son arrivée dans la NFL lors du match d'ouverture de 2008. Sa séquence de 122 rencontres consécutives prendra fin la semaine prochaine.

«Je pense que ce sont les deux ligaments, mais ce n'est pas encore certain», a dit Flacco.

Dans un match marqué de nombreuses bévues, il aura fallu une dernière erreur pour déterminer l'issue du match. Le quart des Rams Case Keenum a perdu le ballon après avoir été frappé par Courtney Upshaw et Lawrence Guy l'a récupéré à la ligne de 41 des Rams alors qu'il restait 54 secondes à écouler.

Les Ravens ont amené le ballon jusqu'à la ligne de 29 avant que Tucker n'inscrive le placement décisif.

Les Rams (4-6) ont perdu quatre échappés et raté une tentative de transformation. À son premier départ cette saison, Keenum a complété 12 passes en 26 tentatives pour des gains de 136 verges. Il a commis trois échappés dont deux ont été recouvrés par les Ravens.

Les Ravens l'ont emporté même s'ils ont commis deux revirements et écopé dix pénalités qui leur ont fait perdre 137 verges.

Les Ravens accusaient un retard de 13-3 avant que Flacco ne sonne la charge. Le quart des Ravens a complété 27 de ses 44 passes pour des gains de 299 verges et un touché.

Les Broncos battent les Bears 17-15

Brock Osweiler a refusé de gaspiller une seule journée alors qu'il attendait sa chance - et a observé l'un des plus grands quarts de l'histoire.

Il a eu la chance d'apprendre en compagnie de Peyton Manning et a saisi l'occasion lorsqu'elle s'est finalement présentée.

Osweiler a lancé deux passes de touché en tant que partant à la place de Peyton Manning, blessé, et les Broncos de Denver ont stoppé Jemery Langford sur une tentative de converti de deux points en fin de rencontre pour vaincre les Bears de Chicago 17-15, dimanche.

Langford a inscrit un touché sur une course de deux verges avec 24 secondes à faire, couronnant une séquence de 65 verges. Il a toutefois été coincé dans le trafic sur le converti, ce qui a confirmé la victoire des Broncos (8-2).

Osweiler a complété 20 de ses 27 passes pour 250 verges de gains, tandis que Manning, cinq fois joueur par excellence de la NFL, était resté à Denver en raison de blessures au pied, aux côtes et à l'épaule.

«Je ne sais pas si quelqu'un me croyait, mais je disais vraiment la vérité - je n'ai jamais gaspillé une seule journée en tant que réserviste de Peyton, a dit Osweiler. Je suis très conscient qu'il est l'un des plus grands quarts de l'histoire, sinon le plus grand. Je ne me souviens pas d'une seule journée où je n'ai pas appris quelque chose. J'en suis très reconnaissant.»

Ronnie Hillman a accumulé 102 verges de gains au sol et les Broncos, meneurs de la section Ouest de l'Américaine, ont défait leur ancien entraîneur-chef John Fox, en plus de mettre fin à une séquence de deux défaites.

Osweiler a lancé une passe de touché de 48 verges à Demaryius Thomas sur la première possession des siens et une autre de 10 verges à Cody Latimer tôt au quatrième quart.

«Il fait toujours ça lors des entraînements, en matchs préparatoires, a déclaré Von Miller. Je m'attendais à ça en quelque sorte. Ce qu'il a fait, c'est ce à quoi je m'attendais de lui.»

Les Bears (4-6) ont atteint la ligne de quatre verges des Broncos après le touché de Latimer, mais la passe de Jay Cutler en direction de Langford en situation de quatrième essai a été rabattue dans la zone des buts.

Lorsqu'on lui a demandé pourquoi il avait opté pour la passes plutôt que pour le placement, Fox a déclaré: «Nous n'avions pas été très menaçants, et lorsque nous l'avions été, nous n'avions pas inscrit de touché. C'était un match de placements. À ce point du match, nous sentions que c'était peut-être notre dernière occasion d'inscrire le touché, donc nous avons été agressifs et ça n'a pas fonctionné.»

les Seahawks battent les 49ers 29-13

La recrue Thomas Rawls a amassé 209 verges au sol et a inscrit deux touchés, Tyler Lockett a capté deux passes payantes de Russell Wilson et les Seahawks de Seattle ont battu les 49ers de San Francisco 29-13, dimanche.

Amorçant le match à la place de Marshawn Lynch, blessé à l'abdomen, Rawls a connu un troisième match d'au moins 100 verges au cours de sa saison recrue et un deuxième d'au moins 160.

Rawls a marqué sur une course de deux verges au premier quart et a ajouté une attrapée payante de 31 verges au quatrième quart pour procurer aux Seahawks (5-5) une avance de 16 points. Rawls a conclu le match avec une récolte de 255 verges.

Lockett a capté une passe de touché de 24 verges au premier quart et a refait le coup plus tard en première demie.

Blaine Gabbert a récolté 264 verges de gains et un touché, mais les 49ers (3-7) n'ont pu combler un déficit de 20-0.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer