Les Saints infligent une première défaite aux Falcons

Ben Watson a inscrit un touché pour les... (Photo Chuck Cook, USA Today)

Agrandir

Ben Watson a inscrit un touché pour les Saints sur une passe de deux verges de Drew Breees au troisième quart.

Photo Chuck Cook, USA Today

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Brett Martel
Associated Press
La Nouvelle-Orléans

Drew Brees a récolté 312 verges de gains, dont 127 en visant Ben Watson, un sommet personnel pour l'ailier rapproché, et les Saints de La Nouvelle-Orléans ont infligé un premier revers aux Falcons d'Atlanta en 2015 en les battant 31-21, jeudi.

«Ben Watson a connu un grand match ce soir, a dit Brees. Soit nous appelions son numéro, soit il trouvait le moyen de se démarquer. Il a créé des occasions et il en a pleinement profité.»

> Le sommaire du match

Désespérément à la recherche d'une victoire, les Saints (2-4) ont réussi des jeux importants dans chacune des phases de jeu.

Michael Mauti a bloqué un botté de dégagement et a ramené le ballon jusque dans la zone des buts, tandis que Mark Ingram a marqué deux touchés sur de courtes courses. La défensive des Saints a contribué en provoquant trois échappés, dont deux alors que les Falcons étaient à la porte des buts.

Devonta Freeman a accumulé 100 verges de gains au sol, dont 25 sur une course de touché, ainsi que 56 verges de gains aériens, dont 13 sur une passe de touché de Matt Ryan. Ce dernier a amassé 295 verges de gains et deux passes de touché, mais ce ne fut pas suffisant pour les Falcons (5-1).

«Nous avons commis des erreurs en début de match et ça nous a fait mal, a mentionné Freeman. J'ai l'impression que nous nous sommes battus nous-mêmes, mais ils ont une équipe talentueuse et ils ont accompli de belles choses ce soir.»

Le premier touché de Freeman réduisait l'avance des Saints à 24-14 avec 13:07 à faire à la rencontre, mais les Saints ont répliqué avec une séquence qui a rappelé les belles années de Brees et de l'entraîneur-chef Sean Payton à la tête de l'équipe - ce qui est rare cette saison.

Les Saints ont franchi 80 verges en 11 jeux, écoulant environ cinq minutes au cadran. Pendant la séquence, Watson a égalé un sommet personnel avec un 10e attrapé dans le match. Brees a rejoint Brandon Cooks pour un gain de 26 verges lors d'un troisième essai. Ingram a couronné la séquence avec son deuxième majeur de la partie, ce qui creusait l'écart à 31-14.

Il s'agissait d'un des nombreux exemples de la confiance de l'attaque des Saints, jeudi. Tard au troisième quart, ils avaient couronné une séquence de 10 jeux et 63 verges en provoquant d'abord une punition pour hors-jeu à l'endroit des Falcons lors d'un quatrième essai et les buts à partir de la ligne de quatre verges, avant de voir Brees rejoindre Watson pour un majeur de deux verges.

Les Saints n'ont jamais accusé de retard au cours de la rencontre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer