Résumé NFL: les Bengals restent invaincus

Carlos Dunlap (96) effectue quelques pas de danse... (PHOTO GARY LANDERS, AP)

Agrandir

Carlos Dunlap (96) effectue quelques pas de danse après avoir réussi un sac aux dépens de Russell Wilson.

PHOTO GARY LANDERS, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
CINCINNATI

Andy Dalton a aidé les Bengals de Cincinnati à effacer un retard de 17 points et à signer une victoire spectaculaire, prouvant que son équipe est à prendre au sérieux.

Les Bengals sont demeurés invaincus en égalant la remontée la plus importante de leur histoire, dimanche, y parvenant contre les doubles champions en titre de l'Association nationale.

Le placement de 42 verges de Mike Nugent en prolongation a heurté le poteau gauche, mais il a bifurqué du bon côté pour permettre aux siens de l'emporter 27-24 face aux Seahawks de Seattle.

Mais le héros du match a été Dalton.

Alors que les Bengals (5-0) accusaient un retard de 24-7 au début du quatrième quart, il a lancé une passe de touché et en a inscrit un lui-même avant d'amener les siens à la porte des buts pour permettre à Nugent de créer l'égalité sur le dernier jeu du temps réglementaire avec un placement de 31 verges.

Les Seahawks (2-3) ont dégagé deux fois le ballon en prolongation, laissant la porte ouverte aux Bengals. Nugent a finalement mis fin au suspense avec 3:36 à faire.

«D'avoir réussi à venir de l'arrière contre une très, très bonne équipe, c'est énorme», a dit Dalton.

Les Bengals ont un dossier de 5-0 pour une première fois depuis 1988, l'année de leur dernière participation au Super Bowl.

L'effondrement des Seahawks au quatrième quart a égalé un record d'équipe. Ils avaient aussi été incapables de préserver une avance de 17 points face aux Ravens de Baltimore en 2003 et aux Rams de St. Louis en 2004.

«Ce qui est le plus frustrant, c'est de ne pas avoir complété le travail, a dit le receveur des Seahawks Doug Baldwin. Nous sommes reconnus pour le faire, mais nous ne l'avons pas fait aujourd'hui.»

Les Seahawks semblaient être en bonne position après avoir inscrit deux touchés dans un intervalle de deux minutes au troisième quart. Le porteur de ballon recrue Thomas Rawls a filé sur 69 verges pour un majeur, lui qui a accumulé 169 verges de gains.

Bobby Wagner a ensuite ramené un échappé sur 23 verges dans la zone des buts, offrant une avance de 24-7 à la deuxième meilleure unité de la NFL avant les matchs de dimanche. Mais cette fois-ci, elle a craqué.

«Nous avons implosé au troisième quart, mais nous avons retrouvé notre touche par la suite et plus rien n'a pu nous arrêter», a dit l'entraîneur-chef des Bengals, Marvin Lewis.

Dalton a complété 30 de ses 44 passes pour 331 verges de gains et deux touchés contre une interception même s'il a encaissé quatre sacs. Il avait lancé une passe de touché de 11 verges à Tyler Eifert sur la première séquence offensive du match.

Les Bengals ont ensuite dû attendre au quatrième quart avant de voir Dalton ouvrir à nouveau la machine.

Russell Wilson a complété 15 passes sur 23 pour 213 verges de gains, un touché et une interception.

Les Cowboys incapables d'arrêter les Patriots

ARLINGTON, Texas - Tom Brady connaît un autre début de saison de 0-4. Les Cowboys de Dallas ont bien tenté de rendre les choses le plus difficile possible sans Tony Romo.

Brady a décoché deux passes de touché et en a inscrit un grâce à une course d'une verge et les Patriots de la Nouvelle-Angleterre ont profité de l'attaque dépouillée des Cowboys de Dallas pour l'emporter 30-6, dimanche.

Les Cowboys devaient à nouveau se débrouiller sans les services de Tony Romo et de Dez Bryant. Ils n'avaient récolté que 59 verges à la mi-temps et tiraient de l'arrière 20-3 avant leur première longue montée, qui s'est terminée avec le deuxième de leurs deux placement en fin de troisième quart.

Brady a orchestré deux longues séquences payantes en deuxième demie après avoir encaissé cinq sacs avant la mi-temps, incluant ceux de Greg Hardy et de Rolando McClain qui en étaient à leur retour d'une suspension de quatre rencontres.

« Ce sont deux bons joueurs, a commenté Brady, qui a amassé 275 verges de gains, environ 96 de moins que ce qu'il a récolté en moyenne au cours des trois premiers matchs. Ils sont maintenant dans la formation et ils ont une bonne défensive. »

Les Cowboys n'ont pu se rendre à Brady après la mi-temps, et l'offensive s'est mise en marche grâce à deux passes de Brady en direction de Rob Gronkowski, qui a enregistré 51 et de ses 67 verges de gains sur la première séquence de la deuxième demie. Dion Lewis a réussi un jeu de 10 verges pour compléter la remontée.

« Il y a eu plusieurs ajustements, aujourd'hui, a déclaré Brady. Nous n'avons pas pratiqué beaucoup contre ce genre de tactiques, mais je crois que notre défensive a bien joué. En attaque, nous avons réussi quelques jeux, mais nous pouvons mieux jouer que ça. »

Brady, 38 ans, a rejoint Peyton Manning et Fran Tarkenton en tant que seuls quarts de la NFL à connaître des départs de 4-0 à au moins quatre occasions. Les champions du Super Bowl ont gagné un septième match de suite, si on inclut les séries de l'an dernier.

Les Cowboys (2-3) ont perdu une troisième rencontre de suite sans Romo et leur meilleur receveur, et le réserviste Brandon Weeden a encaissé un 11e revers de suite en tant que partant. Les Cowboys devront jouer sans Romo pendant au moins quatre autres matchs.

« Brandon n'a pas joué assez bien, mais nous n'avons pas joué assez bien non plus, a affirmé Garrett. Nous devons seulement être en mesure de contrôler la ligne de mêlée lorsque nous utilisons le jeu au sol. Ils ont fait du bon travail. »

Les Packers battent les Rams malgré trois revirements

GREEN BAY, Wisconsin - Aaron Rodgers a récolté 241 verges de gains et deux passes de touché et les Packers de Green Bay ont défait les Rams de St. Louis 24-10, dimanche, malgré trois revirements de la part de leur quart habituellement fiable.

Rodgers a rejoint Ty Montgomery et James Jones pour de longs majeurs.

Cependant, les séquences records de Rodgers de 587 tentatives de passe et de 49 passes de touché à domicile sans interception ont pris fin au premier quart quand il a été intercepté par le secondeur des Rams James Laurinaitis.

Rodgers a été victime d'une deuxième interception au deuxième quart et il a commis un échappé au troisième quart.

Une pression constante contre le quart Nick Foles a aidé les Packers (5-0) à demeurer invaincus. Foles a été intercepté à quatre reprises, un record personnel, dont deux fois au quatrième quart quand les Rams (2-3) étaient à la porte des buts.

Les Bears volent la victoire aux Chiefs 18-17

KANSAS CITY, Mo. - Jay Cutler a orchestré deux séquences qui ont mené à des touchés au quatrième quart, dont une qui a pris fin avec une passe alerte au porteur de ballon Matt Forte avec 18 secondes à écouler, et les Bears de Chicago ont battu les Chiefs de Kansas City 18-17, dimanche.

Les Bears (2-3) se retrouvaient devant un retard de 17-3 tôt au troisième quart quand le porteur de ballon des Chiefs Jamaal Charles est tombé au combat en raison de ce qui pourrait être une blessure sérieuse à un genou. L'offensive des Chiefs est alors tombée au neutre, ce qui a permis aux Bears de venir de l'arrière et de signer une deuxième victoire de suite à l'arrachée.

Cutler a récolté 252 verges de gains et deux passes de touché, dont la première sur 22 verges à Marquess Wilson avec 3:05 à faire à la rencontre. Après que la défensive des Bears eut stoppé rapidement les Chiefs, Cutler a guidé les siens à la porte des buts. Il a reçu la remise en formation parapluie, a échappé le ballon, l'a récupéré et a repéré Forte dans la zone des buts.

Les Chiefs (1-4) ont tenté de voler la victoire avec un placement de 66 verges, mais le ballon est tombé à court de l'objectif alors qu'il n'y avait plus de temps au cadran.

Les Falcons gagnent en surtemps face aux Redskins

ATLANTA - Robert Alford a ramené une interception sur 59 verges jusque dans la zone des buts et les Falcons d'Atlanta ont vaincu les Redskins de Washington 25-19 en prolongation, dimanche.

Les Redskins ont été les premiers à avoir la possession du ballon en prolongation et Kirk Cousins a amené les siens jusqu'au centre du terrain. Mais quand le receveur Ryan Grant a glissé sur son tracé, Alford a intercepté la passe de Cousins et il a eu le champ libre jusque dans la zone des buts, offrant ainsi la victoire aux Falcons.

Devonta Freeman croyait avoir inscrit un majeur sur un attrapé de 13 verges en fin de quatrième quart, mais le jeu a été annulé après vérification vidéo. Freeman a toutefois marqué un touché sur une course de six verges deux jeux plus tard, plaçant les Falcons en avant 19-16. Cependant, Dustin Hopkins a réussi un placement de 52 verges sur le dernier jeu du temps réglementaire, forçant la présentation d'une prolongation.

Les Falcons (5-0) ont fait fi de deux interceptions et un échappé du quart Matt Ryan. Freeman a accumulé 153 verges de gains sur 27 courses.

Les Redskins (2-3) tentaient d'enchaîner deux victoires pour une première fois en près d'un an - lors des septième et huitième semaines de la campagne 2014.

Les Buccaneers enfin victorieux à domicile

TAMPA, Floride - Doug Martin a récolté 123 verges de gains au sol et a marqué trois touchés, dimanche, aidant Jameis Winston à se racheter après sa pire performance dans la NFL et guidant les Buccaneers de Tampa Bay vers une victoire de 38-31 face aux Jaguars de Jacksonville.

Les Buccaneers (2-3) ont mis fin à une séquence de 11 défaites à domicile, une séquence qui remontait à décembre 2013. De leur côté, les Jaguars (1-4) ont encaissé une 12e défaite d'affilée à l'étranger.

Winston a accumulé 209 verges de gains et a lancé une passe de touché contre aucune interception. Il a fait oublier sa performance de la semaine précédente, quand il avait commis cinq revirements dans une défaite par 14 points face aux Panthers de la Caroline.

Le quart des Jags Blake Bortles a amassé 303 verges de gains et quatre passes de touché, mais il a aussi été victime d'une interception qui a mené à un touché des Bucs.

Les Jaguars ont concédé un retour de botté de 58 verges qui a mené à un majeur de Martin sur un attrapé de 10 verges et la recrue Corey Grant a commis un échappé au troisième quart qui a été récupéré et ramené sur trois verges dans la zone des buts par Jacquies Smith. Le touché de Smith plaçait les Buccaneers en avant pour de bon.

Les Bills viennent à bout des Titans 14-13

NASHVILLE - Tyrod Taylor a lancé une passe de touché, a marqué un majeur au sol et a même capté une passe, aidant les Bills de Buffalo à venir de l'arrière avant de vaincre les Titans du Tennessee 14-13, dimanche.

En l'absence de leurs deux meilleurs porteurs de ballon et de leur meilleur receveur, les Bills ont vu Taylor prendre en charge l'offensive en accumulant même 77 verges de gains au sol. Les Bills (3-2) ont ainsi mis fin à une séquence de cinq défaites de suite face aux Titans.

Taylor a atteint la zone des buts sur une course de 22 verges tard au troisième quart après avoir réussi le plus long jeu du match des Bills jusque-là, une course de 26 verges. Il avait aussi réussi une course de 24 verges sur un troisième essai et 23 verges à franchir à partir de la ligne de 7 dans le territoire des Bills, mettant en marche une poussée de 80 verges qui a pris fin avec une passe de deux verges de Taylor à Chris Hogan pour un touché. Taylor avait précédemment capté une passe de quatre verges de Hogan pour mettre la table pour ce touché.

Stephon Gilmore a intercepté une passe de Marcus Mariota avec 1:32 à faire pour confirmer le résultat.

Les Titans (1-3) ont gaspillé une avance d'au moins 10 points dans un deuxième match à domicile d'affilée.

Les Eagles écrasent les Saints

PHILADELPHIE - Sam Bradford a fait fi de deux interceptions dans la zone payante et a finalement accumulé 333 verges de gains et deux passes de touché, Fletcher Cox a provoqué deux échappés sur des sacs et les Eagles de Philadelphie ont vaincu les Saints de La Nouvelle-Orléans 39-17, dimanche.

Ryan Mathews et DeMarco Murray ont ajouté des touchés au sol pour les Ealges (2-3), qui sont sortis de leur torpeur à l'attaque. Ils ont aussi mis fin à une séquence de trois défaites à domicile, incluant la fin de la dernière campagne.

Drew Brees a été victime de trois revirements qui ont mené à 17 points des Eagles et les Saints ont chuté à 1-4, une semaine après avoir arraché une victoire en prolongation aux Cowboys de Dallas.

Bradford et le reste de l'unité offensive des Eagles avaient connu des ratés lors du premier quart de la saison. On croyait revivre le même scénario après qu'il eut été victime de deux interceptions dans la zone des buts, mais Bradford a su renverser la vapeur.

Travis Coons et Josh McCown s'illustrent dans le gain des Browns

BALTIMORE - Travis Coons a réussi un placement de 32 verges en prolongation, Josh McCown a établi un record d'équipe avec 457 verges de gains aériens et ils ont mené les Browns de Cleveland vers une victoire de 33-30, dimanche, face aux Ravens de Baltimore.

Les Browns (2-3) avaient perdu 13 des 14 duels précédents entre les deux rivaux de la section Nord de l'Américaine, mais ils ont effacé un retard de 12 points afin de laisser les Ravens (1-4) seuls au dernier rang de leur section.

Se retrouvant en prolongation dans un deuxième match de suite, les Ravens ont dû dégager après trois jeux lors de leur première possession en surtemps. McCown a ensuite pris plus de sept minutes pour aider les Browns à franchir 51 verges et Coons a réussi son quatrième placement du match avec 6:43 à faire à la période supplémentaire.

McCown a complété 36 de ses 51 passes et a lancé deux passes de touché. Il est devenu le premier quart de l'histoire des Browns à connaître trois matchs de suite de plus de 300 verges de gains. Il a aussi fracassé le record d'équipe de 444 verges de gains qui avait été établi par Brian Sipe le 25 octobre 1981 face aux Colts de Baltimore.

Joe Flacco a inscrit deux majeurs sur des courses d'une verge et a lancé une passe de touché. Il a toutefois encaissé une deuxième défaite en 15 matchs en carrière face aux Browns.

Les Lions encaissent une 5e défaite

DETROIT - Carson Palmer a lancé trois passes de touché, Matthew Stafford a été cloué au banc après avoir commis trois interceptions et les Cardinals de l'Arizona ont défait les Lions de Detroit 42-17, dimanche.

Les Cardinals (4-1) détiennent une avance de deux matchs dans la section ouest de l'Association nationale.

Les Lions (0-5) représentent la seule équipe de la NFL qui n'a toujours pas signé la victoire et connaissent leur pire départ depuis qu'ils ont connu une saison de 0-16 en 2008.

Palmer a été efficace, complétant 11 de ses 14 tentatives de passes pour des gains de 161 verges, dont une de 14 verges à Darren Fells, une de 18 verges en direction de John Brown et une autre de deux verges à Larry Fitzgerald pour le touché.

Stafford a simplement connu des difficultés, commettant des interceptions sur des passes bien loin des receveurs et ne réussissant pas à repérer les joueurs libres. Il a été remplacé par Dan Orlovsky au troisième quart.

Les Broncos l'emportent grâce à leur défensive

OAKLAND, Californie - Chris Harris fils a inscrit un majeur au quatrième quart sur un retour d'interception de 74 verges et les Broncos de Denver ont survécu à un match difficile de Peyton Manning, dimanche, en signant finalement une victoire de 16-10 face aux Raiders d'Oakland.

Manning a été victime de deux interceptions du vétéran Charles Woodson, qui, comme lui, a été repêché en 1998, et l'offensive des Broncos (5-0) a été incapable d'atteindre la zone des buts pour une deuxième fois en cinq parties cette saison. Mais la défensive des Broncos s'est assurée que cela ne change rien au résultat, marquant un troisième touché cette saison.

Derek Carr a récolté 249 verges de gains et une passe de touché pour les Raiders (2-3), mais c'est finalement son interception au milieu du quatrième quart qui a coulé les Raiders, alors qu'ils étaient en position pour prendre les devants à l'aide d'un placement.

Les Giants battent les 49ers in extremis

EAST RUTHERFORD - L'attrapé spectaculaire de Larry Donnell avec 21 secondes à écouler au tableau a permis aux Giants de New York de l'emporter 30-27 face aux 49ers de San Francisco, dimanche, couronnant la soirée sensationnelle d'Eli Manning.Manning a complété 41 passes, un sommet en carrière, et sa passe parfaite à Donnell a mis le point final à une séquence de 82 verges avec un touché. Il est ainsi devenu le quart le plus victorieux de l'histoire de l'équipe avec 102 gains.

Les Giants (3-2) ont gagné trois match de suite et mènent la section est de l'Association nationale. Les 49ers (1-4) ont encaissé un quatrième revers de suite.

La course de deux verges de Carlos Hyse avec 1:45 à écouler a procuré l'avance aux 49ers, mais Manning a eu le dessus au final.

Il y a eu 20 jeux d'au moins 15 verges au cours du match, et les 49ers en ont réussi trois au cours de leur dernière poussée offensive. Manning, sans sa meilleure arme, Odell Beckham fils, a ensuite orchestré sa 27e remontée au quatrième quart en carrière.

La vitesse et les habiletés de Beckham ont déstabilisé les 49ers tout au long de la rencontre. Il a mis la table pour le premier majeur des Giants avec un attrapé de 31 verges au centre du terrain et il en a réussi un autre de 15 verges, qui a mené à son touché.

Il a ensuite dû quitter le match en raison d'une blessure à la cuisse, la même qui l'a ennuyé tout au long de sa courte carrière professionnelle. Il n'a fait que quelques apparitions sur la série victorieuse et a conclu la rencontre avec sept attrapés et des gains de 121 verges.

Anquan Boldin a capté huit passes pour des gains de 107 verges et un touché pour les 49ers.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer