La tertiaire des Alouettes mise à l'épreuve

Blessé au cou jeudi dernier à Ottawa, le... (Photo Sean Kilpatrick, PC)

Agrandir

Blessé au cou jeudi dernier à Ottawa, le demi de coin Jonathan Hefney ne jouera vraisemblablement plus cette saison.

Photo Sean Kilpatrick, PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le moins qu'on puisse dire, c'est que les Alouettes ont connu un match à oublier jeudi soir dernier, à Ottawa. C'était particulièrement vrai pour la tertiaire qui, en plus d'être dominée de A à Z par Henry Burris et l'attaque du Rouge et Noir, est repartie de la capitale encore plus amochée qu'elle ne l'était déjà.

Après Mitchell White et Jerald Brown, ce fut au tour de Jonathan Hefney de tomber au combat dans les circonstances que l'on sait. Au cours du week-end, l'équipe a annoncé que le demi de coin avait subi une «sévère blessure complexe» au nerf du cou, et que sa saison est en pratique terminée. C'est sans compter Andrew Lue et Jamahl Knowles, qui commencent à peine à reprendre du service.

Ainsi, lors de la séance d'entraînement d'hier, les recrues Cliff Coleman et Terry Johnson - ce même Johnson qui a été une des principales victimes de Burris au dernier match - étaient les demis de coin partants. Pas exactement le duo le plus menaçant, à première vue. Mais dans le camp des Oiseaux, on jure qu'il n'y a aucune inquiétude.

«Ça fait plusieurs semaines que ces jeunes gars-là sont ici. Ils n'ont pas nécessairement d'expérience de match, mais ils connaissent le système et la vitesse du jeu. On s'attend à ce qu'il n'y ait pas d'écart entre leur performance et celle de nos partants», a indiqué le maraudeur Marc-Olivier Brouillette.

On a souvent vanté la profondeur de l'unité défensive des Als, qui a bien souvent dû porter toute l'équipe sur son dos au cours des dernières années. Cette profondeur sera désormais testée plus que jamais, alors que l'équipe n'a plus que cinq matchs pour sauver sa saison et éviter d'être exclue des séries éliminatoires pour la première fois depuis 1996.

«Nous avons perdu Bear Woods, et Kyler [Elsworth] l'a remplacé. Nous avons perdu Kyler, et Nicholas Shortill l'a remplacé. Nous avons de la profondeur dans notre formation. Nous essayons de faire jouer le plus de joueurs possible en défense, de sorte qu'ils seront prêts lorsque ce genre de situation surviendra», a fait valoir avec assurance le coordonnateur défensif Noel Thorpe.

L'entraîneur-chef Jim Popp a d'ailleurs affirmé qu'il s'attendait à ce que Brown reprenne du service cette semaine.

À chacun sa tâche

Avec tous ces soldats sur la touche dans la tertiaire montréalaise, on pourrait s'attendre à ce que des vétérans comme Brouillette et Billy Parker soient sollicités davantage dans le plan de match. Or, ce n'est pas du tout le point de vue de Popp.

«Chacun doit d'abord faire son travail. Vous ne pouvez pas faire le travail de quelqu'un d'autre. Si vous faites cela, vous commettrez plus d'erreurs», a-t-il insisté.

«Il ne s'agit pas nécessairement d'en faire plus, mais il faut être là pour soutenir nos jeunes joueurs, a ajouté Brouillette. Il faut faire en sorte de les soutenir et d'avoir confiance en eux même s'ils commettent des erreurs.»

À l'évidence, le fait de pouvoir profiter d'une dizaine de jours avant de disputer leur prochain match - contre les Argonauts de Toronto lundi - sera bénéfique pour les Als. Rappelons que leurs deux dernières sorties, à Regina et à Ottawa, ont eu lieu en l'espace de seulement cinq jours.

Popp n'a toutefois pas fermé la porte à la possibilité d'aller chercher un peu de renfort en faisant l'acquisition d'un ou plusieurs demis défensifs. Il se pourrait d'ailleurs que certains candidats potentiels soient de passage à Montréal cette semaine pour obtenir un essai, selon le pilote et DG.

Chose certaine, l'aide en question ne viendra pas de Geoff Tisdale. Malgré une belle saison 2014 avec les Alouettes, ceux-ci l'ont libéré au terme du dernier camp d'entraînement. Les Roughriders de la Saskatchewan l'ont ensuite embauché avant de le libérer à leur tour.

«Je ne m'attends pas à ce que ça se produise. [...] Son agent a appelé et j'ai discuté avec lui, mais je ne crois pas que ça va se produire», a fait savoir Popp.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer