Kam Chancellor sauve les Seahawks

Kam Chancellor (31), des Seahawks, a fait perdre le... (Photo Elaine Thompson, AP)

Agrandir

Kam Chancellor (31), des Seahawks, a fait perdre le ballon au receveur éloigné des Lions Calvin Johnson (81) à la ligne d'une verge en fin de match.

Photo Elaine Thompson, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Seattle

Avec un puissant coup, Kam Chancellor a démontré toute son importance au sein des Seahawks de Seattle.

Et encore une fois, les Seahawks ont peut-être reçu une autre faveur des officiels, lundi, dans la même zone des buts où est survenu le tristement célèbre «Fail Mary».

> Consultez le sommaire du match

Chancellor a fait perdre le ballon au receveur éloigné Calvin Johnson à la ligne d'une verge en fin de match pour permettre aux Seahawks de tenir le coup et de l'emporter 13-10 face aux Lions de Detroit.

Alors que les Lions étaient sur le point de couronner une séquence de 91 verges en prenant les devants avec un touché avec moins de deux minutes à faire, Chancellor a frappé le ballon hors des mains de Jonhson alors qu'il était plaqué par Earl Thomas.

Le ballon a bondi dans la zone des buts et est sorti des limites du terrain, guidé par K.J. Wright. Les Seahawks ont ainsi repris le ballon à la ligne de 20 verges.

Wright aurait pu écoper une pénalité pour avoir illégalement poussé le ballon à l'extérieur de la zone des buts, ce qui aurait redonné le ballon aux Lions. Aucun mouchoir n'a été lancé et sur la possession suivante, Russel Wilson a rejoint Jermaine Kearse sur une distance de 50 verges. Puisque les Lions n'avaient plus de temps d'arrêt, les Seahawks (2-2) ont écoulé les dernières secondes pour signer une deuxième victoire de suite.

«Nous ne pouvons pas le changer maintenant, a déclaré le porteur de ballon des Seahawks, Bobby Wagner. Nous avons gagné et nous regardons devant.»

Les Lions ont vu leur fiche glisser à 0-4, leur pire départ depuis 2010 alors qu'ils avaient terminé la saison avec un rendement de 6-10, et leur calendrier n'offrira pas de répit dans les prochaines semaines.

Les Seahawks ont connu une mauvaise rencontre, marquée par des erreurs offensives et deux échappés de Wilson au quatrième quart, le deuxième étant retourné sur 27 verges pour le touché par Caraun Reid. Ce majeur portait la marque à 13-10.

Russell Wilson a subi six sacs et a dû s'échapper à plusieurs occasions, mais il a lancé une passe de touché en direction de Doug Baldwin en première demie. Steven Hauschka a aussi réussi deux placements de plus de 50 verges.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer