• Accueil > 
  • Sports > 
  • Football 
  • > Résumé NFL: les Jets victorieux contre les Dolphins à Londres 

Résumé NFL: les Jets victorieux contre les Dolphins à Londres

Chris Ivory a brillé dans ce 12e match de... (Photo Tim Ireland, AP)

Agrandir

Chris Ivory a brillé dans ce 12e match de saison régulière de la NFL à être présenté au Wembley Stadium.

Photo Tim Ireland, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Chris Lehourites
Associated Press
LONDRES

Chris Ivory a établi un sommet personnel avec 166 verges au sol, dimanche, aidant les Jets de New York à l'emporter 27-14 face aux Dolphins de Miami, au Wembley Stadium.

>>> Le sommaire du match

Ryan Fitzpatrick a cumulé 172 verges de passes en première demie et 218 au total, dont une connexion de 58 verges avec Brandon Marshall, dès le premier jeu du match. Ce dernier a récolté 128 verges de réceptions, dont 107 en première demie.

Ivory a commencé sa journée avec une percée payante de trois verges, dans la cinquième minute de jeu. Sa plus longue course a été de 24 verges.

Fitzpatrick a notamment complété une passe de touché de 10 verges à Eric Decker, ce qui portait le score à 20-7 New York, en toute fin de deuxième quart.

Zac Stacy a atteint les buts avec une course de deux verges, tandis que Nick Folk a ajouté des placements de 22 et 48 verges.

Ryan Tannehill n'a complété que 19 passes sur 44, pour 198 verges. Il a rejoint Jake Stoneburner et Kenny Stills pour des touchés, mais il a aussi été victime de deux interceptions.

Il s'agissait du 12e match de saison régulière de la NFL à être présenté au Wembley Stadium. Les Bills et les Jaguars y seront le 25 octobre, suivis des Lions et des Chiefs le 1er novembre.

Les Jets (3-1) vont renouer avec l'action le 18 octobre contre Washington, aux Meadowlands. Les Dolphins (1-3) vont rendre visite aux Titans le même jour.

Les Colts l'emportent 16-13 face aux Jaguars en prolongation

Adam Vinatieri a réussi un placement de 27 verges avec 4:36 à faire en prolongation pour procurer une victoire de 16-13 aux Colts d'Indianapolis face aux Jaguars de Jacksonville.

Il s'agissait d'une 15e victoire consécutive pour les Colts face à un rival de section, ce qui constitue un record de la NFL. Les Dolphins de Miami de 1972-73 avaient aussi réussi l'exploit.

Matt Hasselbeck a effectué son premier départ depuis le mois de novembre 2012 en remplacement d'Andrew Luck, et a mené les Colts (2-2) sur une séquence de 53 verges pour positionner Vinatieri pour le placement de la victoire.

Les Jaguars (1-3) ont eu deux chances de réussir un placement avec six secondes à faire en temps réglementaire, mais la première tentative de Jason Myers d'une distance de 53 verges a raté - juste après que les Colts eurent appelé un temps d'arrêt. La deuxième tentative de Myers est aussi passée à la droite des poteaux. En prolongation, il a également bousillé une occasion de la ligne de 48 verges.

Vinatieri est devenu le premier joueur de la NFL à atteindre le plateau des 1000 points avec deux équipes différentes.

Les Bengals battent les Chiefs 36-21 et demeurent invaincus

Andy Dalton a poursuivi sur sa lancée en décochant une passe de touché de 55 verges et les Bengals de Cincinnati sont demeurés invaincus en vertu d'une victoire de 36-21 face aux Chiefs de Kansas City, dimanche.

Les Bengals (4-0) ont égalé le troisième meilleur départ dans l'histoire de la concession, à deux victoires du record d'équipe.

Dalton a toujours été une menace au cours de ce bon début de saison, se hissant parmi les meilleurs passeurs de l'Association américaine. Il a connu une autre bonne journée de travail, réussissant 17 de ses 24 tentatives de passes pour des gains de 321 verges, et une longue passe de touché en direction de Brandon Tate.

Les Chiefs (1-3) ont connu une autre journée difficile. Alex Smith a subi cinq sacs, Cairo Santos a établi un record d'équipe avec sept placements et la défensive n'a pu tenir le rythme imposé par un des meilleurs passeurs de la NFL.

Devonta Freeman mène les Falcons à une victoire de 48-21 face aux Texans

Pas besoin d'une autre remontée au quatrième quart. Devonta Freeman et les Falcons d'Atlanta ont dominé le match du début à la fin.

Freeman a inscrit trois autres touchés et les Falcons d'Atlanta sont demeurés invaincus en battant les Texans de Houston 48-21, dimanche.

Freeman, qui a pris la relève au poste de porteur de ballon après que la recrue Tevin Coleman eut subi une blessure aux côtes lors de la deuxième semaine d'activités, a marqué six touchés au cours des deux derniers matchs. Freeman a enregistré trois courses payantes de 16, 23 et six verges. Il a mis la table pour un autre majeur en captant une passe de 44 verges.

«Les occasions signifient tout, a déclaré Freeman. J'ai toujours cru en moi. C'est difficile de prendre le rythme quand tu ne joues pas. Je dois entrer dans le match et la confiance vient à moi.»

Les Falcons ont amélioré leur fiche à 4-0 pour la quatrième fois seulement dans l'histoire de la concession. Ils ont gagné leurs trois premiers matchs sous les ordres de Dan Quinn en venant de l'arrière au dernier quart.

Rien n'a tourné en faveur des Texans (1-3). Le quart-arrière Ryan Mallett a été retiré du match après que les Falcons eurent pris les devants 42-0. Le porteur de ballon Arian Foster a disputé son premier match de la saison, mais n'a pas trouvé l'espace nécessaire pour courir.

Il s'est même fait arracher le ballon des mains par un de ses coéquipiers, ce qui a mené à un touché des Falcons.

Ryan a complété 19 de ses 27 tentatives de passes pour des gains de 256 verges. La deuxième passe de Mallett a été déviée et interceptée par le plaqueur Jonathan Babineaux, les Falcons reprenant le ballon à leur ligne de 46 verges. Freeman a capté une courte passe de 24 verges et trouvé une faille dans la défensive adverse sur la séquence suivante pour inscrire son premier touché.

La domination ne faisait que commencer.

«Nous devons courir, lancer et attraper le ballon, a indiqué Mallett. Nous devons nous améliorer dans chaque phase du jeu.»

Les Giants à ,500 grâce à un deuxième gain de suite

Rashad Jennings a résisté à trois plaqués dans un jeu passe et course de 51 verges pour un touché, à mi-chemin au dernier quart, et les Giants de New York ont filé vers un gain de 24-10 face aux Bills de Buffalo, dimanche.

Eli Manning a réussi 20 passes sur 35 pour 212 verges, dont trois connexions payantes.

Prince Amukamara a étouffé une menace tardive du club local en faisant perdre le ballon à l'ailier espacé Robert Woods, avec 3:41 au cadran au dernier quart.

Les Giants (2-2) ont ramené leur fiche à ,500 avec ce deuxième gain d'affilée. Ils vont tenter de garder leur élan le week-end prochain aux Meadowlands, face aux 49ers.

Les Bills (2-2) n'ont pas inscrit de points en deux présences au-delà de la ligne de 20 des New-Yorkais.

Dominique Rodgers-Cromartie et J.T. Thomas ont causé le deuxième échec en limitant le demi offensif Karlos Williams à du surplace lors d'un quatrième essai et les buts, de la ligne de 1.

Les Bills ont aussi été punis 17 fois pour 135 verges. Il faudra rectifier le tir en vue de leur match de dimanche prochain, au Tennessee.

Cousins rejoint Garcon en fin de match et Washington l'emporte 23-20

Kirk Cousins a rejoint Pierre Garcon sur quatre verges avec 26 secondes au cadran, permettant aux Redskins de Washington de l'emporter 23-20 contre les Eagles de Philadelphie.

Amorçant la poussée à leur ligne de 10 avec un peu plus de six minutes à disputer, les Redskins (2-2) ont signé une montée décisive de 15 jeux.

Cousins a complété 31 passes sur 46 pour 290 verges, évitant l'interception et subissant un seul sac.

Cousins a échappé le ballon une fois et ce à la ligne de 1 adverse, mais il l'a récupéré lui-même et a franchi la verge manquante pour un touché, avec l'aide du demi offensif Matt Jones.

Sam Bradford a réussi trois passes de touché en deuxième demie, dont une de 62 verges et une autre de 39 verges.

Caleb Sturgis a toutefois bousillé une occasion de converti et une tentative de placement de 33 verges du côté des Eagles (1-3), qui ont subi leurs trois revers par un total de 15 points.

Cutler et Gould mènent les Bears à une victoire de 22-20 face aux Raiders

Jay Cutler et Robbie Gould ont procuré une première victoire à leur entraîneur John Fox au bon moment.

Cutler a lancé deux passes de touché et s'est racheté après une interception en mettant la table pour le placement victorieux de Gould en fin de match, dimanche, menant ainsi les Bears de Chicago à une victoire de 22-20 face aux Raiders d'Oakland.

Les Raiders (2-2) ont pris les devants sur un placement de Sebastian Janikowski avec un peu plus de deux minutes à faire à la suite d'une interception de Charles Woodson profondément en territoire des Raiders.

«C'est une bataille chaque semaine, a indiqué Charles Woodson qui a réalisé l'interception qui a mené au placement de Janikowski. La semaine dernière, c'était une belle victoire à l'étranger contre les Browns de Cleveland. Mais la constance est la clé du succès.»

Cutler a ensuite mené les Bears (1-3) de leur ligne de 20 à la ligne de 32 des Raiders avant que Gould ne donne la victoire aux siens dans les dernières secondes du match.

«Je crois que ça part avec les revirements, a déclaré Latavius Murray, qui en a commis deux importants. J'ai été à l'origine de ça. C'est difficile de gagner de cette manière.»

Les Bears ont ainsi fait oublier deux revers embarrassants, dont leur premier blanchissage depuis 2002 la semaine dernière face aux Seahawks de Seattle, pour offrir un premier gain à Fox depuis qu'il a été embauché au cours de la saison morte.

La victoire est survenue face à l'entraîneur des Raiders, Jack Del Rio, qui était son coordonnateur défensif en Caroline et à Denver. Elle a aussi couronné une semaine occupée pour les Bears, qui ont échangé Jared Allen aux Panthers de la Caroline.

Derek Carr a amassé 196 verges alors que les Raiders ont perdu après avoir signé deux victoires de suite.

Cutler a complété 28 de ses 43 tentatives de passes pour des gains de 281 verges après avoir raté le dernier match en raison d'une blessure à la cuisse. Matt Forte a récolté 91 verges au sol et 64 par la voie des airs. Martellus Bennett a capté 11 passes pour 83 verges et un touché. Marquess Wilson a ajouté 80 verges de gains. Eddie Royal a inscrit un touché sur la première séquence du match.

Pour Oakland, Carr a réussi 20 de ses 33 tentatives de passes avec deux touchés et une interception.

Les Panthers l'emportent 37-23 face aux Buccaneers

Cam Newton a lancé deux passes de touché et Josh Norman a retourné une des quatre interceptions des siens dans la zone des buts alors que les Panthers de la Caroline sont demeurés invaincus en battant les Buccaneers de Tampa Bay, dimanche.

Newton a lancé des passes payantes de six et 12 verges en direction de Ted Ginn fils. Une semaine après avoir préservé la victoire avec une interception dans la zone des buts face aux Saints de La Nouvelle-Orléans, Norman a marqué sur une course de 46 verges et a retourné une interception sur 34 verges.

Le demi inséré Ed Dickson a récupéré un échappé au troisième quart et a retourné le ballon sur 57 verges pour le touché.

Les Panthers ont amélioré leur fiche à 4-0 pour la première fois depuis 2003, alors qu'ils avaient signé cinq victoires de suite. Les Buccaneers (1-3) ont perdu cinq matchs de suite contre les Panthers et ont encaissé 11 défaites consécutives à domicile.

Les Packers viennent à bout des 49ers 17-3

Aaron Rodgers a récolté 224 verges de gains aériens et a lancé une passe de touché en plus de réussir une course de 17 verges qui a mené à un majeur important en deuxième demie et il a propulsé les Packers de Green Bay vers une victoire de 17-3 face aux 49ers de San Francisco, dimanche.

Les Packers (4-0) ont gagné leurs quatre premiers matchs de la saison pour une première fois en quatre ans.

Richard Rodgers a capté une passe de touché de neuf verges lors de la première série à l'attaque du match, mais il a ensuite fallu attendre la deuxième demie avant de voir Aaron Rodgers et les Packers ouvrir la machine. Les Packers ont donc mis fin à une série de quatre défaites à San Francisco, incluant deux revers en éliminatoires.

Clay Matthews a aussi laissé son emprunte sur le match. Quand il a réussi un sac contre Colin Kaepernick au troisième quart, il a embrassé son biceps droit pour célébrer le jeu comme Kaepernick le fait habituellement. Il s'agissait d'un des six sacs des Packers au cours de l'après-midi.

Même s'ils n'ont pas été spectaculaires, les Packers ont fait le travail après avoir joué lundi soir et voyagé vers la côte Ouest américaine. En 2011, les Packers avaient gagné leurs 11 premiers matchs.

Les Packers espèrent qu'ils seront de route au Levi's Stadium plus tard cette saison. Le stade des 49ers sera le site du 50e Super Bowl.

Kaepernick a été victime d'une cinquième interception en deux matchs et les 49ers (1-3) ont marqué seulement 28 points lors de leur série de trois revers, et ils en ont concédé 107.

Les Packers ont pris le contrôle peu de temps après que Reggie Bush eut été arrêté sur une course au milieu de la ligne offensive lors d'un troisième essai et 11 verges à franchir, un choix de jeu qui a rapidement été critiqué.

Sur la séquence suivante des Packers, James Jones a capté une passe de 38 verges le long de la ligne de touche. Rodgers a ensuite couru sur 17 verges pour mettre la table pour John Kuhn, qui a atteint la zone des buts sur une course d'une verge. Ce touché donnait les devants 14-3 aux Packers et ils n'ont plus été inquiétés par la suite.

Les Chargers l'emportent in extremis face aux Browns

Profitant d'une deuxième chance en raison d'une pénalité, la recrue Josh Lambo a réussi un placement de 34 verges en toute fin de match pour mener les Chargers de San Diego à une victoire de 30-27 face aux Browns de Cleveland, dimanche.

Les Chargers ont ainsi mis fin à une séquence de deux revers. Lambo a raté sa première tentative de la ligne de 39 verges avec deux secondes à écouler, mais Tramon Williams était hors-jeu. Lambo a ensuite réussi son troisième placement du match.

Les Browns (1-3) avaient créé l'égalité 27-27 sur la passe d'une verge de Josh McCown à Gary Barnige avec 2:09 à faire et à une transformation de deux points. Celle-ci a été possible grâce à la reprise vidéo qui a renversé la décision de passe incomplète rendue sur le jeu précédent.

Philip Rivers a complété 23 de ses 38 tentatives de passes pour des gains de 358 verges et trois touchés pour les Chargers. McCown a été 32-en-41 pour 356 verges et deux touchés.

Les Rams battent les Cardinals 24-22

Le porteur de ballon Todd Gurley a accumulé 144 de ses 146 verges de gains en deuxième demie et les Rams de St. Louis ont infligé un premier revers aux Cardinals de l'Arizona cette saison en les battant 24-22, dimanche.

Gurley, qui a été choisi par les Rams en première ronde du dernier repêchage, a connu sa journée la plus occupée chez les professionnels et il a réussi une course de 52 verges pour mettre la table pour le touché qui a fait la différence.

Nick Foles a lancé trois passes de touché, dont deux après des revirements de l'adversaire, et la défensive des Rams a limité les Cardinals (3-1) à des placements lors de quatre de leurs cinq présences à l'intérieur de la ligne de 20 verges.

Les Cards se sont retrouvés devant un troisième essai et deux verges à franchir au 43 des Rams dans les derniers moments du match, mais Carson Palmer a été imprécis deux fois de suite, redonnant le ballon aux Rams.

Les Rams (2-2) ont gagné leurs deux matchs jusqu'ici contre des rivaux de la section Ouest de la Nationale.

Les Broncos ont le dessus sur les Vikings 23-20

Brandon McManus a réussi un placement de 39 verges avec 1:51 à faire et les Broncos de Denver ont réussi sept sacs pour battre les Vikings du Minnesota 23-20, dimanche.

Von Miller a repris le ballon échappé par Teddy Bridgewater à la suite d'un sac de T.J. Ward dans les dernières secondes pour sceller l'issue de la rencontre en faveur des Broncos (4-0), qui ont obtenu une course de touché de 72 verges de Ronnie Hillman.

Peyton Manning a mené ses équipes à des départs de 4-0 à sept occasions, un sommet dans la NFL. Celui qui suit est Fran Tarkenton, qui a réalisé l'exploit à quatre reprises. Manning a aussi rejoint Brett Favre en tant que seuls quarts à avoir remporté 100 départs à domicile dans la NFL.

Ce ne fut pas une bonne journée pour Manning, qui a été intercepté à deux reprises par les Vikings (2-2).

Adrian Peterson a inscrit un touché à la suite d'une course de 48 verges pour réduire l'écart à 20-17 et couronner une montée de 97 verges avec 10 minutes à faire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer