Plusieurs quarts de la NFL à l'infirmerie

Le quart-arrière des Cowboys Tony Romo a subi... (Photo Eric Hartline, USA Today)

Agrandir

Le quart-arrière des Cowboys Tony Romo a subi dimanche une deuxième fracture de la clavicule gauche en cinq ans. Il devrait être absent du jeu environ huit semaines.

Photo Eric Hartline, USA Today

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Tony Romo n'est pas le seul quart-arrière à avoir subi une blessure, dimanche. C'est également le cas de Jay Cutler, de Matthew Stafford et de Drew Brees, qui pourraient tous rater le prochain match de leur équipe.

Cutler a quitté la rencontre entre les Bears et les Cardinals de l'Arizona, à Chicago, en raison d'une blessure à une cuisse. Il s'est fait mal en tentant d'effectuer un plaqué après avoir lancé une interception. Jimmy Clausen l'a remplacé.

La blessure de Cutler n'est pas sérieuse, mais l'entraîneur John Fox a indiqué hier qu'il ne savait pas encore qui serait son quart partant contre les Seahawks, dimanche à Seattle. Les Bears sont déjà privés de leurs deux principaux ailiers espacés, Alshon Jeffery (cuisse) et la recrue Kevin White (jambe). Jeffery ne devrait pas s'absenter longtemps, mais White pourrait rater la saison en entier.

Jim Caldwell n'a pas voulu préciser la nature exacte de la blessure de Stafford, hier, mais le pilote des Lions de Detroit n'a pas écarté la possibilité que le quart-arrière rate le match de dimanche prochain contre les Broncos de Denver. Stafford aurait subi une blessure aux côtes.

«Il souffre. Ce fut une dure journée pour lui», a commenté Caldwell au Detroit News. Stafford a encaissé plusieurs plaqués solides contre les Vikings du Minnesota; il a tenté 53 passes, 35 de plus que son vis-à-vis Teddy Bridgewater.

Comme les Lions et les Bears, les Saints de La Nouvelle-Orléans ont perdu leurs deux premiers matchs de la saison et risquent de devoir disputer leur troisième sans leur quart partant. Brees s'est blessé à l'épaule droite dans la défaite des siens aux mains des Buccaneers de Tampa Bay.

Le joueur-étoile de 36 ans a dit que la blessure avait nui à quelques-unes de ses passes. Sean Payton, entraîneur-chef des Saints, a affirmé qu'il était trop tôt pour savoir si Brees serait en mesure d'affronter les Panthers de la Caroline, dimanche à Charlotte.

C'est la deuxième fois en cinq ans que Romo se fracture la clavicule gauche. Le quart-arrière des Cowboys de Dallas ne subira toutefois pas d'intervention chirurgicale, selon ESPN et profootballtalk.com. La durée de l'absence de Romo devrait être d'environ huit semaines. Brandon Weeden sera le quart partant des Cowboys durant cette période.

Kelly embarrassé

Au lendemain de la pitoyable performance de son attaque contre les Cowboys, Chip Kelly a avoué qu'il avait été gêné du rendement de l'unité.

«Je ne sais pas de quelle façon se sentent les joueurs, mais j'étais embarrassé. Ce n'est pas de cette façon qu'on est supposé jouer, ce n'est pas le genre d'équipe qu'on est», a commenté l'entraîneur-chef et DG des Eagles de Philadelphie.

Malgré son horrible match contre les Cowboys, Sam Bradford demeurera le quart partant des Eagles, qui rendront visite aux Jets de New York le week-end prochain. «Les joueurs qui sont en poste sont les joueurs avec lesquels on disputera la saison», a dit Kelly.

Rodgers se moque de Wilson

Russell Wilson en avait fait sourciller plus d'un avec ses commentaires d'après-match lorsque les Seahawks ont éliminé les Packers de Green Bay en finale de l'Association nationale, l'hiver dernier. Il avait dit que c'était Dieu qui lui avait fait lancer quatre interceptions afin que la victoire des Seahawks puisse être encore plus spéciale.

Dans le vestiaire des perdants, Rodgers avait répliqué qu'il ne croyait pas que Dieu s'intéressait au football. Après la victoire de 27-17 des Packers contre les Seahawks dimanche soir, Rodgers a lancé cette savoureuse déclaration.

«C'était un bon travail de préparation, a-t-il d'abord dit au sujet de la victoire des siens. Et d'avoir pu obtenir l'aide de Dieu... Je pense que Dieu était un partisan des Packers ce soir, alors il a pris soin de nous», a lancé Rodgers, sourire en coin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer