Les Cowboys gagnent le match, mais perdent Tony Romo

Tony Romo a quitté le match au troisième... (PHOTO AP)

Agrandir

Tony Romo a quitté le match au troisième quart quand il a été victime d'un sac de Jordan Hicks.

PHOTO AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Rob Maaddi
Associated Press
Philadelphie

Tony Romo a rejoint Dez Bryant chez les blessés en raison d'une fracture de la clavicule gauche, mais les Cowboys de Dallas ont neutralisé DeMarco Murray et battu les Eagles de Philadelphie 20-10, dimanche.

«Je serai de retour, a dit Romo. Ça va prendre du temps. J'ai un os de fracturé. C'est comme ça. Notre équipe a bien joué. Je suis fier que nous ayons gagné. Ce n'est pas facile de venir ici et de gagner. J'espère que nous allons poursuivre sur cette lancée.»

Kyle Wilber a marqué un touché sur un retour de botté bloqué de 26 verges, le quart réserviste Brandon Weeden a lancé une passe de touché de 42 verges à Terrance Williams et les Cowboys (2-0) ont fait fi de 18 pénalités, un record d'équipe, pour filer vers une 10e victoire d'affilée à l'étranger.

Le prix de la victoire a toutefois été cher pour les Cowboys.

Romo avait subi une blessure semblable lors de la septième semaine de la saison 2010 et il avait raté le reste de la saison. L'équipe a indiqué que son état de santé serait évalué lundi. Romo a quitté le match au troisième quart quand il a été victime d'un sac de Jordan Hicks.

Weeden a un dossier de 5-16 en tant que partant. Il a été 7-en-7 pour 73 verges de gains.

«Je sais comment me préparer, j'ai appris de Tony et je n'ai qu'à ne pas me mettre trop de pression sur les épaules, a dit Weeden. Mais ce sera un beau défi.»

Les Cowboys avaient déjà perdu les services de Bryant la semaine dernière. Le receveur étoile devrait rater au moins six semaines après avoir subi une opération à un pied.

«L'important, c'est qu'il sera de retour à la fin de la saison, a dit le propriétaire des Cowboys Jerry Jones en parlant de Romo. Physiquement, il est quelqu'un de concentré et il comprend son corps. Si c'est possible qu'il revienne, il va le faire. Personne n'apprécie ce qu'il peut faire autant que lui.»

Murray, le porteur de ballon ayant accumulé le plus de gains au sol la saison dernière dans la NFL, a récolté deux verges de gains en 13 courses contre son ancienne équipe. Le quart Sam Bradford a été victime de trois revirements, dont une interception dans la zone des buts. Les Eagles ont gagné seulement 21 verges à l'attaque en première demie et ont conclu le match avec des gains de 226 verges.

Les Eagles (0-2) étaient les favoris pour arracher le titre de la section Est de la Nationale des mains des Cowboys cette saison, mais ils ont plutôt eu des allures d'équipe qui pourrait être la première à parler au prochain repêchage.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer