Tom Brady a le dernier mot contre Rex Ryan

Tom Brady... (Photo Kevin Hoffman, USA TODAY Sports)

Agrandir

Tom Brady

Photo Kevin Hoffman, USA TODAY Sports

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
John Wawrow
Associated Press
ORCHARD PARK, N.Y.

Tom Brady a récolté 466 verges de gains - son deuxième plus haut total en carrière - et a lancé trois passes de touché, guidant les Patriots de la Nouvelle-Angleterre vers une victoire de 40-32, dimanche, face aux Bills de Buffalo.

Julian Edelman a inscrit deux touchés et les Patriots ont dû étouffer la tentative de remontée des Bills au quatrième quart après s'être forgé une avance de 37-13.

Le botteur des Patriots Stephen Gostkowski a réussi un placement de 25 verges avec 1:15 à faire. La dernière séquence des Bills a pris fin sur le jeu offensif suivant, quand une passe de Tyrod Taylor vers Sammy Watkins a été déviée et a été interceptée par Logan Ryan.

Les Patriots (2-0) ont donc continué de s'imposer contre leurs rivaux de la section Est de l'Américaine en battant les Bills (1-1) pour une 27e fois à leurs 30 derniers duels.

Brady a une fiche de 24-3 face aux Bills, qui n'avaient jamais accordé autant de gains aériens à un quart adverse.

Les Steelers écrasent les 49ers 43-18

Ben Roethlisberger a amassé 369 verges par la voie aérienne en plus de lancer trois passes de touché, DeAngelo Williams a égalé le record de concession avec trois majeurs au sol et les Steelers de Pittsburgh ont pulvérisé les 49ers de San Francisco 43-18 dimanche après-midi.

Les Steelers (1-1) ont converti deux tentatives de transformation de deux points en première demie pour prendre les commandes du match, et ils ont ensuite filé aisément vers la victoire contre les 49ers (1-1). Antonio Brown a capté neuf passes pour 195 verges de gains et deux touchés pour les Steelers, qui ont récolté un total de 453 verges de gains en dépit du fait qu'ils aient eu la possession du ballon pendant seulement 23 minutes.

Colin Kaepernick a obtenu 335 verges de gains par la voie aérienne et décoché deux passes de touché. Torrey Smith a réussi six attrapés pour 120 verges et un majeur, mais les 49ers n'ont jamais été de taille contre les Steelers.

Les Steelers se sont forgé un coussin de 26 points à la mi-temps et n'ont plus jamais regardé derrière eux par la suite. Roethlisberger a ensuite fait preuve de tout son talent en menant l'attaque des Steelers, qui ressemblait de nouveau à l'une des meilleures de la NFL.

Les Bengals défont les Chargers 24-19

Andy Dalton a décoché trois passes de touché et les Bengals de Cincinnati ont rapidement mis un terme à la séquence parfaite de Philip Rivers par la voie aérienne, dimanche après-midi, en route vers une victoire de 24-19 contre les Chargers de San Diego.

La passe de neuf verges de Dalton vers Tyler Eifert a permis aux Bengals (2-0) de prendre le contrôle du match en milieu de quatrième quart. Les Chargers (1-1) ont mis la table pour le premier majeur des locaux en commettant un échappé.

Giovani Bernard a remplacé Jeremy Hill au poste de demi-offensif après que ce dernier eut commis deux échappés. Il a complété la rencontre avec 123 verges de gains.

La série de passes complétées de Rivers s'est arrêtée à 22, un record des Chargers qui constitue également la troisième plus longue séquence du genre dans l'histoire de la NFL. Peyton Manning en avait déjà complété 23 de suite. Joe Montana, Mark Brunell, David Carr et Matt Ryan ont aussi réussi 22 passes d'affilée. Le record appartient à Donovan McNabb, qui a complété 24 passes de suite.

Rivers a lancé une passe de touché de 10 verges tôt en deuxième demie. Il s'agissait de la 255e de sa carrière, lui permettant de surpasser Dan Fouts pour le plus grand nombre dans l'histoire de la concession californienne.

Manziel lance deux passes de touché dans la victoire des Browns

Johnny Manziel a lancé une passe de touché de 60 verges à Travis Benjamin dès le deuxième jeu à l'attaque des siens et le duo a connecté à nouveau pour un majeur de 50 verges avec 2:52 à faire dans une victoire de 28-14 des Browns de Cleveland, dimanche, contre les Titans du Tennessee.

Benjamin a également inscrit un touché sur un retour de botté de dégagement de 78 verges en première demie et les Browns (1-1) ont gagné leur match d'ouverture locale pour seulement une troisième fois depuis 1999.

Ayant obtenu le départ à la place de Josh McCown, blessé, Manziel a complété huit de ses 15 passes pour 172 verges de gains. Sa dernière passe complétée a rappelé ses beaux jours universitaires. Manziel a pivoté vers sa gauche pour s'enfuir de la pression et il a lancé une bombe vers Benjamin.

Manziel a eu le meilleur contre un autre récipiendaire du trophée Heisman: Marcus Mariota. Le quart des Titans (1-1) a lancé deux passes de touché en deuxième demie, mais il a été malmené par la défensive des Browns. Deuxième choix au total lors du dernier repêchage, Mariota a été victime de sept sacs.

Winston mène les Buccaneers à la victoire face aux Saints

Jameis Winston a lancé une passe de touché et a lui-même atteint la zone des buts une fois et il a guidé les Buccaneers de Tampa Bay vers une victoire de 26-19, dimanche, face aux Saints de La Nouvelle-Orléans.

Winston, qui avait été victime de deux interceptions et quatre sacs dans une défaite la semaine dernière à ses débuts de la NFL, a fait preuve de plus de maturité dans un environnement hostile au Superdome. Il a complété 14 de ses 21 passes pour 207 verges de gains et il n'a pas été intercepté. Il a commis un échappé, mais les Saints n'ont pu en profiter, ratant un placement de 42 verges.

Sa passe de touché est survenue sur un jeu de 15 verges en direction de Vincent Jackson.

Les Saints ont commis deux revirements sur des échappés - de la part du porteur de ballon Mark Ingram et du receveur Willie Snead - et Chris Conte a intercepté une passe de Drew Brees. Les Saints ont quand même obtenu deux occasions de niveler la marque à partir de la ligne de 27 dans le territoire des Bucs avec huit secondes à faire, mais les deux passes ont été incomplètes.

Falcons: Julio Jones attrape 13 passes contre les Giants

Julio Jones a capté une passe de 37 verges de Matt Ryan pour mettre la table pour un majeur de deux verges de Devonta Freeman avec 1:14 à faire et les Falcons d'Atlanta ont vaincu les Giants de New York 24-20, dimanche.

Jones a connu un match remarquable. Il a égalé un record d'équipe en attrapant 13 passes pour 135 verges de gains et les Falcons ont signé une deuxième victoire de suite. Son attrapé le plus important a été celui en fin de match le long de la ligne de touche alors qu'il était couvert par Prince Amukamara.

Les Giants (0-2), qui avaient été minés par des mauvaises décisions et une mauvaise exécution la semaine dernière à Dallas, ont gaspillé une avance de 20-10 au quatrième quart. Leonard Hankerson a capté une passe de 10 verges pour un touché pour réduire l'écart à 20-17. Ryan a ensuite orchestré une poussée victorieuse sur 70 verges.

Eli Manning a été imprécis deux fois alors que ses receveurs étaient démarqués pendant la dernière séquence des Giants.

En première demie, Odell Beckham fils avait transformé une courte passe en majeur de 67 verges, un des six jeux des Giants de 19 verges ou plus. Mais une autre mauvaise fin de match les a coulés.

Les Falcons ont dû se fier à Jones - qui a égalé le record d'équipe de Tony Gonzalez pour les attrapés en un match - puisqu'ils ont perdu les services du porteur de ballon recrue Tevin Coleman (côtes) en première demie. Ryan s'est tourné vers le jeu aérien et il a accumulé 363 verges de gains.

Même s'il a souvent été couvert par deux joueurs, Beckham a établi un record de la NFL avec 1495 verges de gains à ses 14 premiers matchs en carrière. Dimanche, il a attrapé sept passes pour 146 verges de gains.

Les Cardinals malmènent les Bears 48-23

Carson Palmer a lancé quatre passes de touché et il a guidé les Cardinals de l'Arizona vers une victoire de 48-23, dimanche, face aux Bears de Chicago, qui ont perdu les services du quart Jay Cutler en raison d'une blessure à une cuisse.

Palmer a rejoint Larry Fitzgerald sur trois de ses passes de touché, David Johnson a ramené le botté d'envoi sur 108 verges pour un majeur et il a aussi inscrit un touché au sol. L'entraîneur Bruce Arians a donc obtenu sa revanche face aux Bears, qui avait préféré embaucher Marc Trestman comme entraîneur-chef en janvier 2013.

Cutler a retraité au vestiaire après avoir été repoussé de la main quand il a tenté de plaquer Tony Jefferson sur un retour d'interception de 26 verges pour un touché tard en première demie. C'est ce qu'on retiendra de ce match même s'il a inclus plusieurs gros jeux.

Palmer et les Cardinals (2-0) ont donc eu le meilleur face aux Bears (0-2), qui n'ont toujours pas gagné sous les ordres de John Fox.

Vikings: Peterson accumule 192 verges de gains

Adrian Peterson a accumulé 192 verges de gains combinés et les Vikings du Minnesota ont fait oublier un premier match difficile en défaisant les Lions de Detroit 26-16, dimanche.

Peterson, qui jouait devant une foule partisane pour une première fois en 658 jours, a couru 29 fois avec le ballon pour 134 verges de gains après avoir reçu une chaleureuse ovation à sa sortie du tunnel pour faire son entrée sur le terrain.

La foule scandait «AP! AP! AP!» sous un soleil radieux et il a récompensé ses partisans. Peterson a également capté deux passes pour 58 verges de gains.

Teddy Bridgewater a disputé un match intelligent pour les Vikings (1-1), après avoir mal paru dans une défaite face aux 49ers de San Francisco, lundi dernier. Il a complété 14 de ses 18 passes pour 153 verges de gains et un touché. Il a aussi atteint la zone des buts sur une course d'une verge et il n'a pas commis de revirement.

Matthew Stafford a été erratique pour les Lions (0-2), qui se sont retrouvés devant un déficit de 14-0 tôt au deuxième quart et qui ont accumulé seulement 38 verges de gains au sol contre une défensive qui en avait concédé 230 aux 49ers.

Redskins: Matt Jones s'impose contre les Rams

La recrue Matt Jones a amassé 123 verges et marqué deux touchés au sol, Kirk Cousins a évité les revirements et les Redskins de Washington ont dominé pendant une demie, avant de s'accrocher pour vaincre les Rams de St. Louis 24-10 dimanche après-midi.

Jones, un choix de troisième ronde de l'Université de la Floride, a atteint la zone des buts après une course de 39 verges au premier quart, et une autre de trois verges alors qu'il restait environ deux minutes et demie au match.

Les Redskins (1-1) menaient 17-0 à la mi-temps. C'était la première fois qu'ils blanchissaient l'adversaire en première demie depuis le 2 octobre 2011, contre les Rams (1-1).

Cousins a complété 23 de ses 27 tentatives de passe pour 207 verges de gains et une passe de touché à Pierre Garçon. Au-delà de ces statistiques, il a surtout évité de commettre une interception.

Robert Griffin III n'était pas en uniforme pour les Redskins, pusqu'il occupe présentement le troisième rang dans la hiérarchie des quarts de la formation de la capitale fédérale américaine.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer