Première sortie publique pour Tom Brady

Dimanche, Brady (à droite) a mentionné que la... (Photo AP)

Agrandir

Dimanche, Brady (à droite) a mentionné que la décision de la NFL de déposer un appel «fait simplement partie du processus».

Photo AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
FOXBOROUGH

Le quart des Patriots de la Nouvelle-Angleterre Tom Brady veut simplement passer à autre chose.

Effectuant sa première sortie publique depuis l'annonce de la décision de la cour dans le dossier des ballons dégonflés, Brady a déclaré qu'il se concentrait sur sa préparation en prévision du match d'ouverture face aux Steelers de Pittsburgh, jeudi. Il a aussi remercié sa famille, ses amis et le propriétaire des Patriots, Robert Kraft, pour leur appui.

«Tout ce qui s'est passé au cours des sept derniers mois m'a beaucoup affecté personnellement et je ne veux pas vraiment en parler», a dit Brady, dimanche.

«Je pense vraiment que je dois simplement regarder devant. Il y a beaucoup de gars dans le vestiaire qui ont travaillé très fort pour se rendre ici, tout comme moi, et je suis heureux de pouvoir aller sur le terrain et jouer au football.»

La suspension de quatre matchs contre Brady pour avoir utilisé des ballons pas suffisamment gonflés lors du championnat de l'Américaine a été annulée jeudi par un juge fédéral. Ce dernier a critiqué le commissaire de la NFL, Roger Goodell, pour être allé «bien au-delà» des conclusions de l'enquête de Ted Wells.

Dimanche, Brady a mentionné que la décision de la NFL de déposer un appel «était leur choix».

«Je pense que ça fait simplement partie du processus, a-t-il noté. Mon travail est de me préparer à jouer au football et je suis très content de me concentrer là-dessus.»

Brady a guidé les Patriots vers la victoire du Super Bowl face aux Seahawks de Seattle le 1er février dernier, mais la saga des ballons dégonflés a fait les manchettes pendant la saison morte et les camps d'entraînement. Le quart a répété qu'il n'avait pas joué de rôle dans la conspiration pour dégonfler les ballons sous la limite permise lors du championnat de l'Américaine la saison dernière, quand les Patriots ont écrasé les Colts d'Indianapolis 45-7.

Deux employés des Patriots - le responsable de l'équipement Jim McNally et son adjoint John Jastremski - ont été suspendus pour leur rôle dans le scandale.

«Je me sens terriblement mal pour eux parce qu'ils ne sont pas ici avec nous présentement», a dit Brady.

Quand on lui a demandé s'il avait été en contact avec les deux hommes, Brady a refusé de répondre.

«Ce sont des choses très personnelles, a-t-il dit. Ils ont vécu une épreuve difficile, comme ma famille, et c'est un des facteurs difficiles. De mon côté, je veux me concentrer sur ce que je peux faire pour aider l'équipe à gagner et être le meilleur quart possible.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer