Les Alouettes renversent les Tiger-Cats

Kyries Hebert a intercepté une passe lors de... (Photo MARK BLINCH, Reuters)

Agrandir

Kyries Hebert a intercepté une passe lors de la dernière minute de jeu pour assurer la victoire aux Alouettes.

Photo MARK BLINCH, Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

C'était soir de fête, jeudi, au Tim Hortons Field à Hamilton, alors que les Tiger-Cats ont retiré le chandail de leur ancienne gloire Angelo Moska. Les Alouettes ont toutefois jeté une douche froide sur les célébrations en surprenant l'équipe de l'heure dans la LCF, 26-23.

À leurs 10 premiers matchs dans leur nouveau stade, les Tiger-Cats n'avaient jamais perdu. Ils venaient également d'écraser leurs trois derniers rivaux par des écarts de 29 points et plus. Mais les Als leur ont été supérieurs pendant la majeure partie de la soirée à leur premier match sous les ordres de Jim Popp.

> Le sommaire du match

Les Alouettes ont toutefois perdu une avance de 10 points au quatrième quart et semblaient en voie de laisser filer une autre victoire, comme ils l'ont souvent fait depuis le début de la saison. Mais Tanner Marsh, qui est venu en relève à Rakeem Cato, blessé, a mené une série victorieuse qui s'est terminée par le troisième placement du match de Boris Bede alors qu'il restait 1:11 à faire en temps réglementaire.

La défense des Oiseaux a ensuite fermé les livres grâce à une interception de Kyries Hebert, qui a également réussi l'un des six sacs aux dépens de Zach Collaros.

Cato a quitté la rencontre au deuxième quart après avoir été plaqué dans le dos par Eric Norwood. Le pied droit du quart-arrière a semblé rester coincé dans le gazon synthétique. Avant de se blesser, Cato a réussi quatre de ses sept passes pour des gains de 115 verges, un touché et aucune interception.

Sans être spectaculaire, Marsh a suffisamment bien joué pour permettre aux siens de remporter leur quatrième victoire de la saison. Il a complété 11 de ses 18 passes pour 99 verges de gains, a marqué un touché au sol et a été victime d'une interception.

Le meilleur joueur offensif des Alouettes a été Samuel Giguère, qui a obtenu plusieurs premiers jeux importants dans les dernières minutes du match. Le Québécois a porté le ballon cinq fois pour 27 verges et a capté deux passes pour 23 verges. Des statistiques somme toute modestes, mais chacune des verges gagnées par Giguère a nécessité un effort optimal.

Longs jeux de Rutley et de Green

Brandon Rutley a inscrit les premiers points du match avec un majeur de 65 verges, alors qu'il n'a même pas été touché par un adversaire après avoir capté une passe voilée de Cato. Sa vitesse et ses qualités de receveur ajoutent une dimension à l'attaque de Turk Schonert, qui a dû se passer des services de Tyrell Sutton, jeudi.

Les deux équipes ont échangé des placements avant que les Tiger-Cats ne créent l'égalité, 10-10, dans la troisième minute du deuxième quart. Collaros a gagné du temps en sortant de sa poche protectrice, puis a rejoint Luke Tasker dans le fond de la zone payante avec une passe de 8 verges. Le ballon est passé par-dessus les bras de Dominique Ellis, qui a donné trop d'espace à Tasker lors de cette séquence.

Dès le jeu qui a suivi la blessure de Cato, l'excellent Brandon Banks a commis une rare bévue en étant incapable de maîtriser le botté de dégagement de Bede. Nicolas Boulay a récupéré le ballon à la ligne de 47 verges des Tiger-Cats et Marsh a terminé la série des siens avec un touché d'une verge pour porter la marque à 17-10.

Les Oiseaux semblaient sur le point de prendre le contrôle du match lorsque leur défense a provoqué le deuxième revirement des Tiger-Cats. Le Canadien Michael Klassen a fait perdre le ballon à Collaros dans le champ arrière et l'a lui-même récupéré à la ligne de 30 des Ti-Cats. Mais deux jeux plus tard, Rutley a été victime d'un échappé à son tour.

L'équipe locale a ajouté trois points grâce au pied de Justin Medlock dans les dernières secondes de la première demie. C'est une punition de 15 verges pour rudesse excessive de Kyries Hebert qui a permis aux Tiger-Cats de tenter le placement en question.

Encore la défense

Solide en première demie, la défense des Als a élevé la qualité de son jeu d'un cran au retour de l'intermission. Elle a d'abord forcé l'attaque des Tiger-Cats à concéder un touché de sûreté après des sacs successifs de John Bowman (la date de péremption a été repoussée d'au moins une autre semaine) et Kyler Ellsworth, qui en a ajouté un deuxième plus tard dans la soirée.

Puis après une interception de Marsh dans le territoire montréalais, la défense des Oiseaux a forcé les Tiger-Cats à se contenter d'une autre tentative de placement grâce à de beaux plaqués de Gabriel Knapton et Winston Venable.

La défense des Alouettes a accordé 10 points à l'adversaire à partir du milieu du troisième quart et on avait l'impression que son réservoir était vide. C'était avant qu'Hebert n'intercepte la dernière passe du match de Collaros. 

Et soudain, la deuxième moitié de saison des Alouettes s'annonce drôlement intéressante.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer