La fin pour John Bowman avec les Alouettes?

John Bowman est le meneur chez les Alouettes... (Photo Olivier PontBriand, La Presse)

Agrandir

John Bowman est le meneur chez les Alouettes avec cinq sacs du quart cette saison. Malgré cela, il a été laissé de côté lors du dernier match et s'entraîne maintenant avec les réservistes de l'équipe.

Photo Olivier PontBriand, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

John Bowman n'est pas seulement le meneur de l'histoire des Alouettes avec 88 sacs, il occupe également le premier rang de l'équipe avec 5 sacs cette saison. Seulement trois joueurs dans la LCF en ont réussi plus que lui cette année.

Malgré un bon début de saison, Bowman a été laissé de côté contre les Eskimos d'Edmonton, jeudi dernier. Les Alouettes font normalement appel à trois ailiers défensifs américains lors des matchs, mais ils n'ont utilisé que Gabriel Knapton et Aaron Lavarias.

«Je n'aime pas ça et aucun athlète professionnel n'aimerait ça. Était-ce une décision juste? C'est aux entraîneurs d'en juger», a commenté Bowman, hier, lui qui s'entraîne avec les réservistes depuis le début de la semaine.

Âgé de 33 ans, Bowman a perdu une quinzaine de livres pendant la saison morte. «Je savais que j'étais au pied du mur et je voulais forcer la main à l'organisation en me présentant au camp en excellente condition physique. J'ai gagné de la vitesse en perdant du poids», a raconté le natif de Brooklyn à La Presse il y a quelques semaines.

Or, malgré une récolte de cinq sacs en autant de matchs avant la rencontre de la semaine dernière, Bowman a perdu sa place dans la formation.

«J'ai été surpris, mais je n'aurais pas dû l'être. De nos jours, il n'y a plus rien qui devrait nous surprendre dans le sport professionnel. Ça fait 10 ans que je suis dans cette ligue et avec cette équipe et la décision est venue de nulle part. Mais elle n'aurait pas dû me surprendre.»

Lorsque La Presse a demandé à Tom Higgins s'il n'était pas mal à l'aise de voir un vétéran de 10 saisons comme Bowman s'entraîner avec ce qui est appelé le «scout team», l'entraîneur-chef a offert une réponse qui laisse croire que Bowman a peut-être déjà disputé son dernier match avec les Als.

«Tout le monde doit faire des sacrifices à l'occasion. Ce n'est pas facile pour un joueur professionnel, mais il devra patienter afin de voir s'il obtiendra une autre occasion de jouer», a indiqué Higgins.

«Je ne veux pas terminer ma carrière de cette façon, alors je vais discuter avec l'organisation. La situation ne pourra demeurer ainsi, quelque chose devra se produire. Je devrai changer d'adresse ou quelque chose d'autre devra se produire», a dit Bowman, qui n'envisage pas la retraite pour l'instant.

«Même si je dispute ma 10e saison, je sais que je peux encore être productif. Ceux qui regardent les matchs savent que je peux encore jouer à un bon niveau.»

Retiré de la formation des joueurs réguliers

Ce n'est pas tant que Bowman ait perdu son poste de partant qui étonne. Knapton et Lavarias, qui est revenu au jeu jeudi dernier, sont très bons et plus jeunes que lui. C'est plutôt qu'il ait été retiré de la formation des 44 joueurs réguliers qui a surpris.

Le fait que les Alouettes utilisent maintenant un botteur international en Boris Bede plutôt qu'un botteur national comme c'était le cas avec Sean Whyte expliquerait la décision de l'équipe.

«Je ne contrôle pas la façon dont la formation est établie. Ils m'ont expliqué que c'était à cause du botteur. Au bout du compte, les entraîneurs vont choisir d'utiliser les joueurs qu'ils estiment leur donner les meilleures chances de l'emporter. Et actuellement, je ne fais pas partie de ces joueurs.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer