Michael Sam jouera «plus tôt que tard»

Au terme de l'entraînement des Alouettes, mardi, l'entraîneur-chef... (Photo Robert Skinner, La Presse)

Agrandir

Au terme de l'entraînement des Alouettes, mardi, l'entraîneur-chef Tom Higgins a confirmé que Michael Sam disputerait son premier match en carrière dans la Ligue canadienne au cours du prochain mois.

Photo Robert Skinner, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Michael Sam disputera son premier match dans la LCF en août. C'est ce qu'a confirmé Tom Higgins au terme de l'entraînement des siens, mardi. Le pilote n'a pas voulu dire si l'ailier défensif jouerait samedi soir contre les Stampeders à Calgary, mais les chances semblent grandes.

«Il va jouer en août. On a cinq matchs durant le mois, dont quatre à l'étranger. Il s'approche continuellement d'un premier match», a indiqué Higgins.

«Tout le monde se demande s'il est capable de livrer une bonne performance, et la seule façon de le savoir, c'est en le faisant jouer. Alors on a hâte de le voir jouer, et ça se produira plus tôt que tard», a ajouté l'entraîneur-chef des Alouettes.

De prime abord, la décision d'apporter un changement à une défense qui excelle depuis le début de la saison semble risquée. Seuls les Eskimos d'Edmonton ont accordé moins de points que les Alouettes, qui mènent la ligue pour le nombre de sacs et d'interceptions.

«Lorsqu'il s'agit de questions qui touchent le personnel des joueurs, c'est à l'entraîneur-chef et au directeur général qu'elles doivent être posées», a répondu le coordonnateur défensif Noel Thorpe lorsque La Presse lui a demandé s'il croyait que le fait d'apporter un changement pourrait menacer l'équilibre de son unité et, par le fait même, de l'équipe.

«Mon travail, c'est de jouer. L'entraîneur décide qui mérite de jouer ou non. Cela étant dit, s'il joue, je présume qu'il sera prêt à apporter sa contribution», a quant à lui commenté le vétéran John Bowman, qui risque de voir son temps de jeu diminuer au profit de Sam, même s'il mène l'équipe avec quatre sacs en autant de matchs.

Il n'est cependant pas certain que le joueur qui perdra sa place dans la formation sera un ailier défensif, ou même un joueur défensif. Higgins a précisé qu'il pourrait tout aussi bien opter pour un joueur offensif. «On a beaucoup de flexibilité sur ce plan», a-t-il dit.

Sam reste muet

Les Alouettes avaient précisé que Sam ne parlerait plus aux médias tant qu'il n'aurait pas participé à un match lorsque ce dernier a donné son point de presse après être revenu avec l'équipe, il y a quelques semaines. La consigne a été respectée, et l'ailier défensif a refusé de répondre aux questions des journalistes, mardi.

Avant de quitter le terrain du stade Hébert, Sam a reçu des conseils de Higgins, qui a fait quelques exercices individuels avec lui. L'entraîneur a soutenu que la décision d'utiliser Sam dans un proche avenir était la sienne.

«C'était ma décision. Lorsqu'il est revenu avec l'équipe, j'ai dit que ça lui prendrait de trois à quatre semaines pour être prêt à jouer, et c'est ce temps qui s'est écoulé. Il est prêt, il veut jouer, et je pense qu'il le fera plus tôt que tard», a répété  Higgins.

«Michael travaille fort. Il donne un bon effort et il retrouve la forme. Les choses vont également bien dans nos réunions et il continue de se familiariser avec nos stratégies», a de son côté expliqué Thorpe.

«On veut le voir jouer et on veut ajouter de la profondeur à notre formation. Il n'y a aucune raison pour laquelle il ne devrait pas jouer. Il pourrait peut-être aussi nous aider sur les unités spéciales», a précisé Higgins.

Markell Carter écope

De l'avis de plusieurs personnes qui s'y connaissent, dont des entraîneurs et d'anciens joueurs, Markell Carter était l'un des jeunes joueurs les plus prometteurs des Als. Capable d'occuper un poste d'ailier défensif, de plaqueur ou même de secondeur, Carter a été l'une des belles révélations du camp d'entraînement. Or, les Alouettes ont annoncé qu'il avait été libéré, mardi.

«C'est parce qu'on jugeait que nos autres joueurs défensifs cadraient mieux avec ce que l'on recherchait. On a laissé partir un bon joueur, mais on en possède plusieurs autres», s'est défendu Higgins.

Le quart-arrière Andrew Manley a également été remercié par l'équipe. L'organisation a embauché le quart Anthony Boone et le receveur B.J. Cunningham.

Par ailleurs, Fred Stamps et Jerald Brown étaient absents, mardi, le premier pour des raisons personnelles et le second parce qu'il était malade. Les deux joueurs devraient être de retour avec l'équipe mercredi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer