Michael Sam lassé de l'attention médiatique

Michael Sam fait actuellement partie de l'équipe de... (Photo Patrick Sanfaçon, La Presse)

Agrandir

Michael Sam fait actuellement partie de l'équipe de développement de 10 joueurs des Alouettes et il ne participera pas à un match avant un bon moment, selon l'entraîneur-chef Tom Higgins.

Photo Patrick Sanfaçon, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Après s'être fait photographier avec quelques partisans, Michael Sam s'est amené à reculons devant les membres des médias qui l'attendaient, lundi. L'ailier défensif a répondu sèchement à la plupart des questions qui lui ont été posées, puis a laissé les journalistes en plan après moins de trois minutes.

Pourquoi a-t-il quitté l'équipe le 12 juin dernier? «Pour des raisons personnelles, comme je l'ai déjà dit.» Lorsqu'un journaliste lui a demandé s'il pouvait préciser un peu, Sam a offert la même réponse: «Pour des raisons personnelles, comme je l'ai déjà dit.»

Même si les Alouettes ne savaient pas s'il serait de retour avec eux jusqu'à la semaine dernière, Sam, lui, a soutenu qu'il avait toujours su qu'il serait de retour. «Je devais seulement régler certains trucs personnels. Tout est réglé, alors je suis de retour.»

Arrivé à Montréal au milieu de la semaine dernière, Sam a participé à des réunions d'équipe, dimanche matin. Il a profité de cette occasion afin de s'adresser à ses coéquipiers.

«Il nous a demandé s'il pouvait parler à ses coéquipiers et on lui a donné la permission de le faire. Il a parlé tout au plus pendant une minute. Les entraîneurs n'étaient pas dans la pièce alors j'en ai parlé avec quelques joueurs afin de savoir comment les choses s'étaient déroulées. Les joueurs semblent respecter sa décision et comprennent un peu mieux la situation», a expliqué l'entraîneur-chef Tom Higgins.

«Il nous a expliqué pourquoi il était parti et pourquoi il était revenu. Il a dit qu'il était revenu l'esprit tranquille et qu'il serait plus impliqué», a dit le joueur de ligne Luc Brodeur-Jourdain.

«On est heureux qu'il soit de retour avec l'équipe et on pourra maintenant se concentrer sur le football. Je suis certain qu'il est tanné de devoir répondre aux questions à ce sujet, et on est tous tannés, nous aussi», a avoué le bloqueur Josh Bourke.

Trop d'attention

Ce serait essentiellement parce qu'il sait que toute l'attention médiatique qu'il reçoit agace certains de ses coéquipiers que Sam voudrait éviter de donner des entrevues, autant que possible.

«Je sais qu'il est parti en coup de vent, mais ça ne lui tente pas de devoir parler aux médias tant et aussi longtemps qu'il n'aura pas accompli quelque chose sur le terrain. Il ne croit pas qu'il mérite d'être le centre d'attention», a laissé entendre Higgins.

«Il n'a jamais joué un seul jeu dans la LCF et il reçoit plus d'attention que tous ses coéquipiers. Et ça le dérange. Il comprend la situation dans laquelle il se trouve, mais il ne veut pas être sous les réflecteurs et on va respecter sa décision. Lorsqu'il fera partie de nos 46 joueurs réguliers, il aura alors la responsabilité de répondre aux questions des médias», a ajouté l'entraîneur, qui s'est porté à la défense de Sam.

«On a des obligations envers les médias, mais il a également droit à sa vie privée. Il ne veut pas être le centre d'attention. Ça n'aide pas la situation avec ses coéquipiers. Il ne veut pas être une distraction pour l'équipe et il estime que c'est ce qu'il devient à cause de l'attention médiatique.»

Dans l'équipe de développement

Sam fait actuellement partie de l'équipe de développement de 10 joueurs des Alouettes et ne participera pas à un match avant un bon moment. Higgins a estimé que Sam aurait besoin d'au moins trois ou quatre semaines avant de pouvoir disputer un match.

«Il devra d'abord se mettre en forme. Il s'entraînera donc à la fin de tous nos entraînements. Il fera partie de nos équipes d'entraînement, autant en défense que sur nos unités spéciales», a précisé Higgins.

«Il devra travailler fort afin de retrouver la forme et il devra gagner la confiance de ses coéquipiers. Jusqu'à présent, ça se déroule bien. Il a été bien accueilli et je ne crois pas que ça causera des problèmes», a indiqué le pilote.

«Je ne crois pas qu'il est arrivé au camp dans la meilleure des formes physiques et qu'il réalisait vraiment ce que ça prenait pour jouer dans la LCF. Je pense qu'il sait beaucoup plus à quoi s'attendre cette fois-ci. On doit être rapide, et il sait qu'il devra perdre du poids. Il devra donc surveiller son alimentation et travailler fort», a soutenu Higgins.

«Je me suis entraîné à Dallas pendant mon absence, alors je suis en bonne forme», a de son côté commenté Sam...

«Selon moi, il est beaucoup plus déterminé que la première fois qu'il s'est amené avec l'équipe. On a eu une conversation, dimanche, et il m'a indiqué qu'il voulait démontrer qu'il était capable de connaître du succès à ce niveau de jeu», a relaté Higgins.

Sam pense bien qu'il pourra répondre aux attentes lorsqu'il se sera bien ajusté au jeu canadien. «Je me suis amélioré lorsque j'étais au camp d'entraînement et je vais continuer de le faire», a-t-il estimé.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer