Alouettes: Sean Whyte sera-t-il en uniforme?

Le botteur Sean Whyte dit avoir déjà été... (Photo Patrick Sanfaçon, La Presse)

Agrandir

Le botteur Sean Whyte dit avoir déjà été informé qu'il ne jouera pas lors du match d'ouverture de ce soir contre le Rouge et Noir d'Ottawa.

Photo Patrick Sanfaçon, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Plusieurs questions demeurent en suspens alors que les Alouettes reçoivent le Rouge et Noir d'Ottawa, ce soir, au stade Percival-Molson. L'une d'elles concerne les botteurs Sean Whyte et Boris Bede.

HIGGINS CACHE SON JEU

Alors que Sean Whyte dit avoir déjà été informé qu'il ne jouerait pas lors du match d'ouverture de ce soir contre le Rouge et Noir d'Ottawa, Tom Higgins soutient qu'aucune décision finale n'a encore été prise en ce sens. L'entraîneur des Alouettes a confirmé que Boris Bede serait en uniforme pour la rencontre au stade Percival-Molson et qu'il se chargerait des bottés de dégagement et d'envoi, mais n'a pas voulu dire qui de lui ou Whyte serait son botteur de précision. «On décidera une heure avant le match si on utilisera un ou deux botteurs», a indiqué Higgins, qui a eu de bons mots pour Bede. «J'aime son attitude, ses qualités athlétiques et la puissance de sa jambe.»

UNE ATTAQUE PLUS EFFICACE?

Même si son attaque a connu beaucoup de difficulté pendant les matchs préparatoires, Higgins a bon espoir qu'elle sera plus efficace par rapport à la saison dernière. «Premièrement, aucun entraîneur n'a été remercié pendant la période d'entraînement, ce qui est un point positif», a lancé Higgins, faisant bien sûr référence au congédiement du coordonnateur offensif Rick Worman l'année dernière. «On s'est entraîné à plusieurs jeux qu'on n'avait pas utilisés lors des matchs préparatoires. Cela dit, nos deux quarts-arrière (Jonathan Crompton et Dan LeFevour) n'ont pas été très bons et n'ont pas lancé le ballon là où il le fallait», a convenu l'entraîneur, qui reste toutefois optimiste. «Je ne crois pas qu'on devra se fier autant à notre défense pour gagner des matchs que l'année dernière. Je suis très enthousiaste de voir notre attaque jouer.»

OBJECTIF: MARQUER 25 POINTS

Il y a encore beaucoup d'incertitude concernant le poste de quart, Tyrell Sutton entamera sa première saison comme demi offensif partant et le groupe de receveurs est presque entièrement composé de joueurs qui n'étaient pas avec l'équipe l'an dernier. La ligne offensive des Alouettes devra donc être particulièrement solide en début de saison. «On possède beaucoup d'expérience et de leadership. Josh Bourke, Jeff Perrett et moi-même jouons ensemble depuis plusieurs saisons, Kristian Matte a connu une bonne première saison comme membre permanent de l'unité et Philip Blake est talentueux», a analysé Luc Brodeur-Jourdain. Le centre croit que l'attaque doit accomplir deux choses afin de permettre aux Als de connaître une bonne saison. «On doit éviter de commettre trop de revirements. C'est ce qu'on a fait à partir de la mi-saison l'année dernière et les résultats ont suivi. On n'était pas vraiment plus explosifs, mais on protégeait mieux le ballon. L'autre chose qu'on doit réussir, c'est marquer 25 points par match. Si on le fait, on ne perdra pas souvent.»

L'IMPACT DE CHRIS WILLIAMS

Le Rouge et Noir a procédé à plusieurs embauches en vue de sa seconde saison d'existence, mais c'est celle de Chris Williams qui est la plus notable. L'ancien joueur étoile des Tigers-Cats de Hamilton est de retour dans la LCF après un passage oubliable dans la NFL. «Il est capable de transformer un jeu de trois ou de quatre verges en un touché de 80 verges. On devra le garder à l'oeil à tous les jeux», a prévenu Marc-Olivier Brouillette. «Il est très explosif, mais on s'est bien préparé à l'affronter», a ajouté Higgins. Williams contribue à l'attaque, mais il a surtout fait sa marque sur les retours de bottés avec les Tiger-Cats. Compte tenu des nouveaux règlements qui favorisent les «retourneurs» et les receveurs, sa vitesse pourrait être un facteur important, ce soir.

LA COUPE FÉMININE CHANGE LES PLANS

En raison de la Coupe du monde féminine de la FIFA, les Alouettes ont fait leurs dernières répétitions à l'aube de leur premier match de la saison à l'extérieur, hier. C'est devant les bureaux des opérations football sur l'avenue Pierre-De Coubertin qu'ils ont procédé à leur «walk through» sous la surveillance de leur groupe d'entraîneurs, qui donnaient les directives. La veille de ses matchs locaux, l'équipe s'entraîne normalement à l'intérieur du Stade olympique.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer